Et bien voilà, PLOUAY 2014 s’est bien déroulé pour le club. Voici les premières photos :

https://picasaweb

Une vidéo depuis le site des 4 Jours de Plouay : (nos maillots visibles à partir de 1mn 40 s environ…)
http://www.plouay-tv.fr/
Voici un lien pour une seconde vidéo de Plouay.TV …Un maillot du club (Robert) vers la 1mn 10 s…
les photos de la soirée qui a suivi :
La paëlla délicieuse, que nous avons dégusté, est l’oeuvre de  https://www.facebook.com/aupoelongourmand,
alors pas d’hésitation, vous pouvez faire confiance à ces professionnels, d’une grande compétence avec une mention spéciale pour l’accueil d’une extrême gentillesse !

Mon 1er PLOUAY (82 km) – par Daniel Qu…

PENTAX DIGITAL CAMERARendez-vous le jeudi soir vers 18h30 au Raquer, impatient, j’arrive pile à l’heure ; personne, oh  si, des footeux, mais aucun cyclo, est-ce un canular ? Non, tous arrivent et tout se met en place : distribution des dossards, remise de la surprise et chargement des vélos dans les fourgons pour un rendez-vous  le lendemain matin à 6h30.

Une organisation millimétrée, à peine arrivé au Raquer, la mine encore endormie, me voilà dans les coulisses de la « cyclo Morbihan » à Plouay.

Les fourgons des collègues chargés des vélos la veille et avec quelques véhicules personnels en privilégiant le PENTAX DIGITAL CAMERAcovoiturage, nous nous dirigeons vers Plouay, sur le parcours des nappes de brouillard présagent déjà d’une arrivée dans les nuages.

En effet,  nous sommes bien arrivée sur le lieu de stationnement prévu qui était proposé par un cyclo et le vestiaire en plein air, dans le brouillard, était idéal pour ce changer, peut-être un peu frais.

C’est l’heure de rejoindre l’aire de départ,  au passage un petit détour à la boulangerie pour réserver et prévoir un complément, une fois de plus  prévu par l’ACP (ça creuse de faire du vélo).

PENTAX DIGITAL CAMERAEn s’approchant de la ligne de départ, je commence à ressentir les premières impressions d’une telle organisation. En effet,  sur les conseils des plus anciens, nous nous positionnons dans le sas d’attente malgré l’heure du départ, environ une demi-heure, la cyclo sportive étant sur la ligne de départ, puis nous avons pris leur place sur la ligne.

Malgré l’attente, le temps ne m’a pas semblé trop long, l’organisation nous ayant distrait par des animations, discussions, photos, interview, plaisanteries, etc.

C’est le départ, les cyclos étant tellement nombreux, je ne vois pas la queue du peloton qui est dans le brouillard, le groupe de l’ACP étant pratiquement placé sur la ligne de départ et moi-même bien sûr.

D’ailleurs, dès le départ, je préfère suivre le rythme des collègues que je dépasse pour certains et y laisse quelque efforts et des plumes, mais suis satisfait de ma manœuvre qui m’a permis de me placer et suivre la vague des cyclos devant moi sans encombre, quoique un peu rapide.

Au fil des kilomètres, les groupes se forment et j’essaye d’y trouver ma place mais également de rester avec les collègues. A un moment, nous croisons déjà des nôtres arrêtés « crevaison » nous voyant, ils nous encouragent.

J’arrive, au niveau de la bifurcation du grand parcours, 143km, petite hésitation devant moi, c’était tout droit, ouf, c’est passé, mais vigilance, vigilance.

Le rythme est élevé, mais je tiens bon en faisant attention au plus rapide qui remonte, d’ailleurs par moment ça frôle à gauche, car nous devons nous aussi nous décaler pour dépasser les moins rapides, mais tout ce passe bien, jusqu’au moment où dans une légère descente avec  virage à gauche, nous rencontrons un véhicule venant en face arrêté par la sécurité et une chaussée pleine de boue, certains d’entre nous ont fait de la glissade, d’ailleurs quelques collègues ont voulu prendre la clef des champs, mais devant la qualité du labour breton, ils ont préféré revenir sur le plancher des vaches et continuer avec nous ou encore des rencontres d’automobilistes arrêtés en plein virage sur les petites routes et qui veulent jouer à cache-cache ou embrasser un cyclo (l’histoire ne dit pas s’ils sont célibataires).

Les kilomètres défilant, je commence à payer de mes efforts du départ et rétrograde dans le groupe qui est très important et je fais l’erreur de ne pas rester avec les collègues, car je me ravitaille et c’est à ce moment que le groupe se scinde (35ème km – Guéméné sur Scorf), vers le 82Km et le 115km et étant en queue de peloton, je perds le groupe de l’ACP que je chasse avec l’aide de plusieurs petits groupes qui reviennent sur moi mais qui sont trop rapides, cela m’a quand même permis de revenir et de repartir avec les collègues au ravitaillement de Saint Caradec (54km).

Ayant eu le temps de reprendre mon souffle, je repars non content d’avoir retrouvé les collègues sur un rythme toujours aussi élevé (moyenne de 32km/h à l’arrivée), d’ailleurs le groupe est aussi composé de féminines avec qui quelques-uns d’entre nous  discutent et plaisantent. Nous dépassons aussi sur la fin du parcours « La Vintage » (vélos et voitures).

Les descentes et les montées s’enchaînent et nous arrivons à 5 km de l’arrivée (panneau d’indication) et là, la difficulté devant moi me surprend, je monte à mon rythme, puis termine les quelques kilomètres et retrouve les collègues qui ont attendus quelques-uns d’entre nous pour une arrivée en ligne de l’ACP.PENTAX DIGITAL CAMERA

À l’issue de l’épreuve, nous nous sommes regroupés au village de l’épreuve pour un moment convivial après avoir mis nos vélos dans l’enceinte prévue par l’organisation. La collation supplémentaire un peu plus tard nous a permis de tous nous retrouver, dans un premier temps, dans notre cachette puis de nouveau au village de la cyclo.

PENTAX DIGITAL CAMERAMes impressions pour cette première sont positives, malgré ma galère sur une partie du parcours, je reviendrai car l’organisation est parfaite aussi bien de la part de l’ACP que de la CYCLO MORBIHAN de PLOUAY (village de l’organisation – parcage vélo –  animations, etc). Je n’oublie pas non plus la soirée « paëlla » à la petite salle du SPI qui fût excellente et conviviale et qui nous a permis de clore cette journée.

Daniel QU.

Merci Daniel.

Tout le monde attend impatiemment, le compte-rendu fait par un second copain dont c’était aussi a première « Plouay »….

À lire ici …prochainement….!

D’ autres impressions : PENTAX DIGITAL CAMERA

Une bien belle journée que celle du 29 aout 2014 pour les participants à la randonnée annuelle organisée par le Comité des Fêtes lors de la 1ère journée des « 4 jours de Plouay ».

Nous étions très bien placés cette année car quasiment sur la ligne de départ. Après un départ rapide, juste derrière Franck, Christophe et notre phénomène, l’incroyable Robert; Yannick M. subit une crevaison au 16ème kilomètre après 30 minutes de randonnée.

PENTAX DIGITAL CAMERANous décidons de l’attendre avec Alain M. Le mécano, Ex-Professionnel, l’aide et heureusement que nous nous sommes arrêtés car la pompe est défaillante…. ! Moins d’ 1/4 d’heure plus tard, nous repartons au milieu du peloton…Nous remontons tranquillement vers l’avant, mais les copains sont loin….Certains nous attendent au ravitaillement de Ploërdut après 40 kms parcourus alors à 32 km/h. Un peloton du groupe « cyclosportif » traverse le bourg à grande vitesse… « On ne joue vraiment pas dans la même cour « …

PENTAX DIGITAL CAMERANous redémarrons ainsi à 5 : avec Loulou, Jean-Pierre, Philippe S., Yannick M. et votre narrateur… La suite du parcours nous verra prendre les roues d’un très bon rouleur qui assure le train, face au vent, sur pratiquement les 10 kms de plat, tout en ligne droite après Plouray ! Un copain cyclo de Grandchamp, avec sa caméra sur le casque, effectue aussi une bonne partie du travail…Chapeau et Merci les gars !  Dans la côte, avant Lanvénégen, un second « TGV » me coince sur la droite. Je ne peux pas doubler ceux qui commencent à coincer. Je prends, et Philippe aussi, quelques longueurs de retard sur les amis du club … Heureusement, ils ont la gentillesse de nous attendre (encore) au 2ème ravito…

PENTAX DIGITAL CAMERANous terminerons alors paisiblement, sans nous mettre « dans le rouge », avec tout de même l’honorable moyenne de 31,4 sur quasiment 120 kms !

Ensuite, que du bonheur… ! … Le pain est bien croustillant, le vin est à la bonne température, le pâté est excellent – Merci Alain – Et aussi à Jean-Luc qui nous a négocié un hébergement de 1ère classe  ! Nous prenons le temps de nous changer, de débriefer; de déguster … PENTAX DIGITAL CAMERA

Puis, sur le site, une autre grande joie avec la satisfaction de voir une nouvelle fois – mais, on ne s’en lasse pas, bien au contraire – ANNE sur le podium pour recevoir 2 trophées en tant que 1ère féminine et comme la meilleure de sa catégorie (d’âge, mais gentleman, je  ne le dévoilerai pas ici …).

BRAVO encore Anne et merci à Franck, qui mérite (évidemment) une part de tes récompenses  !

PENTAX DIGITAL CAMERA

Concernant la soirée au Spi : des frayeurs en cours de journée sur la livraison de notre commande, mais TOUT est bien qui finit bien ! À l’année prochaine… Patrick

 

 

Avant le vendredi 29 août :

Très chers Adhérentes et Adhérents, nous préparons Plouay et la soirée habituelle qui suit…

Les dossards sont arrivés …. Des copains inscrits ont de nouvelles obligations ou empêchements  et donc, leurs dossards sont disponibles… Alors, c’est une raison supplémentaire de passer :

Jeudi 28 à partir de 19 h au Raquer…

pour la distribution des fiches et numéros, avec le cadeau qui sera indispensable sur la rando…

Un aperçu de la tenue … :

 a – La rando à Plouay vendredi 29 aout ...:bike

faim   b – Et pour la soirée qui suit, 29 août,

    à partir de 19 h 30 / 20 h, à la petite salle du SPi…

emoticones-content-072  Soirée conviviale avec les compagnons/compagnes; amies/amis; conjointes/conjoints….
pour le prix (modique) de 12 € / personne   avec 1/2 tarif pour les enfants. (gratuit – 10 ans)
Réservez votre place par retour de mél, ou par coupon-réponse.
(à télécharger ci-dessous)

Paiement, par chèque, à la réservation ou sur place le soir même.

Le carton invitation avec son coupon-réponse  : Plouay2014