Ce samedi matin 26 septembre,

5 adhérents de l’amicale des Cyclos de Ploëren, ont participé à la cyclo de Noyal-Pontivy à but humanitaire.

Après divers contacts, Thierry et moi avions rendez vous chez Philippe qui s’est décidé au dernier moment sur les conseils de Thierry qui l’a encouragé à venir car on allait rouler cool. Armel avait aussi dit que l’allure des 10 premiers kms était modérée (24km/h)…

Départ donc à 7h30 de Mériadec (température 10°C). 1 heure plus tard, nous retrouvons Alain et Armel au départ avec un peu de brouillard et une température de 3°, dur au départ pour ceux qui ont la tenue d’été et oublié les manchettes.

Nous nous inscrivons dans une très bonne ambiance et nous voila prêts à partir.

Comme d’habitude, Thierry se place en 1ère ligne pour les photos !


L’organisateur rappelle à tous que l’on est là pour une cause caritative et non pas pour une course.


Cliquez sur le logo pour accéder au site


1, 2, 3 et nous voilà parti.

Je reviens au 24 km/h…Philippe et moi pensions avoir un problème de compteur car il affichait souvent + de 36 mais, c’est vrai, on avait vent dans le dos et c’était plat.

Au bout d’environ 10 km, première grosse côte et là un groupe se détache. En haut, Thierry et moi, en surrégime, réfléchissons sur la stratégie à suivre.

Le temps de discuter… le groupe était parti, cela valait mieux…..

Nous retrouvons donc, dans un 2ème groupe sauf Alain et Armel qui ont beaucoup plus respecté les consignes de l’organisation. Jusqu’au ravitaillement à 34km/h de moyenne, le groupe fonctionnait très bien grâce notamment à Thierry et à Philippe qui n’hésitaient pas à relancer. Cette halte où tout le groupe s’arrête (sympa) fait du bien. Une petite collation et nous voilà reparti.

La suite du parcours est plus vague dans mes souvenirs car comme d’habitude, j’ai voulu faire le malin à l’avant (et en plus dans le vent) . Mais après quelques côtes, je me suis vite modéré. Par contre avec mes deux collègues, on a montré le maillot.

D’ailleurs il y a même certains cyclos qui m’ont dit que l’on devait avoir le bon doping (le vin rouge… de Cavavin !…). En effet à 5 km de l’arrivée, Thierry part en solitaire !  500m plus loin, Philippe et moi lâchons le groupe (bravo les équipiers…).


Par contre mes efforts précédents m’empêchent de suivre l’allure de mon collègue qui embraye fort. Je réintègre donc le peloton qui lui aussi était cuit (encore bravo à Thierry et Philippe).


À l’arrivée, quelques minutes plus tard,

Armel et Alain nous rejoignent et

 nous recevons notre repas bien garni.


Un organisateur nous propose gentiment une bière (sympa).

Apres discussion, il nous dit que nous étions environ 280 soit 30 cyclos de plus que l’an dernier.

Il en était très content…


En conclusion, ce fut une journée très sympa sous le soleil. On était d’ailleurs tous contents d’avoir représenté l’association ploërinoise et d’avoir aussi contribué au don contre pour lutter contre cette maladie. Il faut d’ailleurs savoir que cela permet de faire avancer la recherche. En effet, dernièrement des chercheurs ont peut être trouvé une molécule qui pourrait contribuer au traitement.  Les travaux de recherche sont financés notamment par la Pierre Le Bigaut et toutes les autres organisations dont les Virades.


Nous sommes déjà prêts à repartir l’année prochaine 

avec beaucoup d’autres copains de l’amicale.