Dans sa grande générosité, et légèrement en avance sur son horaire, il m’a été livré un nouveau vélo…pour remplacer le précédent qui venait de lâchement m’abandonner.


Après avoir fait des recherches sur les sites internet des constructeurs, ainsi que sur ceux de vente de matériel en direct (en neuf ou en occasion), ,j’ai visité  des commerçants et des artisans que j’avais ciblés par affinité ou pour proximité géographique.
Partout, l’acceuil est sympathique. On me montre les qualités des machines, on m’explique en détail les différences entre les marques, les équipements.
Que le choix est cornélien !

J’ai reçu des conseils avisés auprès de quelques collègues et amis « spécialistes ».
Merci à eux pour m’avoir accorder un peu de leur précieux temps.

Finalement, mon choix s’est porté sur le LOOK 566.

Pourquoi ?  …. Je vais essayer d’y répondre.

Je ne voulais plus un vélo d’occasion…
Je vais « investir » dans un neuf à un prix « raisonnable »,
c’est à dire abordable pour mon budget…( ≈  2 500 € )
Et puis, Merci à ma tendre épouse, qui m’a incité à me faire PLAiSiR !

Dès le premier coup d’
œil, j’ai eu le coup de foudre pour l’originalité de sa ligne.


Le voici, avec en arrière plan le maillot de l’Amicale des Cyclos de Ploëren.


Les couleurs le blanc et le noir avec un liseré rouge lui procure une élégance raffinée.

Vous aurez les autres spécificités ici.


La seule pièce « récupérée » sur l’ancien vélo est le compteur sans fil de chez MAViC.

En détail, à droite, le tube horizontal profilé du cadre qui le caractérise : départ au droit pour plonger en léger « Slooping » vers le tube de selle.

La fourche avant,  possède également une belle forme galbée particulière. 

Vous remarquerez que la marque « LOOK » qui est écrite sur toutes les pièces du cadre


J’ai choisi un montage Campagnolo, en Centaur. Déjà pour mon ex-vélo, j’avais envisagé de passer à ce type d’équipement pour ne plus avoir les gaines aussi visibles à l’avant.

Le vélociste a accepté de me remplacer le petit plateau (d’origine, il est monté en 34).

Je vais devoir m’y habituer. Quelques sorties seront sans doute nécéssaire. Voir plus bas.

  Autre point important : 

je désirais privilégier une entreprise FRANÇAİSE

Voici le Lien vers le site web :

http://www.lookcycle.com/infos/?lang=fr

et quelques précisions utiles :

(d’après des informations receuillis sur différents sites)

Tél : (+33) 03 86 71 63 00   Fax : (+33) 03 86 71 63 10

27 Rue du Dr. LEVEILLE                

58000 NEVERS  (FRANCE)
Date de Création : 1951

Représentant légal de la société : Dominique BERGIN

Capital : 80 % détenu par Thierry Fournier et Dominique Bergin

20 % détenu par les salariés.

 Chiffre d’affaires : 32 millions d’euros, dont 70 % réalisé à l’export

 Effectifs : 500 personnes conçoivent, avec passion, des produits exceptionnels.

150 salariés à Nevers (Recherche et Développement, plus la production des pédales)

300 employés en Tunisie (fabrication des cadres)

 Le slogan de l’entreprise : « UNIQUE BIKE FOR UNIQUE PEOPLE »

                         traduction : VÉLO UNİQUE POUR PERSONNE UNİQUE
LOOK est une entreprise très innovante:

Elle est à la base de la création de la pédale automatique,

et certainement du premier cadre carbone en 1986,

Cette firme détient une expérience et un savoir-faire unique dans ce matériau.

LOOK possède ses usines particulières,  pour avoir l’assurance de qualité et d’exclusivités.

Société indépendante, elle tient à conserver son siège social et une usine à Nevers (France).


LOOK est partenaire de l’équipe COFİDİS en 2009 et en 2010, et fournira la formation française avec 2 modèles de cadres en carbone, le 595 (avec une tige de selle intégrée) pour les courses en ligne et le 596 CLM  pour les Contre-la-Montre.

En 2008, LOOK a remporté 32 victoires avec l´équipe Crédit Agricole,

ainsi que 5 médailles aux J. O. à Pékin lors des compétitions sur piste.


Vidéo de présentation : cliquez ici. Et attendre le chargement de la page….


NB : je vais compléter cet article par d’autres photos et mes impressions lors de nos sorties dominicales.


À mi mars 2009, j’en suis à presque 800 kms avec ma nouvelle machine.

Début janvier, un début de grippe (comme presque tout le monde…) puis, une petite bronchite m’ont « coupés » les jambes; et évidemment, je me retournais contre mon vélo : pas moyen de m’adapter, trop lourd (alors qu’il est « tout » carbone !), mauvais réglages, développement ne convenant pas, etc…

Aujourd’hui, je me sens de mieux en mieux et je viens de faire réajuster la hauteur du guidon (d’une demi entretoise pour commencer) car j’avais mal aux épaules et aux cervicales.
Dès le changement d’heure (à la fin du mois) je vais pouvoir aller rouler en fin de journée et j’espère que mon niveau de satisfaction va encore augmenter.


Voici, 2 articles de presse relevé dans « Cyclo Passion » d’avril 2009,
n’hésitez pas à l’acheter, il y a plein d’infos intéressantes (comme d’hab…).


Demain, 1er mai, je vais rouler avec mes (anciennes) roues carbone alu de chez RiGiDA.
J’ai dépassé les 1 500 kilomètres et je prends de plus en plus de « plaisir » à rouler sur mon LOOK 566. Le club va allonger les distances avec l’arrivée des beaux jours, et il va falloir être fin prêt pour les prochaines randonnées…dans 8 jours, nous avons prévu 170 bornes avec 1600 mètres de dénivellé, pourvu que les jambes soient là !

Voici le mois de juin et les 2 500 kilomètres sont atteints !
Le soleil permet de faire de belles sorties longues et agréables surtout avec la nouvelle tenue du club (réalisée par RM Pro) et notamment un cuissard de grande qualité.
Mes « performances » sur le vélo s’en ressentent et aujourd’hui il devient très plaisant de rouler avec.
La préparation pour être en forme sur les cyclosportives de la région commence à porter ses fruits…
Fin juin, ma participation à la « PLB Muco 2009 »  se déroule donc après une préparation de     3 000 kilomètres ! Mon vélo me convient de mieux en mieux. Quelques jours plus tôt, j’ai légèrement retouché, suivant les conseils de notre collègue Philippe, ma position en relevant la tige de selle de quelques millimètres. Les jambes sont un peu plus tendues depuis…Est ce que quelque chose s’est « tassée ? zarbi ?
Maintenant, je me sens très à l’aise, même si sur les randonnées sportives je me paye quelques crampes … .
Il faudrait que j’améliore mon alimentation…Mais un apéro de temps en temps, ça ne peut pas faire grand mal, n’est ce pas ?

4 500 kilomètres avant le 15 août, je ne crois pas avoir jamais autant roulé…

La sortie, faite avec Yannick,  sur 180 bornes, le mercredi 5, prouve que je vais de mieux en mieux. Bravo aux copains de cette journée et notamment à Yves (chapeau bas) !

La participation du club à la rando pour cyclos lors des 3 jours de Plouay est importante (nous serons au moins 25 / 40 …pas mal, non ?), et avec les congés d’été et des repas moins consistants, la forme est très bonne, les jambes suivent et je suis de plus plus en plus « enchanté » par mon vélo !
5 000 kms d’accomplis alors en septembre. Plus besoin de toucher aux réglages et tout roule pour le mieux. Grande est ma satisfaction !

6 000 kms au compteur pour un an, jamais au grand jamais je n’avais autant roulé !

Et maintenant « à la révision » du matériel (offerte par le revendeur)

et pour le bonhomme qui en a bien besoin ….aussi !
 @ +