En peloton

SÉCURiTÉ & PELOTON

C’est tout un art de savoir bien rouler en groupe…

Petit questionnaire (Belgique) pour commencer  : ://www.gracq.org/avez-vous-la-velo-attitude

On est un club cyclo… on roule en « cyclo » Sportif ou Randonneur, à votre choix !

Rouler en club implique une discipline différente des sorties en solitaire. On roule en groupe pour se retrouver entre amis mais aussi pour économiser de l’énergie et/ou améliorer ses performances.

En plus de l’effet d’entrainement non négligeable, rouler en peloton signifie que l’on profite de l’effort des cyclistes à l’avant qui doivent affronter de façon plus importante le vent que ceux qui les suivent. Lorsque la randonnée est menée correctement, l’effet d’aspiration dans le groupe peut aider à réduire de façon significative l’effort demandé à chaque cycliste (certains estiment la réduction à plus de 25%) comparativement à un effort en solitaire.

Dans tous les cas, il faut toujours penser que l’on pratique le vélo pour le plaisir : si on choisit de rouler avec un groupe, on doit sacrifier une certaine liberté au profit d’une certaine efficacité.

Aussi, pour que l’exercice demeure agréable, une cohésion doit exister dans le groupe. On le répète souvent, le groupe doit être solidaire de chacun de ses membres. Si un cycliste est en difficulté, le groupe doit attendre cette personne ou lui porter assistance selon le cas. On doit toujours être présent auprès d’un cycliste qui a un problème ou bien, il faut être certain qu’un autre groupe suit à courte distance (et donc, sur le même parcours…) ou que ce collègue est capable de retourner chez lui par ses propres moyens.

Pour cela, il est important de bien choisir son groupe au départ de la randonnée …Si on choisit un groupe trop fort pour ses capacités, on risque de s’épuiser très rapidement et de ralentir tout le monde. Au contraire, si on choisit un groupe trop faible, on pourrait imposer un rythme trop élevé pour les autres cyclistes.

Dans le Club, les groupes sont annoncés au départ et un groupe devrait respecter la vitesse annoncée à moins que les conditions ne soient particulièrement favorables ou défavorables. Il vous revient de vous évaluer correctement et si vous êtes incertain de vos capacités, optez pour un groupe moins fort, quitte à joindre un autre groupe lors de prochaines sorties.

L’important est d’être à l’aise dans le groupe que vous choisissez. Vous pouvez essayer un nouveau groupe en autant que vous puissiez suivre son rythme. L’essai peut se faire autant dans un groupe plus lent que plus vite. Vous pouvez aussi rester en position de queue si vous essayez un groupe plus fort. Avertissez vos compagnons de route que vous faites un essai et que vous préférez rouler en dernière position afin d’éviter un épuisement inutile qui pourrait s’avérer dangereux pour les autres cyclistes. Cette stratégie vaut autant pour votre groupe régulier : il n’est pas nécessaire de démontrer votre force en restant trop longtemps à la tête du peloton.

L’une des difficultés souvent rencontrée est la jonction entre deux groupes dont la vitesse de croisière est différente. En ce cas, il revient à chacun de respecter la consigne en limitant notre vitesse à celle indiquée au départ. Si tout le monde respecte la consigne, les membres du groupe moins rapide laissent aller ceux du groupe plus rapide. Si par ailleurs un cycliste décide de se joindre aux plus rapides, il devra en aviser les membres et l’ A.C.E. (Adhérent Chargé d’Encadrement) de son groupe.

Faire du vélo, c’est bien. Faire du vélo en groupe, c’est mieux.

Rien de tel en effet que de pédaler à plusieurs et dans la bonne ambiance.

Rouler en groupe demande une certaine vigilance, de bons réflexes et le respect de quelques règles fondamentales – notamment de sécurité.

Sachez donc que pour votre sécurité et surtout celle du groupe, la première chose à faire est de bien s’organiser. Organisez une petite réunion avec tous les cyclistes qui participeront à la sortie et assurez-vous que tout le monde prenne connaissance des règles qu’il va falloir appliquer.

Les consignes de sécurité
Sur la route, rouler à deux de front est autorisé. Attention cependant, tout le monde devra se mettre en simple à la tombée de la nuit ou dès que la visibilité commence à baiser. Tout le monde doit également se mettre en une seule file lorsqu’un véhicule voulant dépasser annonce son approche.

Si un arrêt s’impose (en cas de panne, par exemple), tout le monde doit se placer sur le bas-côté de la chaussée. Rester sur la route est déconseillé !

Respectez les consignes de l’Amicale. Le groupe doit savoir qu’au Stop, que le feu soit jaune, rouge, fixe ou clignotant, tout le monde devra s’arrêter. Au stop, il faudra toujours céder le passage.

Tout le groupe ne se remettra en marche qu’au signal des cyclistes en tête.

Une bonne communication
Sur la route, une bonne communication au sein du groupe est de rigueur. Apprenez ainsi à tous les cyclistes du groupe le langage verbal et gestuel à appliquer, que ce soit pour signaler un obstacle par exemple, pour tourner à droite ou à gauche, pour ralentir ou encore pour effectuer un arrêt.

Le langage verbal et la gestuelle sont des plus importants pour éviter une chute ou un accident.

Sur voies ouvertes à la circulation publique, le déplacement du groupe est autorisé. Il doit néanmoins s’effectuer dans le respect de certaines règles. Prévenez les membres de votre groupe, notamment par rapport au respect du code de la route. En toutes circonstances et sur la totalité du parcours, tout le monde doit respecter le code.

Et respecter pareillement, l’environnement ainsi que tous les autres usagers de la route.

Si des voies cyclables spécifiques existent, il faudra les emprunter. Sachez aussi que le déplacement par petits groupes peut se faire mais jamais à plus de 2 de front. Sur la route, la bonne distance de sécurité entre chaque cycliste correspond à l’espace d’un demi-vélo. Respectez impérativement cette consigne pour éviter des accidents.

La préparation
Les A.C.E.  ou Pilotes, capitaines, (comme vous voulez), les membres du bureau doivent veiller à l’application de ces règles pour faire en sorte que la sortie puisse dérouler sans encombre. En plus de bien briefer leur peloton, ils devront aussi vous préparer notamment en mettant en place toutes les conditions nécessaires au bon déroulement de la randonnée.

Pour ce faire, choisissez à l’avance le parcours adapté à votre capacité physique du moment. Les tracés utilisent des voies peu fréquentées par la circulation automobile le dimanche notamment. Avant le départ, veillez à procéder à une vérification de tout le matériel. Chaque vélo doit être en bon état de fonctionnement et chaque cycliste devra être correctement équipé.

Vous pensez également à souscrire une assurance pour l’année.

Pour en savoir plus sur les bons gestes et les réflexes à adopter lors d’une sortie en groupe, vous pouvez également lire le support proposé par la commission nationale de sécurité à savoir le petit livret intitulé  les-bons-reflexes-pour-rouler-en-groupe

Suivre les conseils et règles du Code de la Route  provelo.regles-positionnement-cycliste

Nous roulons souvent avec les mêmes copains dans le club par exemple.
Cela vaut la peine d’acquérir quelques techniques.
Elles permettent d’augmenter la cohésion dans le groupe et de profiter de la puissance des meilleurs.
Cela vous oblige à plus de constance et de régularité dans le pédalage et les autres manœuvres.
Quand on se suit, à quelques centimètres les uns des autres, la roue dans la roue, il faut absolument éviter de freiner soudainement.
Dans une formation groupée, tout doit se faire en douceur, en pensant à ceux et celles qui suivent.

RÈGLES DE BASE

CONSTANCE & RÉGULARiTÉ À VÉLO

1. Garder une distance constante entre les vélos pour éviter l’effet ressort,
2. Pour bénéficier de la zone de plus faible résistance de l’air, rouler entre 10 et 100 cm les uns des autres ;
3. Rouler le plus droit possible … Suivre la ligne de roulement, du cycliste qui vous précède, ni à droite, ni à gauche en décalé

Ne pas toucher la roue AR du cycliste devant vous ! C’est source de chute ! Ne chevauchez pas, d’un côté ou de l’autre cette roue. Si le coureur à l’avant se déplace soudainement, vos roues entreront en collision et le résultat probable est l’accident !!!

SÉCURITÉ À VÉLO

1. Garder vos deux mains sur votre guidon ;
2. Regarder au loin et non la roue arrière du vélo qui vous précède ;
3. L’ANTiCiPATiON est une qualité indispensable à vélo ;
4. Respecter vos limites et le code de la sécurité routière. « Deux cyclistes de front maximum ! »

QUE chacun prenne bien conscience qu’il faut, sur votre vélo :

  •     ÊTRE ViGILANT, pour vous, pour les autres…
  •     REGARDER … DEVANT VOUS toujours et … encore… Note : Le champ de vision de l’homme est de 180° environ https://fr.wikipedia.org/wiki/Vision_binoculaire donc, regarder à droite et/ou à gauche est…superflu !
  •     ANTiCiPER toute(s) éventualité(s)…
  •     PRÉVENİR le groupe par les bons gestes pour les changements de direction, les trous, les voitures…
  •     RESPECTER chaque adhérent et le groupe dans lequel vous roulez… (dire vos remarques aux collègues en adoptant un ton amical dans votre communication verbale…)

La suite à lire sur Top Vélo  cliquez sur le lien. Conseils pour rouler en Groupe
Vous pouvez aussi voir Techniques Peloton dans un document du Québec ! TechniquesPeloton