À     M E U C O N : dimanche 12 avril

Nous étions quelques adhérents de l’Amicale des Cyclos de Ploëren  sur la Rando de Meucon par cette belle matinée. Bien peu, en quantité,  par rapport à nos collègues de Plescop, de GrandChamp et de Saint Avé, mais la qualité y était…. 🙄

Petit café (sucré pour une fois) vers 8 h 00, avec un p’tit morceau de gâteau, et départ avant les copains de St Avé avant 8 h 15 !

Plaisir  : de retrouver Hervé qui remonte sur son vélo après blessures, de croiser Éric (Gazélec) un ancien adhérent.

Au bout de 2 kms … nous sommes doublés (complètement du côté gauche de la route ? ? ?) par le TGV qui vient de partir avec nos costauds parmi eux (Christian, Christophe, Denis, Franck, Patrick…).  Robert, Jean-Louis et moi, on décide de s’y accrocher ! Cela fait un paquet d’au moins 100 cyclos, voir + ! Ouah, ça roule fort ! Ce sont mes premiers kilomètres à cette vitesse ….

Dans la montée vers Pluvigner, on s’accroche, mais devant nous, un trou se crée et à la sortie de la ville, Robert fournit un gros effort pour revenir mais malheureusement, il n’arrivera pas à nous faire recoller. Première heure : 32 kms ! Pas mal !  Heureusement, après Malachappe, nos prédécesseurs font un « tout droit » qui les obligent à faire demi-tour et cela nous permet de rouler dans un groupe plus important, mené par les cyclos de Plescop.  Petite (GROSSE) frayeur pour Robert qui a son vélo qui fait alors un bruit épouvantable … Du coup, il restera bien tranquillement à l’abri pour ne pas gêner le paquet. Petite pause à la sortie de Landévant où nous attendons en vain notre ami Jean-louis…. Il vous raconte par le détail sa première expérience ci-dessous.

Le parcours nous fait découvrir des petites routes (sympa) que beaucoup, dont moi, ne connaissent pas ! Le train mené par nos copains de Plescop, bien aidés par ceux de Grandchamp, nous convient tout-à-fait … Voyez le résultat à l’arrivée relevé sur mon compteur : 90 kms à 32,3 de moyenne. Satisfait !

Pain+rillettes+bière : Super pour se retaper. Nous attendons les amis Alain, Jacky et Claude… Ils arriveront juste avant que je remonte sur mon vélo pour rentrer tranquillement à Ploëren et toujours dans les roues de … quelques cyclos de Plescop. Je croise Christophe et Jean-Louis qui arrivent de je ne sais où… Ainsi que Anne et Franck qui rentre de la sortie avec le club.

Paris-Roubaix devant la télé l’après-midi (Bravo à nos jeunes français)  avec quelques micro-siestes (sans doute + que micro…) par moment, mais NORMAL après 124 kms de vélo (A/R) au total pour moi ce matin ! À l’année prochaine ! Patrick

Vous connaissez « La solitaire du Figaro » ?  Oui… Hé bien, maintenant, il y a « Le solitaire de Meucon ». Rendez-vous à 7 h 30, Statue de la Liberté. Frais, mais le soleil pointe et sans appuyer sur les pédales, nous arrivons à 8 h avec Patrick. Bonjour les gars. Oups ! Quand je vois les clients affutés de chez AFFUTÉ, je sais déjà que je vais exploser sur le parcours. La seule question : c’est où ?

Bon, en attendant, je profite de l’accueil, café, gâteaux, re gâteaux. J’ai même un œil qui lorgne sur les casse-croûtes du retour !

Après quelques photos avec les cadors, j’en profite car il n’y aura que sur la photo que nous serons « ensemble ».

Nous commençons à rouler Robert, Patrick et moi pour « chauffer la mécanique », mais on a vite enlevé le starter….

TCHOU ! ! TCHOU !! à droite… À DROİTE … C’était le PGV : le Peloton à Grande Vitesse ! Tel des rémoras, nous nous accrochons au PGV… Après 5 kms, mon cardio est à 177 ! Je suis « dans le rouge »… !

J’ai pourtant l’habitude de chantonner et de siffler un petit air de musette la semaine … Mais là, je m’accroche, mes yeux font « code-phare » de la roue arrière de Robert au goudron et il y a une variante : de la roue arrière de Patrick au goudron ! Arrive la côte de Pluvigner, à l’arrière du PGV, je garde le contact avec mes copains grâce à « Arnold Schwarzenegger » en personne sur un vélo carbone « LOOK » spécialement adapté…

Et vas-y que ça monte ! … bien abrité derrière « Schwarzy », la zone violette est dépassée, j’attaque le mauve, rouge gorge de pigeon … ! Après la côte, ils vont bien se calmer ? C’est pas possible ! 32 de moyenne ! c’est des cyclomoteurs…

À la sortie de Pluvigner, le TROU est fait, mais nous rattrapons un petit groupe qui n’avait pas que le maillot de vert !

Et je fais l’erreur de me refaire la cerise bien à l’arrière…car, hélas, pour moi, mes deux compères, Robert et Patrick en avait encore sous la pédale. J’ai fait l’élastique et puis ….

À partir de cet instant, l’AVENTURE commença !

Le cardio redescend à 135 et la joie s’installe, le plaisir de pédaler sans effort…BLA, bla, bla… « tu as explosé Besson et c’est tout ! »

Les kilomètres défilent et toujours pas de flèches oranges ? ? ?  C’est sûrement tout droit, ou à gauche, peut-être à droite alors … C’est bizarre, pas de cyclo, ni de ravitaillement… ça y’est un panneau : Languidic.  Jolie ville !… Bon c’est simple : le soleil se lève à l’Est, il se couche à l’Ouest, donc je vais prendre à droite la D189..ça me parait jouable direction St Jean après Lann Vrehan… Ah, j’aperçois quelqu’un : »jour…  N’auriez pas vu  … Non, Hein ? Non ! Non ! » … Bon, ben tout droit ==> Lambel, Baud…Je m’en fous, j’ai de la lumière sur le vélo et je vais me diriger aux étoiles… Pluvigner, Sainte Anne… Juste avant Sainte Anne : UNE flèche orange vers Plumergat : Miracle (À Ste Anne = Normal ?) Un groupe de cyclos me ramène sur Sainte Anne. Après avoir chassé sur eux, et tout content de ne plus être seul, j’apprends qu’ils ne font pas la rando…. Résigné, je me fais une raison, je rentre sur Ploëren. Je sirote la dernière gorgée du bidon, un mélange d’eau et de miel. Cela me redonne la pêche ! du coup, direction Plescop=> Meucon. Oui ou Non : je vais le manger ce fameux casse-croûte ? J’ai le ticket dans la poche du maillot ! À l’approche de Meucon, je croise Christophe qui enfin me montre le chemin de la fin du parcours…

Mais, finalement, dans les derniers kilomètres, croisant, Anne, Franck et Patrick, je les ai suivi « Trop content » de rouler avec eux pour rentrer à Ploëren ….

Donc, pour savoir ce qu’il y a dans les casse-croûtes  à l’arrivée de Meucon : « Entraînes-toi mon Besson » si tu veux rester dans les roues !

À la prochaine rando de Meucon….Jean-Louis.


À    E L V E N : le dimanche  5 avril  (Pâques)