En route vers la Loire Atlantique :

Sous la houlette de notre pilote Yannick et de son co-pilote Thierry, une belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jeudi férié.

 
Nous quittons Ploëren à 08 H 00, en compagnie de Lucien, Joël et Charly pour le départ.
Direction : Vannes, Theix, Surzur puis, Ambon où une petite pluie fine nous accompagne jusqu’à Muzillac, où nos 3 amis nous quittent déjà..
Arzal et son barrage levé nous laisse le temps de prendre un petit café et les premières photos.

Nous voici en Loire Atlantique,

et nos valeureux conducteurs nous font découvrir un charmant petit village pittoresque avec ses toits en chaume et ses points de départs pour découvrir La Brière avec ses canaux, ses marais salants et ses ballades en calèches ou en barques, dans la commune de Saint Lyphard originale par son clocher « rose ».

L’endroit est charmant et nous envisageons d’y retourner pour le montrer à tous  nos collègues, pour y déjeuner en groupe avec nos épouses et compagnes, mais en accomplissant la route en sens inverse…

 

Maintenant direction l ‘ Île et Vilaine vers 12 H 00, car l’heure de se restaurer (prévu à 13 h 00) va bientôt sonner, il y a environ 30 kms à accomplir …

Malheureusement, Yves, notre valeureux vétéran crève de la roue arrière !
Les mécanos de service, Loulou et Christophe s’activent pendant qu’un « Dom Juan » joue le joli coeur auprès d’une dame du pays…

Les estomacs sont dans les talons et le GPS du pilote tombe en panne ! Nous voilà perdus, égarés, dans le labyrinthe des méandres de La Vilaine et du canal de Nantes à Brest… Nous avons alors droit à des petits tours et détours, ainsi qu’aux kilomètres supplémentaires qui vont avec, bien sûr !

L’ami Loulou, qui a effectué beaucoup de randonnées, nous signale alors que c’est la première fois qu’il ne sait pas… ni où il est… ni où il va…étonnant, non ?
Mais les jambes tournent encore et finissent par nous amener, après 140 kms, et aux alentours de 15 H, dans un bar sympathique pour une bonne bière (c’est très bon pour faire du vélo…) accompagné d’un sandwich réconfortant. Un petit café en complément et nous voilà paré pour de nouvelles aventures !
40 kms à faire pour arriver à Ploëren, car ON nous avait dit que cette sortie était de 180, cela en étonne plus d’un…
Roulons, gardons le moral, nous avons un temps « acceptable » alors que nous chez la pluie est tès active !
La traversée de Rochefort en terre est faite au « pas » pour admirer cette belle  « petite cité de caractère » typique de notre magnifique Bretagne. Puis, un personnage « un peu chargé » nous bloque la route en pleine grimpette sous un pont étroit.
La distance prévue est atteinte à Le Cours, MAIS, nous ne sommes pas encore à la maison… Bizarre, comme c’est Bizarre.

Et en plus, c’est au tour de notre chauffeur d’avoir une crevaison. Décidément, ce n’est pas son jour.

Et TOUS, nous pédalons, encore et encore …Elven, Kerboulard, le Prat, la gare, Luscanen, çà sent le bon air de « chez nous ». Chacun regarde, étonné, son compteur kilométrique : 190, 200, 215 à PLOËREN … OUF !
Quelle belle performance (25 de moyenne) pour des gars qui n’en n’ont jamais fait autant : 100 kms, pour certains, 150 pour d’autres,  jamais plus, à part notre métronome Loulou (à  qui nous devons un  Grand MERCI) adepte des grandes distances puisqu’il a déjà participé à Paris-Brest-Paris.Prêt à renouveler l’expérience ? Oui, mais en espérant un temps plus clément.
BRAVO
donc à Yves, Louis, Pierre, Yannick, Claude, Roland, Thierry, Christophe et aux 2 Patrick.