Callac, le 28 juin 2008

Ceux qui l’ont déjà faite nous le disait : « Allez-y, cela vaut le coup ! « 
Avec l’ami Pierre, nous nous sommes décidés à y aller à cette
PLB 2008 .

Départ de Ploëren  à 6 h 00, pour moins de 150 kms (en voiture… pour commencer !)

Nous arrivons à Callac ( Côtes d’Armor) vers 7h30, les bénévoles sont en place depuis très longtemps…Il y a des voitures partout ! On nous dirige vers un lieu de stationnement tranquille.
Nous nous changeons et nous allons nous enregistrer au gymnase municipal.
Tout se fait en douceur, dans le calme…Même sans y être venu, nous nous repérons facilement car tout est indiqué, fléché…
Les bénévoles sont d’une efficacité exemplaire et 5 minutes après être entré dans la salle, nous avons notre enveloppe contenant le dossard et la puce électronique, car tous les cyclos seront chronométrés et dans quelques semaines, chacun recevra sa fiche personnelle avec son temps officiel, et le reçu fiscal car le « don » pour la lutte contre la Mucoviscidose est déductible des impôts (sur 30 €, versé par exemple, la déduction atteint 19,80€).

Café, gâteaux : offerts dans cette même salle superbement décorée !  Exposition, vente de matériels, maillots, chaussures, etc…

Départ programmé à 9 h 15
Pas encore 8h30, que faire en attendant ?

Et bien, nous nous dirigeons quand même vers la ligne de départ, quelle bonne intuition ! Chaque participant est gentiment dirigé vers son point de départ, un par longueur de circuit et un spécifique pour les inscrits à la « cyclosportive ». Nous avons choisi de rouler sur la 147kms en cyclotourisme… Nous apercevons la ligne de départ à 100 mètres, mais on ne peut s’en approcher plus…Que de monde ! impressionnant, et ce n’est pas fini. 3/4 d’heure à attendre patiemment, on discute avec les voisins, on compare les vélos. Il y a de tout : de superbes machines, et des vélos qui ne sont même pas nettoyés…pas normal… Si mon vélo n’est pas entretenu correctement avant une rando, et bien on dirait qu’il ne veut pas avancer, alors, je le bichonne !

Voyez ce qu’il y avait devant, et derrière nous, ce sera pire puisque le record du nombre de participants est battu avec cette année : 6735 inscrits !  Chapeau, les cyclos ont du coeur ! 

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes, dont une qui arrive de bonne heure et la signalisation prévient (quel travail bien fait !) que çà monte sur 3 kilomètres. Il faut faire gaffe de ne pas se griller.
La météo est clémente après avoir essuyé un petit crachin de rien !

Nous essayons d’accrocher un bon wagon, mais çà roule fort, très fort, trop fort…32 de moyenne sur la première heure, attention à ne pas le payer plus loin !

Ce qu’il y a de formidable sur cette randonnée, pour une grande et noble cause, c’est l’engouement populaire sur tout le parcours : des animations, des décorations, de la musique, des danseurs, des encouragements partout ! Et les bénévoles, quel travail superbe : chaque chemin, chaque sortie de route, chaque croisement, sont protégés et barrés. Le cyclo n’a que son vélo à se préoccuper, quel plaisir de rouler ainsi !


À l’arrivée, après nos 147 kms (30 de moyenne) fatigués, mais très, très heureux de notre expérience. J’espère que l’an prochain, nous serons encore plus nombreux…L’organisation a TOUT prévu : le garage à vélo est surveillé et bouclé, un cadeau est offert à chaque rouleur.


Gaby, Loulou et leurs amis partagent nos impressions et nous savourons ensemble une bonne bière fraîche, bien agréable à déguster après notre bel effort !

Un plateau-repas est compris dans le prix de l’inscription. Service rapide et bien coordonné, nous mangeons de « bon appétit ». Le chapiteau est bruyant, on aurait pu aller manger dehors pour être plus tranquille, mais nous faisons des rencontres amicales sympathiques.  Et toujours et encore des animations qui dureront jusqu’à la fin de la journée .

Conclusion : j’y retournerai !

 Accueil : Top niveau
   
 Organisation : Super efficace
 Circuit : vallonné.