Dimanche 15 & Lundi 16 mai . Par Roland L.B.

TOUR en MORBiHAN – 2 boucles à partir de RÉGUiNY

Voir le flyer et les parcours sur la page : http://www.cyclos-ploeren.bzh/?p=6929 

                                        Dimanche 15 Mai 2016 – 155,50 kms

C’est en petit comité  que nous nous retrouvons au départ de cette cyclotouriste à savoir : Yannick, Laurent, Laurent et Roland.

Inscription aux alentours de 8H, petite collation et « en route » …20160515_082457

Nous sommes surpris du peu d’intérêt rencontré pour cette épreuve, seulement 18 inscrits ! mais ce n’est pas notre problème, nous, nous sommes là pour faire des heures de selle … Petit problème de fléchage après quelques kms, du côté de St-Samson, 2 ou 3 bornes en plus mais rien de grave. Le périple se déroule sans ennui. Le ressenti en degré au niveau température est des plus justes ( 4° au départ).

IMG_2645Ravitaillement sans fioritures, mais dans la bonne humeur ; suite du parcours assez  toboggan.

A l’approche de PLOUAY, un animal mort au milieu de la chaussée nous laisse dubitatifs sur son origine. Certains affirmant qu’il s’agit d’un animal de la famille des mammifères marins (otarie !!). Je laisse mes copains libres de leurs élucubrations, le pire c’est que je pense comme eux …hallucination collective ?     Ceci ne nous empêche pas de continuer de rouler – 2ème ravitaillement au 100 kms à INZINZAC-LOCHRIST, nécessaire pour affronter les patates qui nous attendent… !

?????????????

Le retour sur Réguiny étant vraiment « casse-pattes » mais, avec courage et abnégation, …tout le monde arrive au port où nous sommes bien accueillis (café, bière, gâteaux).20160515_163740

 

Retour à la maison après cette belle et bonne journée : 161 kms dans les jambes et, d’après le GPS de Laurent, un peu plus de 1900 m de dénivelé !..

 

Lundi 16 Mai 2016 –   145 kms

20160516_104142C’est avec un peu de renfort en plus, c’est-à-dire Marie et Dominique, que nous entamons cette 2ème étape, plus à l’est du département, direction la forêt de LANOUÉE. (Ce qui personnellement m’émeut toujours autant, nostalgie des jeunes années…)

La route de la forêt direction MOHON, rugueuse en revêtement, entame nos forces. Ravitaillement à MAURON, plus fourni et avec une bonne ambiance. La suite du périple est plus facile que celle du jour précédent avec moins de bosses. Tout se déroule sans encombre à un rythme convenant parfaitement à ce genre de randonnée.

2ème ravito à RUFFIAC : après quelques inquiétudes au sujet de sa localisation, il ne nous reste plus qu’à rallier l’arrivée en passant par la très belle route PLUMELEC – ST JEAN, un peu vallonnée. Nous avons eu la chance d’avoir un super temps, pas de vent ou si peu que cela finirait par nous paraître facile. Tout le monde termine cette sortie dans un relatif bon état de fraicheur.

20160516_152317Pour résumer ces deux jours, nous pouvons affirmer que pour la totalité des participants, le plaisir de rouler l’a emporté sur la douleur. D’ailleurs on dit que l’on reconnait un motard heureux aux mouches qu’il a de collées sur les dents et bien pour nous c’était la même chose ! !

À l’année prochaine, si cette organisation perdure ; avec un plus grand nombre de participants, ce serait encore mieux !

Bonjour les Amis : Encore merci pour ces deux jours. Ce fut super ! Merci pour votre soutien.  Merci pour vos encouragements. Merci pour l’ambiance  et merci surtout pour votre compréhension.

Ce matin tout va bien. Mes jambes me rappellent gentilement que j’étais sur un vélo depuis deux jours… Sinon , il y a soit Roland ou Yannick qui a oublié dans ma voiture :- une veste cycliste hiver – un cuissard long – un tee shirt bleu marine … Je les mets aux enchères  et je vais en tirer un bon prix ! 😆 

En fait, j’ai regardé sur L’ÉQUiPE et nous étions bien 1800 participants ! ! On ne les a pas vu car nous avions formé une échappée ……….magistrale ! À très bientôt.  Laurent G.

Bravo aux participants et à la participante, et Merci au rédacteur.

 

24 avril 2016, au départ de Lanester vers Plumelec et retour via Étel. Par Daniel Q

Nous étions pressentis pour se faire les jambes sur ce brevet de 150 kms  « À Vélo ou En Vélo »… – Pour le savoir, cliquez ici –. Une distance qui ne nous a pas effrayée, NOUS, les « ardéchois » comme on a coutume d’appeler les cyclos qui vont y participer. C’est au nombre de huit (Marie-Hélène « La coach », Laurent, Jean-Gilles, Jean Louis P, Claude, Yannick, Lionel et Daniel) que nous nous retrouvons à 6h45mn sur l’aire de covoiturage de Pluneret pour un départ à 7h00.

Direction Lanester après avoir rangé les machines dans le fourgon de notre collègue qui en a pris bien soin. Merci Yannick. Laurent et Marie-Hélène quant à eux, ont placé leurs vélos sur le support ad hoc de leur voiture et le reste de la cavalerie part dans une voiture supplémentaire.

Nous avions déjà pour certains d’entre nous remarqué la baisse de température mais de là à avoir 2° Celsius sur le parcours, il y a un pas… Serions-nous revenus en hiver ?

Faisant fi de la température, nous arrivons au Club Cyclotouriste de Lanester sans flocon où nous nous inscrivons pour ce brevet. Puis, un petit réconfort nous est offert avant le départ. D’ailleurs « La coach » nous remotive « Départ 8 h 00 ».

IMG_2209Et nous voilà partis…Je tarde un peu mais reviens très vite dans le groupe qui est arrêté à un feu rouge. Nous suivons d’ailleurs d’autres cyclos partis en même temps, mais qui semblent ne pas avoir  le même objectif ou ne pas connaître le parcours… M’interrogeant ? J’informe les collègues et finalement nous faisons demi-tour pour emprunter le bon itinéraire avec une collègue cyclo de plus venant d’Elven.

Nous voilà sur la bonne route. Des voies larges, peu accueillantes, grisâtres, nous mène vers une zone industrielle, un revêtement parfois défoncé, des croisements dangereux, nous sommes en parallèle avec la route nationale 165 (voie express).

Nous arrivons vers Hennebont, le tempo est donné par Jean-Gilles et Jean-Louis.  À eux deux, ils incarnent la puissance puisqu’ils sont quatre (il y a Jean puis Gilles et encore un Jean et enfin Louis et on excusera Marie et Hélène) lol ! Les bosses et les descentes s’enchaînent, je fais d’ailleurs remarquer à Jean-Louis que nous devrions descendre sur la RN165, car nous n’arrêtons pas de la croiser et recroiser. Par contre au fil des kilomètres le paysage est plus sympathique, de Languidic en passant par Baud, La Chapelle-Neuve et Plumelin, le froid nous saisit dans les descentes, mais nous sommes très motivés.

Moustoir Ac, puis Colpo, non sans difficulté, car les GPS ont eu froid et ne sont plus d’accord sur les routes à emprunter. D’ailleurs nous prenons une voie à grande circulation prévue sur l’itinéraire mais en moins long. Laurent m’en fait part et je lui indique que nous allons la quitter, ce qui fût fait rapidement, cela se passa fort bien sur cette portion de voie.  La file indienne s’imposa (Cf : Soirée Sécurité) et Jean-Louis s’y plaisait tellement qu’il ne voulait plus la quitter (sortie ELIZEN).

L’objectif suivant est Saint Jean-Brévelay et Plumelec. Chacun monte à son train sur les différentes difficultés de l’itinéraire, mais au sommet le groupe se reformait chaque fois. Plumelec à 11h09mn, lieu du 1er contrôle et avec une pause-café bien méritée. Des collègues d’autres clubs, pour certain(es) dépassé(es) au cours du périple, nous rejoignent.Cadoudal

Nous quittons Plumelec, par la mythique route de « Cadoudal » et pour nous ce sera en descente ! Laurent et moi attendons Marie-Hélène restée en compagnie d’un groupe de collègues féminines. Accompagnés de deux cyclos masculins arrivés juste derrière nous, nous faisons la descente à « tombeau ouvert » ! Je me fais d’ailleurs une frayeur dans la deuxième courbe. Les collègues sont déjà partis devant. En bas, il faut remonter et j’embraye pour rejoindre au fil des kilomètres, Lionel et Yannick qui attendaient… Plus loin Jean-Louis, Jean-Gilles et Claude, puis Marie-Hélène et Laurent reviennent avec leurs collègues féminines.

En haut de Plaudren, tout le groupe se reforme et jusqu’à Locmaria-Grandchamp, nous restons ensemble. Marie Hélène réintègre le groupe « Ploëren ». Nous sommes séparés d’avec les féminines, par les difficultés qui font  la différence. Grand-Champ, Mériadec et pour nous restaurer, arrêt à Saint-Anne d’Auray où nous trouvons une boulangerie encore ouverte qui a eu la gentillesse de nous accueillir malgré l’heure de sa fermeture (13h30mn).

Nous repartons requinqués, entre temps le groupe de féminines a repris la tête. Direction Auray et là encore, histoire de GPS qui nous a joué un tour, en rallongeant le parcours (ah ces maudites cartes). Passage à Ploemel, Erdeven où le vent a forci. Un relais s’impose alors dans les lignes droites, puis enfin Étel pour le 2ème contrôle. Direction le centre-ville et le port où nous retrouvons le groupe de féminines qui se restaure, nous reprenons alors la tête.

Et voilà l’océan, Pont-Lorois, le vent toujours présent ne nous quittera plus. Plouhinec, ça sent l’écurie et Jean-Louis toujours fringant et meneur danse la samba sur les pistes cyclables qui ne sont pas adaptées pour les cyclo-sportifs. Le groupe est d’ailleurs piégé au niveau des ronds-points lorsque nous devons reprendre la voie de circulation (mais à quoi pensent les ingénieurs des ponts et chaussées ? !). Nous arrivons par le pont du Bonhomme bien contents de rentrer au bercail en ayant un peu rallongé l’itinéraire (158,8 kms en 6h28mn) !IMG_2210

Bravo à toutes et à tous ! Un bon entraînement ! Nous avons bien mérité la collation offerte par nos amis du CCL. Merci à euxDaniel Q

Merci Daniel pour cet excellent résumé.