Randonnées & Sorties – anciennes

Quelques balades externes….

Y Aller nombreux !

Nos 4 mousquetaires sur la PLB 2019 ! Bravo et MERCi pour bien avoir mouillé le maillot sur le GRAND parcours !

Ce fut une journée chaude mais très bien organisée, comme d’habitude. 7000 participants. Nous avions tous opté pour la 145 kms. Stéphane et Xavier l’ont fait facile à 32 ou 33 de moyenne. Des mobylettes… Didier m’a attendu. Il aurait pu rouler plus vite. Il a quand même tenu une jolie moyenne de 27.9. Quant à moi, j’ai eu un peu de mal à terminer : crampes à partir du km 110. Le dénivelé +1400m, la déshydratation doivent être la cause de ces petits pépins. J’ai réussi à terminer les 145 kms tant bien que mal à une moyenne de 27. Ce fut tout de même une belle journée ponctuée d’un repas campagnard sympa et une ou deux bières pour se remettre d’aplomb.  Pascal

122 ou 92 kms?

Les infos sur le site, la « Cœur de Bretagne » : clic ici

 

 « ÉLOI Tassin » à Vay (44) à100kms~

8 juin  / 9H00 / 23€

Site : Eloi Tassin/ Accueil

Championnat MASTERS…

Covoiturage par le club

Inscription pour le 95 kms https://www.espace-competition.com/v2/index.php?module=inscription&competition=1679&course=8026

  • L’Ardéchoise du 19 au 23 juin 2019, peut être des gens intéressés…
  • À VTT ou Gravel… sur une semaine avec Jean-Claude
  • Le 8 Septembre … Rando du club de PLESCOP !
  • TroBroLéon à Lannilis (29 Nord) 200kms~ c’était le dimanche 21 avril / 8H30 / 17€ https://www.trobroleon.com/ Contacter Stéphane

Périgordine :  Juin / Juillet : https://www.laperigordine-cyclo24.com/ Préparation par A  Morio

 début juin 2018 …

L’ACP s’est regroupée vers 07h45mn sur le parking du magasin Leclerc à Vannes (56) pour la randonnée familiale «La Leclerc». Après s’être inscrits, les cyclos ont déposé leurs oboles (muco) dans l’urne pour un départ à 08h00 vers les différentes distances programmées. Malgré un temps incertain, les différents groupes se sont formés. Pour ma part, parti de Ploëren j’ai déjà quelques kilomètres au compteur, je reste donc tout naturellement avec les collègues de mes sorties hebdomadaires. Au fil des kilomètres (vers Arradon) le groupe se scinde encore, les plus rapides allant sur les circuits plus longs. C’est à cet instant, le moment que nous craignions, en effet les éléments se déchaînent en nous arrosant copieusement, nous trempant de la tête au pied en quelques instants, averses qui nous poursuivent bien au-delà de Plougoumelen. Ayant des lunettes, je suis dans l’obligation de les ôter ne voyant plus rien tout en étant très prudent car la chaussée est noyée. Les collègues aussi se méfient car la chaussée est glissante… D’ailleurs, un cycliste d’un autre club chute devant nous dans un rond-point. Les routes autour d’Auray étant bien inondées, il est difficile de rouler avec les projections d’eau et en étant trempés. Certains cyclos s’arrêtent…. Pour ce qui nous concerne, nous continuons sur notre chemin car nous avons des indications des  commissaires de route qui nous informent que le temps s’améliore à l’Ouest. En effet, nos tenues sèchent et nous nous sentons de plus en plus légers, sauf pour les chaussettes/chaussures qui n’arrivent pas à évacuer l’eau emmagasinée. Quelques petites erreurs de direction (le ravitaillement est zappé) nous ont un peu écarté du circuit que nous avons corrigés très rapidement et retrouvé aussi des routes sèches qui ont permis des moyennes plus ou moins élevées. À l’issue de la randonnée, nous nous sommes retrouvés pour une collation bien méritée, voir un peu plus. Daniel Q.

.TÉNÉRiFE : Ils sont arrivés sur place le 17 mars et pendant une semaine …À regarder les photos, ils ont passé un Bon séjour et on attend le récit de leurs aventures (Je crois que c’est Laurent T. qui va s’y coller….) !

Avec un aperçu :

 

À l’Ardéchoise !

La Date butoir pour les inscriptions était … le 30 janvier (à minuit), c’est clos ! ! !


Les Copains …à Ambert

Le site : http://www.cyclolescopains.fr/….. et La page directe pour s’inscrire

Meucon 2017, une belle matinée !

Une bonne dizaine de copains du club ont participé à cette « rando cyclo » ! Il en manque quelques-uns sur les photos. Merci à tous les présents pour avoir bien représenté le club et « montré le maillot » …

Un parcours qui démarre fort en montant vers Parcaré puis, direction Locqueltas, Colpo, Le Bézo (Bignan), Moustoir-Ac,  -ravitaillement avant  Ty Planche, Chanticoq (Bieuzy), Pluvigner, (Plumergat), Corn er Arat, Moustoir des Fleurs…Meucon  ! 80 kms pile ! Un circuit costaud… Patrice C. a accompagné les « forts » en roulant à 33 de moyenne. BRAVO Patrice. Un Grand, très grand merci à ROBERT, le métronome, le phénomène sur le vélo, qui m’a amené dans un « contre-la-montre » pendant plus de 20 kms, sans demander le moindre relais et au final, en réussissant une belle moyenne. CHAPEAU Monsieur Robert ! 

Une idée du parcours avec un départ depuis Ploëren  95 Kms / D+885 m (pour 2018 ?) http://www.openrunner.com/

Toujours une belle organisation qui nous donne le goût de revenir !

Une grosse pensée amicale pour Christophe L… (ex adhérent de l’ACP et maintenant à St Avé) qui est tombé au niveau de l’antenne / relais TV près de Ty Planche (due à un « nid de poule »)… Bilan de sa chute : fracture du coude droit, opéré le soir même à … Pontivy … car hôpital Chubert de Vannes surbooké ! ! ! 2 broches et un fil de fer en 8 dans l’articulation. Repos et PATiENCE avant de rouler à nouveau ! Bon rétablissement à lui  !

Prenez le temps d’aller lire un message publié sur le site SportBreizh.com …. Appliquons le à nous les « cyclos »  http://www.sportbreizh.com

 

Prochaine rando : Gazélec au départ de Colpo le 30 avril pour « inaugurer notre nouvelle tenue’ ! http://www.cyclos-ploeren.bzh/

Les aventures de nos adhérents cyclistes en ARDÈCHE…. 2017

Par Annick :
Bonne ambiance, excellente organisation, animations dans tous les villages, très beau temps et températures excessives.
4 étapes :
1er jour  : Saint-Félicien – Marcols les eaux
On roule sous des températures caniculaires et la journée se termine par un orage, mais surprise à l’arrivée au gîte, la propriétaire nous donne une panière et s’occupe de notre linge. Plutôt sympa !!! Gîte d’étape à recommander :  Super sous tous les angles (accueil, cuisine, hébergement).
 
2ème jour : Marcols les eaux – Vallon Pont d’Arc.
Même programme, dénivelé, chaleur (41°C) et orage en fin de journée !!! Certains organismes sont un peu fatigués et entamés.
 
3ème jour : Vallon Pont d’Arc – Saint Cirgues en montagne
Yannick, Laurent T et Jean-louis remontent sur leur vélo… Bernard et Laurent G passent la journée avec leurs femmes : randonnée pédestre.
Un grand merci à Joëlle qui avait préparé les randonnées et qui n’a pas pu être des nôtres.
 
4ème et dernier jour : retour sur Saint-Félicien
C’est la fête dans tous les villages… Laurent G et Bernard décident de partir plus tôt pour rouler à la « fraiche » sachant  que les copains n’auront pas de mal à les rejoindre. Une longue descente avant d’arriver à Saint-Félicien où un pique-nique géant nous attendait et en « prime », nous avons eu un discours de notre doyen cycliste : Robert MARCHAND.
Rendez-vous l’année prochaine et merci à tous et toutes pour cette escapade. Nous voici de retour en Bretagne avec l’envie d’y retourner,  accompagné de notre ami Philippe qui  semble motivé pour l’année prochaine et le retour de Marie-Hélène qui n’a pu être des nôtres.

 

 

SOUVENiRS :

Ci-dessous, c’était l’invitation ...publiée fin janvier !

À nouveau partant pour l’Ardéchoise 2017 qui aura lieu du 14 au 17 juin ?

Les personnes intéressées devront se manifester avant le 15 février. Il y a déjà 5000 inscrits !  Le site de l’Ardéchoise  : http://www.ardechoise.com/ 

Randos 2015

À   M E U C O N : dimanche 12 avril

Nous étions quelques adhérents de l’Amicale des Cyclos de Ploëren  sur la Rando de Meucon par cette belle matinée. Bien peu, en quantité,  par rapport à nos collègues de Plescop, de GrandChamp et de Saint Avé, mais la qualité y était…. 🙄 Petit café (sucré pour une fois) vers 8 h 00, avec un p’tit morceau de gâteau, et départ avant les copains de St Avé avant 8 h 15 ! Plaisir  : de retrouver Hervé qui remonte sur son vélo après blessures, de croiser Éric (Gazélec) un ancien adhérent. Au bout de 2 kms … nous sommes doublés (complètement du côté gauche de la route ? ? ?) par le TGV qui vient de partir avec nos costauds parmi eux (Christian, Christophe, Denis, Franck, Patrick…).  Robert, Jean-Louis et moi, on décide de s’y accrocher ! Cela fait un paquet d’au moins 100 cyclos, voir + ! Ouah, ça roule fort ! Ce sont mes premiers kilomètres à cette vitesse …. Dans la montée vers Pluvigner, on s’accroche, mais devant nous, un trou se crée et à la sortie de la ville, Robert fournit un gros effort pour revenir mais malheureusement, il n’arrivera pas à nous faire recoller. Première heure : 32 kms ! Pas mal !  Heureusement, après Malachappe, nos prédécesseurs font un « tout droit » qui les obligent à faire demi-tour et cela nous permet de rouler dans un groupe plus important, mené par les cyclos de Plescop.  Petite (GROSSE) frayeur pour Robert qui a son vélo qui fait alors un bruit épouvantable … Du coup, il restera bien tranquillement à l’abri pour ne pas gêner le paquet. Petite pause à la sortie de Landévant où nous attendons en vain notre ami Jean-louis…. Il vous raconte par le détail sa première expérience ci-dessous. Le parcours nous fait découvrir des petites routes (sympa) que beaucoup, dont moi, ne connaissent pas ! Le train mené par nos copains de Plescop, bien aidés par ceux de Grandchamp, nous convient tout-à-fait … Voyez le résultat à l’arrivée relevé sur mon compteur : 90 kms à 32,3 de moyenne. Satisfait ! Pain+rillettes+bière : Super pour se retaper. Nous attendons les amis Alain, Jacky et Claude… Ils arriveront juste avant que je remonte sur mon vélo pour rentrer tranquillement à Ploëren et toujours dans les roues de … quelques cyclos de Plescop. Je croise Christophe et Jean-Louis qui arrivent de je ne sais où… Ainsi que Anne et Franck qui rentre de la sortie avec le club. Paris-Roubaix devant la télé l’après-midi (Bravo à nos jeunes français)  avec quelques micro-siestes (sans doute + que micro…) par moment, mais NORMAL après 124 kms de vélo (A/R) au total pour moi ce matin ! À l’année prochaine ! Patrick Vous connaissez « La solitaire du Figaro » ?  Oui… Hé bien, maintenant, il y a « Le solitaire de Meucon ». Rendez-vous à 7 h 30, Statue de la Liberté. Frais, mais le soleil pointe et sans appuyer sur les pédales, nous arrivons à 8 h avec Patrick. Bonjour les gars. Oups ! Quand je vois les clients affutés de chez AFFUTÉ, je sais déjà que je vais exploser sur le parcours. La seule question : c’est où ? Bon, en attendant, je profite de l’accueil, café, gâteaux, re gâteaux. J’ai même un œil qui lorgne sur les casse-croûtes du retour ! Après quelques photos avec les cadors, j’en profite car il n’y aura que sur la photo que nous serons « ensemble ». Nous commençons à rouler Robert, Patrick et moi pour « chauffer la mécanique », mais on a vite enlevé le starter…. TCHOU ! ! TCHOU !! à droite… À DROİTE … C’était le PGV : le Peloton à Grande Vitesse ! Tel des rémoras, nous nous accrochons au PGV… Après 5 kms, mon cardio est à 177 ! Je suis « dans le rouge »… ! J’ai pourtant l’habitude de chantonner et de siffler un petit air de musette la semaine … Mais là, je m’accroche, mes yeux font « code-phare » de la roue arrière de Robert au goudron et il y a une variante : de la roue arrière de Patrick au goudron ! Arrive la côte de Pluvigner, à l’arrière du PGV, je garde le contact avec mes copains grâce à « Arnold Schwarzenegger » en personne sur un vélo carbone « LOOK » spécialement adapté… Et vas-y que ça monte ! … bien abrité derrière « Schwarzy », la zone violette est dépassée, j’attaque le mauve, rouge gorge de pigeon … ! Après la côte, ils vont bien se calmer ? C’est pas possible ! 32 de moyenne ! c’est des cyclomoteurs… À la sortie de Pluvigner, le TROU est fait, mais nous rattrapons un petit groupe qui n’avait pas que le maillot de vert ! Et je fais l’erreur de me refaire la cerise bien à l’arrière…car, hélas, pour moi, mes deux compères, Robert et Patrick en avait encore sous la pédale. J’ai fait l’élastique et puis …. À partir de cet instant, l’AVENTURE commença ! Le cardio redescend à 135 et la joie s’installe, le plaisir de pédaler sans effort…BLA, bla, bla… « tu as explosé Besson et c’est tout ! » Les kilomètres défilent et toujours pas de flèches oranges ? ? ?  C’est sûrement tout droit, ou à gauche, peut-être à droite alors … C’est bizarre, pas de cyclo, ni de ravitaillement… ça y’est un panneau : Languidic.  Jolie ville !… Bon c’est simple : le soleil se lève à l’Est, il se couche à l’Ouest, donc je vais prendre à droite la D189..ça me parait jouable direction St Jean après Lann Vrehan… Ah, j’aperçois quelqu’un : »jour…  N’auriez pas vu  … Non, Hein ? Non ! Non ! » … Bon, ben tout droit ==> Lambel, Baud…Je m’en fous, j’ai de la lumière sur le vélo et je vais me diriger aux étoiles… Pluvigner, Sainte Anne… Juste avant Sainte Anne : UNE flèche orange vers Plumergat : Miracle (À Ste Anne = Normal ?) Un groupe de cyclos me ramène sur Sainte Anne. Après avoir chassé sur eux, et tout content de ne plus être seul, j’apprends qu’ils ne font pas la rando…. Résigné, je me fais une raison, je rentre sur Ploëren. Je sirote la dernière gorgée du bidon, un mélange d’eau et de miel. Cela me redonne la pêche ! du coup, direction Plescop=> Meucon. Oui ou Non : je vais le manger ce fameux casse-croûte ? J’ai le ticket dans la poche du maillot ! À l’approche de Meucon, je croise Christophe qui enfin me montre le chemin de la fin du parcours… Mais, finalement, dans les derniers kilomètres, croisant, Anne, Franck et Patrick, je les ai suivi « Trop content » de rouler avec eux pour rentrer à Ploëren …. Donc, pour savoir ce qu’il y a dans les casse-croûtes  à l’arrivée de Meucon : « Entraînes-toi mon Besson » si tu veux rester dans les roues ! À la prochaine rando de Meucon….Jean-Louis.

Randos 2014

Marie-Hélène vous a préparé un petit résumé de ses impressions sur l’Ardéchoise 2014 et quelques photos pour agrémenter le texte.

Je ne sais pas par quoi commencer tant il y a à dire sur cette belle manifestation  qui existe depuis 23 ans déjà et où le vélo est roi
Nous arrivons le mardi 17 juin au soir pour l’Ardéchoise que nous avons choisie parmi 13 parcours différents.
Celle que nous ferons se fera sur 4 jours est s’intitule les « gorges »: Le programme environ 500 kms avec plus de 8500m de dénivelé ! Je ne sais pas si j’arriverai…Le dénivelé m’inquiète et mon expérience est de zéro en montagne !
Le mercredi 18, après avoir laissé la voiture au parking, notre bagage à la salle des fêtes – que nous retrouverons le soir dans notre lieu d’hébergement (bravo la logistique) -, mis notre puce sur le vélo pour les contrôles sur le parcours, nous voilà prêts à partir parmi les 2300 cyclistes qui l’ont fait sur plusieurs jours. Nous partons pour 110 kms.
Ardéchoise (1)Le temps est maussade mais déjà l’ambiance est là. Le premier village nous accueille en pyjama avec café, thé, gâteau, confiture… le ton est donné et nous aurons une ambiance et un thème différent dans chaque ravitaillement. Les ravitaillements sont parfois distants de 10 kms ! C’est vraiment unique  et chaque villageois se plie en quatre pour nous servir.
Première ascension : 17 % la plus dure et la moins prévisible,  pas très longue environ 1 km  mais j’ai dû la monter à pied car j’étais sur le grand plateau ! cela m’a servi de leçon et j’ai anticipé pour les suivantes ! 
Après plusieurs cols, nous faisons le col de la Faye 10 kms d’ascension  de 4 à 10 %.  J’en bave mais la douleur est vite oubliée quand on a la récompense d’être accueillis par des pirates sur un bateau échoué en haut du col !
Nous redescendons vite car le temps est bien noir derrière nous et menace.
Sur le parcours, nous sommes surpris par un troupeau de vaches qui apeurées sautent la clôture et se retrouvent au milieu de nous sur la route. Certains crient et ont peur. Je leur dit de ne pas crier qu’elles ont plus peur que nous qu’il faut les laisser aller. En effet, elles traversent la route et vont dans un pré plus loin. Un troupeau de vaches qui rencontre un troupeau de buffles… !  
Dernier ravitaillement de la journée à St Pierville : cake à la châtaigne, crème de marron, bière à la myrtille, bière à la châtaigne, abricots, cerises, caillette, saucisson, fromage… Que des produits du terroir et de qualité  Laurent est vite déconcentré par l’abondance du ravitaillement et surtout par la bière à la myrtille…
Bref nous arrivons à notre premier hébergement : une caravane dans un camping où nous sommes 5 à loger.
Nous remontons pour le repas du soir dans le restaurant du village et faisons connaissance avec nos compagnons d’un soir. Certains reviennent pour la 8ème année.
Ardéchoise (5)Jeudi 19 juin La journée s’annonce plus clémente que la veille. Le soleil est dès le matin présent et nous accompagnera toute la journée.
La  journée est  plus « cool », nous redescendons vers Vallon Pont d’Arc pour 150 kms. Pas de grosses difficultés sauf une ascension de 8 kms après Privas.
Les difficultés sont ailleurs : la chaleur, nous avons très chaud et j’ai perdu Laurent lors d’un énième ravitaillement où je ne me suis pas arrêtée. Je le retrouverai 2 h plus tard ! Le croyant derrière alors qu’il était devant… !
Nous passons les gorges emblèmatiques de l’Ardèche et sommes accueillis le soir dans une ancienne magnarerie sur les bords de l’ardèche. C’est une belle batisse qui servait à l’élevage de vers à soie. Nous sommes 9 à être accueillis par notre hôte d’un jour arrivant d’horizons différents, des États Unis pour certains, Toulouse pour d’autres, Le Rhône pour d’autres encore, et le Loir et cher, le bordelais. La soirée s’annonce joviale avec pour commencer un kir ardéchois.
 Vendredi 20 juin : le temps est superbe, nous partons à 6 h (du matin !) pour rouler à la fraiche pour 130 kms.
La journée s’annonce longue et sera la plus difficile de notre parcours avec entre autre une ascension de 23 kms. Nous traversons des paysages à couper le souffle dans tous les sens du terme : Des étapes de montagnes et des dénivelés vertigineux. 
Dans ce pays empli de symbole de longévité nous trouvons les Ardéchoiseplus anciens arbres vivants  d’Europe, les genévriers de Phénicie qui s’agrippent aux falaises des gorges, ils ont 2500 ans d’âge. Des rencontres toujours plus sympatiques les unes que les autres.
Aujourd’hui moins de ravitaillement… Laurent reste concentrer sur la course ! Je ne le perds pas ! 
Heureusement que Laurent était là, car j’ai connu  des passages à vide aujourd’hui.
Nous roulons jusqu’au Cros de Géorand, près du Lac d’Issarlès, un col de plus pour se loger !  Ce soir nous sommes logés dans un camping au bord d’une rivière. Nous logeons avec des suisses et ce soir au programme match de foot entre Suisse et France !  Ils sont partis se coucher dès la  mi temps… Trop de pression ? ? ! (ou trop de buts…?)
Samedi 21 juin
Dernier jour, nous partons à 6 h (encore !) sous le soleil,  direction Saint Félicien en passant  par le Mont Gerbier des joncs.  ça me rappelle quelque chose et à quelques copains aussi ! Patrick  lien à revoir
 Aujourd’hui plus de 15 000 cyclistes sur les routes de l’ardèche dont Robert Marchand 102 ans au compteur ! Une partie des routes est privatisée, des motards, des gendarmes, des pompiers.
Des ravitaillements encore plus abondants, Laurent reste avec moi ! Je vais encore te perdre…
Ardéchoise (3)Des orchestre, des bandas, des chorales dans les passages les plus difficiles, l’ambiance toujours au top et une arrivée en fanfare.
Voilà en quelques mots le résumé de notre périple  en Ardèche. 

  Un grand merci aux 8 300 bénévoles qui nous ont accueillis tout au long du parcours, sans eux cette belle fête n’existerait pas. 

 
L’année prochaine nous aimerions revivre cette belle aventure avec vous et pouvoir venir avec d’autres copains de Ploëren pour partager cette cyclo inégalable.

 

La Limousine 2014 du 7 juin par Alain…DSCN2761_1

La Limousine (site web) avec la Bretagne (avec le Breton ? )… j’ai bien représenté les couleurs du club.

Départ le 6 juin en direction du Limousin.  Arrivée à 14h30 sur le parc des expositions du lac d’Uzurat, une petite pause  avant de repartir sur Panazol (petite ville près de Limoges) avec tous les stands préparés. Je prends possession de ma puce… Visite de Panazol et de la mairie où est affiché tout le parcours de la rando cyclo André Dufraisse, qui est l’ami personnel de Raymond Poulidor.

Fatigué par la route,  retour au campement…Derniers préparatifs.. Repas du soir : pâtes bolognaises et dodo vers 22 h ?
DSCN2736_1Le lendemain matin : lever 5h45 pour être sur la ligne de départ à la gare de Limoges (champ de juillet) …pas encore réveillé sur la ligne de départ ! Très bonne ambiance avec les autres cyclos, échanges cordiaux autour et sur le vélo…!!!!!
Départ rapide pour 150 bornes et …et ensuite, les montées à répétition… dur, dur, car il fallait s’accrocher ! Le dénivelé (+ de 2 000 m) était important, une première pour moi depuis notre séjour en Lozère, surtout du côté de Sussac, une bosse longue….longue…longue…avec 2,7km à 4%; et la dernière côte sur 800m à 7,9% au Palais ! Belle partie du parcours sur 20 kms du côté du lac de Vassivière…Très joli coin pour les vacances ! Et juste après (au 100ème), une descente de 10kms où j’ai atteint le 80 à l’heure ! ! !

Je suis satisfait de ma performance, compte tenu de ma chute récente et du manque d’entrainement qui s’en est suivi !

Retour en Bretagne dans la soirée… ? ?

Je ne m’attendais pas à faire ce résultat : Diplôme « Dufraisse Argent » , et 72ème dans ma catégorie sur 450.
Mon temps réalisé : 5h28 sur 159 kms, vous pouvez penser que j’ai mis dans mon bidon du sang de limousine ! Que nenni, tout à l’eau de Plestervern ! et quelques cartouches de chez Philip (NDLR) ….

Je serai l’année prochaine sur une autre rando dans le Puy de Dôme (avec quelques copains ? ) Alain.

« Bordeaux-Paris » du 31 mai 2014

Vendredi 30 mai à 06h00 parc des angéliques à Bordeaux, c’est 450 participants qui se sont lancés dans cette course mythique en version rando (soit – de 60 heures)
Quant à l’ultra-raid, nous sommes partis samedi 31/05 à 10h00 avec pour objectif de parcourir 620 kms en moins de 32 heures. 
Nous étions 510 au départ pour 415 « finishers » à l’arrivée. De nombreux abandons ont été déclarés entre 350 kms et 550kms, c’est à dire durant la nuit ou plus tard lors de la traversée de la Beauce.
Le départ s’est fait sur « les chapeaux de roues » mais cela était prévisible. Plusieurs pelotons se sont rapidement formés suivant le niveau de chacun. Pour ma part, j’ai réalisé le premier tronçon de 73 kms à 28km/h de moyenne en suivant une équipe sous les couleurs FDJ (Osons les défis : association à but humanitaire. Personnes très sympas). 
Les 80kms suivants (Dordogne et Charente pour trouver le ravitaillement à Montbron) ont été les plus difficiles pour beaucoup de concurrents car de nombreuses côtes représentant + de la moitié du denivellé total (denivellé total annoncé à 3500m, j’ai constaté 4100m à l’arrivée…)
646_1Beaucoup d’énergie dépensée dans les bosses pour bon nombre d’entre nous. Heureusement que je m’étais bien préparé (avec Marie-Hélène) avec les brevets randonneurs mondiaux à Caudan sur 200 kms en début de mois, puis un 400 kms une semaine avant Bordeaux-Paris. Tout cela m’a bien servi… Nous avons pris des routes bucoliques avec des paysages superbes en Charente et tout cela sous le soleil !!!  une chance extraordinaire, pas une goutte de pluie sur tout le parcours. Ma moyenne a fléchi naturellement à 25,63.
Puis j’ai traversé la Vienne et l’Indre pour arriver à Martizay (ravitaillement à mi-route 310 kms). Il était environ 23h00 et j’étais tout content de retrouver « ma chére et tendre » qui m’attendait avec des tenues plus chaudes.
La fatigue commencait à se faire sentir, peut-être psychologique également, car je suis beaucoup moins à l’aise la nuit. Toujours est-il que j’ai du rester trop longtemps au ravitaillement puisque mon groupe était reparti.
Jusqu’à maintenant, je prenais 10 minutes à peine lors des ravitaillements, pour les suivants et jusqu’au finish, ce sera ainsi. Seulement à Martizay, j’ai du rester 30 minutes!!! Grosse erreur car nous avons repris la route à 2 avec un Lyonnais et n’allions pas attendre un groupe derrière nous ! Cela reste un challenge !!! 
 
En piste vers le Loir et Cher !!! (sans faire de manière…M. Delpech -NDLR- )
Nous avons roulé toute la nuit à 2 mais la dynamique n’était plus la même et j’étais ravi de voir le soleil pointer le bout de son nez à 06h30.
21032238_1Cela m’a redonné la pêche avant d’attaquer « la Beauce« . Seulement mon coéquipier « d’un jour » commencait à flancher et à se plaindre des jambes. Notre moyenne faiblissait inévitablement et je commençais à stresser car me sentait bien avec encore « du jus ». Finalement, ce dernier m’a dit de filer et de ne pas l’attendre car il allait abandonner. Cela a été une délivrance pour moi … car je retardais l’échéance au maximum (nous avions bien sympathisé durant presque 160 kms). Je suis donc reparti seul, sur un bon rythme mais mes élans ont rapidement été freinés lors de la traversée de la Beauce avec un vent du nord en pleine face ! Génial ! J’ai galéré sur environ 60 kms de faut plat en plaine (1 à 2 % non stop)
Puis, coup du ciel !!! un groupe m’a rejoint comprenant 5 espagnols, 1 luxembourgeois, et 1 guyanais. Je me suis accroché dans un premier temps puis nous sommes très bien entendus pour prendre les relais pour finir cette grande aventure.
Ça y est ! nous sommes dans la vallée de Chevreuse avec ses « 17 tournants », ascension sur 2,5 kms, super joli !
La cadence de pédalage s’accélérait car l’arrivée n’était plus qu’à 20 kms.650_1
 
Nous avons franchi la ligne tous groupés dans une bonne humeur mélangée à la satisfaction d’avoir été « au bout »….!
Photo à l’arrivée au vélodrome de St Quentin en Yvelines.
 
En conclusion, Bordeaux-Paris est une très belle expérience, un défi personnel que j’ai apprécié réaliser.
Je ne m’attarderai pas sur quelques points négatifs que nous avons remontés aux organisateurs, ne voulant conserver que la beauté de la course et le dépassement sportif.
Le parcours était super bien fléché. Un grand merci aux motards qui nous ont facilité le passage à la sortie de Bordeaux et en région parisienne avec tous les feux rouges « grillés ». DiplomeLT_BP2014
 
Un grand merci à Marie-Hélène qui m’a suivi dans cette épopée et à contribuer à ma réussite.
Je finis 372 ème en 29h 56 min 33 s !
 
Je serais partant de nouveau si plusieurs coureurs de l’Amicale des Cyclo de Ploeren se joignent à moi! Ce sera avec plaisir et la dynamique n’en sera que plus grande!!!
 
GRAND MERCi À TOUS POUR VOTRE CHALEUREUX ACCUEiL À  MON RETOUR DE BORDEAUX-PARiS.  LAURENT

Randos 2013

La Rando du Spi s’est déroulée le dimanche 27 octobre
(jour du changement d’heure….chouette, vous avez pu dormir 1 heure de + et même ++++ pour certains ;-( )
Les premières photos, vous pouvez aller les voir par ici
ou avoir un simple aperçu, avec le diaporama ci-dessous :
 
Un très grand merci à TOUS & TOUTES les bénévoles !  Vous avez été SUPER (comme tous les ans).
Un bravo aussi à toutes et tous les participants très motivés, notamment ce dimanche 27 octobre 2013,  par les différentes causes de l’action caritative menée par les 3 associations ploerinoises. Vous méritez un bon coup de chapeau….
Admiration pour la motivation des organisateurs, leur implication totale malgré les conditions difficiles, leur générosité dans l’effort et le travail… Cela mérite d’être souligné et valorisé, afin que chacun (bénévoles, participants, organisateurs) puisse avoir conscience que sans les volontaires désintéressés que vous êtes, RiEN ne pourrait se faire, comme vous pouvez le voir sur les photos, dans la convivialité et l’entraide ! Votre générosité est rémunérée simplement en retour par un mot simple et sincère : MERCi !
Bien sûr, il y a toujours des points de détail à améliorer, mais nous faisons le maximum pour faire de la Rando du Spi, une manifestation réussie et agréable à faire seul ou en famille…
 
Un mot en particulier pour les cyclos (c’est quand même notre site) : Le bureau (et notamment le trésorier-adjoint, le vice-président, le président, un membre) … est particulièrement fier de vous adhérents et sympathisants de l’Amicale. Vous avez répondu « présents » à notre sollicitation, tant en qualité de commissaires, de pilotes ou avec vos motos (venu de loin comme Pascal)…, et cela à une très grande majorité. Chacun a rempli la mission confiée avec coeur, générosité et implication. De vrais PROS ! Merci encore à Culture-Vélo pour l’exposition de vélo à assistance électrique, ainsi qu’à  Honda pour la présentation d’un véhicule à faible consommation. C’est notre fibre « Développement Durable » qui parle …
Nous saluons cordialement la municipalité et les services techniques pour leur efficacité et leur disponiblité.

Cette année, les dons iront à  3 associations :
Nez Rouge, Vaincre la Muco,et Rebondys.

Celles-ci viennent particulièrement en aide auprès des enfants !

La presse en parlait déjà : OF Ploeren  avant, puis des articles après :  sur OF le 29/10  et sur Tél le 30/10
Notez aussi que les inscriptions étaient prises « sur place » le matin même.
Pour info : Les postes  Spi_2013  et sur le parcours  RandoSpi_2013

Spi2013

Merci d’avance.

Les parcours 2013, pour les Cyclos :

parcours 2013ou en lien direct vers le site « Openrunner » : le long , le moyen, et le court.

La remise des chèques :

remises

   Lien vers l’article de Raymonde pour OF Ploeren

         http://www.ouest-france.fr/

    une-aide-pour-trois-associations-au-service-des-enfants-1731133

PLOUAY 2013

 Après une semaine de préparation, chacun suivant son rythme…
IMG 513Nous allons, c’est devenu une bonne habitude, participer aux randonnées cyclos à PLOUAY.  Le rendez-vous matinal de 6 h 30 au Raquer permet cette fois de faire du vrai covoiturage … Une journée ensoleillée, un parcours valonné avec près de 1300 m de dénivelé tout de même, la rencontre avec Monsieur le Maire de Plouay, et un final (pour Anne) sur le podium, ferons de beaux souvenirs aux 41 adhérents du club… sur la photo de groupe, il manque nos « rando-sportifs » sur le 160 kms, qui arriveront moins d’une heure après ! Vu sur « Sportbreizh » : lienPENTAX DIGITAL CAMERA Le reporter du jour, Dominique, nous propose son compte-rendu :
Ma première « PLOUAY »
Toute la semaine précédent la cyclo, je me suis demandé : j’y vais,j’y vais pas ???
Le dimanche, Patrick me dit que ce sera sans problème pour moi, alors ,je me lance.
J’essaie de glaner quelques infos auprès des anciens (ceux qui sont des habitués) et Loulou me dit seulement qu’il faut faire attention au départ, ça frotte… et il y a souvent des chutes (rassurant!).
Je roule le mardi et bien que réticent, sur les conseils des collègues, je roule aussi le jeudi (à faible allure…) j’ai peur pour mes jambes le lendemain!.
Le soir nous « stockons » les vélos dans les fourgons et rendez-vous demain matin à 6h30 pour le départ.
Je me lève à 4h15 (il faut préparer l’ancien) les jambes vont bien et le moral est bon.
À 6h40, départ dans le fourgon de Roland avec Pierre, bonne ambiance, et arrivée à PLOUAY sur le parking des habitués.
Après quelques »préparatifs », nous roulons vers le point de rendez-vous où je vais m’inscrire, ne l’ayant pas fait en même temps que les copains.
Je retrouve le groupe et nous partons sur la ligne de départ. L’attente me semble un peu longue, nous sommes dans les premiers. Tout le monde est serré mais souriant. Loulou me fait un petit signe avec 3 doigts du genre (tu balises?) non non,enfin, un peu quand même!
Vers 8h30 nous allons vers la vraie ligne de départ et là les guidons se touchent et çà zigzague un peu mais pas de casse !
Le speakeur met de l’animation mais ne me rassure pas quand il demande 1 minute de silence pour un cyclo « tombé » l’année précédente.
Enfin le départ, ça frotte mais tout se passe bien, encore entouré par les copains.
Ca part fort,…Les costauds partent devant…Je prends mon rythme pour ne pas m’asphyxier comme au départ de la Leclerc. Je roule avec Michel et Christohe, (un coup d’oeil devant, un coup derrière -terme cycliste) et déjà le nez dans le guidon. Je ne vois pas Dédé qui rentre à pieds (roue cassée !) Je l’apprendrai seulemnt à l’arrivée.
Ca roule vite et il faut être vigilant à cause du soleil pleine face. On distingue à peine les vélos devant.
Michel et Chistophe sont légèrement devant mais ils s’arrêtent au pied d’une côte (crevaison?) Je me dis tout gaillard que je ne vais pas les revoir…Mais après quelques kms, Christophe me rejoint en pleine forme et nous roulons vers le ravitaillement ou je rejoins Jo qui a déjà fait le plein (et peut-être le reste).  Je lui demande de m’attendre et nous repartons ensemble plus Daniel. Nous rentrons sur un bon groupe et à 15kms de l’arrivée, ils partiront devant et je reste derrière…Je ne les reverrai pas.PENTAX DIGITAL CAMERA
Les derniers 10 kms sont durs ! Mais ce n’est rien à côté du dernier virage à droite que j’aborde en toute confiance sur le grand plateau (merci les copains de ne pas m’avoir prévenu, ne serait-ce pas du bizutage de nouveau?)  et là….une pente à ????10/12 %. J‘appuie comme un malade sur les pédales, je zigzague dans tous les sens (heureusement je suis presque seul) j’arrive à changer de plateau et je réussis à ne pas tomber (de justesse!) et enfin le haut de la côte où je reprends mes esprits  (merci encore les copains!)….
Enfin, c’est l’arrivée après 117kms et 31 de moyenne ! Une grande première pour moi (certains doivent rigoler) et je me dis que les autres doivent m’attendre,  j’entends déjà les applaudissements et les flashes qui crépitent….mais rien et je me retrouve seul avec mon casse croûte et ma bière au point de rencontre, je croise Armel et un autre « égaré » dans le même cas, je fais le tour dans l’espoir de retrouver le groupe mais personne…
Après réflexion, ,je me dis qu’ils doivent êtres partis se changer au camion et en effet je retrouve tout le monde en tenue de ville, et là le truc qui tue….tu arrives seulement ?
Merci au club pour la bière offerte à l’arrivée, et bien sûr BRAVO à Anne pour sa première place sur le podium.
C’est comme çà que l’on se forge des souvenirs. J’ai raté la photo cette année, alors « Rendez-vous en 2014 » ! !
Très belle soirée aux moules frites et encore bon anniversaire aux copains.
Le dimanche suivant, belle sortie pour la bonne cause, bonne ambiance…Je commence à trouver mes marques au sein du club. Je ne regrette pas mon choix pour une première dans un club cycliste.
À tous, sportivement et amicalement.
DOMINIQUE.
PS : PARDON Dominique pour le « bizutage » non voulu et non programmé surtout…(sinon cela aurait peut être été  p i r e ….) et BRAVO pour ta performance. Merci pour les mots sympathiques à l’attention des adhérents!
Les photos sont par ici... La vidéo de Plouay-TV par ici   à voir en particulier à partir de la 7 mn 42 …. Voyez aussi les articles de la Presse à partir de la page 2013  par ici Mais, la journée était bien loin d’être terminée ! Le moules-frites annuel s’annonçait très festif…et il le fût ! PENTAX DIGITAL CAMERAAprès le pot de l’amitié offert par les « juilletistes et les aoûtiens » ainsi que  Pascal qui nous annonçait officiellement son départ. Adhérent au club en 2009, il a été membre du bureau dès 2010 pendant 3 ans. Pour le remercier de son investissement dans  l’Amicale, et lui dire combien nous garderons un excellent souvenir de sa gentillesse, de son sourire franc, et de la qualité de ses mollets…le club lui offre un casque pour qu’il reste toujours le même ! Surtout, Pascal : ne change rien ! Nous avons pu déguster des produits locaux : les tomates cerises d’Armel, les salades à Loulou et Alain, les feuilletés de Franck, les huitres de Baden et ……….tout le reste ! Un grand merci à ceux qui ont préparé la salle, à nos excellents cuistots… Merci à tous ceux qui ont donné un coup de main au nettoyage. Bravo à tous les convives de cette belle soirée. Les photos à voir par ici À l’année prochaine !  

Rando du SPi 2011

Et voilà, la rando du Spi 2011 s’est déroulée…

le  dimanche   23 Octobre sous un ciel clément. Le vent n’a fait son apparition qu’en fin de matinée. Les organisateurs se sont retrouvés à pied d’œuvre vers 7h (et oui…du matin, vous avez bien lu …). Il nous faut monter l’arche du Conseil Général, installer les tables sous le chapiteau, mettre le four en chauffe pour la cuisson des croissants, démarrer les cafetières, placer les banderoles, ouvrir les huitres, raccorder la pompe à bière..et j’en passe! Tous les bénévoles s’activent autant que dans  une véritable fourmilière. Chacun est à sa place et connait sa mission. Des vététistes très matinaux (8h)veulent partir sur le circuit avant le lever du jour pour cause de….rugby! Tout est ainsi bien en place vers 8 h 30. Marcheurs et cyclistes peuvent démarrer. Nous demandons à nos visiteurs de bien respecter le code de la route, ainsi que la nature. Les cannes, les chaussures et les vélos sont propres…au retour, un petit peu moins ! Les départs des cyclos se font avec un encadrement « léger » de la part des adhérents de l’Amicale. Oui, oui, certains vont quand même réussir l’exploit de se tromper sur le parcours (je ne dirai pas qui, même sous la torture…) Nous réclamons, après vous avoir présenté nos excuses, votre pardon, chers amis cyclos des communes voisines, pour les difficultés rencontrées au niveau du fléchage. Et pourtant avec les copains, nous avons passé près de deux heures en trois équipes à tracer les circuits, mais…l’humidité nocturne nous a joué quelques vilains tours. Nous espérons sincèrement que vous ne nous en tiendrez pas rigueur et que l’on vous retrouvera avec grand plaisir l’an prochain. Nous utiliserons alors une nouvelle peinture biodégradable comme vous nous l’avez si gentiment suggéré. Pendant les randonnées, la fourmilière a continué son travail… Le tirage de la tombola est effectué. Nous tenons à remercier très sincèrement nos donateurs. La liste est longue et si j’en « oublie »,  cela est involontaire. Donc, merci à Brittany-Ferries, Alré Cycles, Vélos-max, Décathlon, Intersport, Cavavin, M.Bricolage (Quiberon), Ets Chedaleux (St Avé) et à tous les  autres….Merci également aux bénévoles qui ont effectué les démarchages avec plus ou moins de bonheur dans ces temps difficiles. Pendant les randonnées, la fourmilière a continué son travail… Les pains et les fars cuits au feu de bois au four d’Assénac (Bravo et Merci aux « boulangers ») sont exposés à la vente. Nos vendeuses, Maryse et Claudine, sont si efficaces que la « rupture » de produits arrive peu avant midi ! Au total, pour l’Amicale des Cyclos, nous étions une quarantaine de bénévoles ! Bravo pour votre investissement dans l’encadrement de cette manifestation Le recensement du club avec le plus de participants, du concurrent le plus jeune, du plus ancien, et de la dame la plus chevronnée, sont réalisés par les bénévoles chargés des inscriptions. Les huitres fraiches donnent envie (j’en apprécierai seulement 2 belles…priorité à nos « invités ») ! Les gâteaux sont découpés, la pression fonctionne. Nadia et Yannick gèrent le bar en « professionnel »… Tout est OK pour le coup de feu de 11 h. À l’instant de cette rédaction, le bilan chiffré n’est pas global. Mais, notre pari est (on peut le dire) réussi. Les Cyclos ont répondu « présent ». Merci au club de Plescop qui ramène une coupe, ainsi qu’à nos copains de Saint Avé, de Brech, de Granchamp, d’ Arradon et à vous tous d’être venus participer à la Rando du Spi 2011 au profit de 2 causes qui nous tiennent à cœur aujourd’hui. Félicitations aux jeunes (9ans) Théo de Plumelin et Adrien de Ploëren, sans oublier les aînés, Janine de Saint Avé, Yves de Kervignac et Jean-Claude d’Arradon. Nous espérons vous voir et vous revoir encore souvent lors des prochaines années ! À tous, faites briller vos coupes. Le tirage au sort du gros lot est effectué à midi. De jeunes cyclistes vont sortir des billets car, comme annoncé et affiché, avant, pendant et après la rando; le prix sera remis à une personne présente au moment du tirage. La chance a été favorable à Monsieur Louis Dréano, de Ambon et qui nous est fidèle depuis la première année. Le lot lui est remis en « mains propres » par Jean-Charles Caudal, le « handbikeur » que nous souhaitons aider.Un casse-croûte, bien mérité, nous attendait alors pour clôturer cette matinée bien remplie… Encore une fois, MERCi à TOUS et à TOUTES, participants et bénévoles. Et l’année prochaine, nous maintiendrons un circuit VTT « facile » et accessible à tous (et à toutes…) car nous voulons recevoir les familles sur le site. Voyez l’exemple de cette année avec des enfants de moins de 10 ans sur les parcours. Des adhérents de l’Amicale et du Vélo-Club vont se concerter et  étudier des modifications pour la randonnée VTT. Nous comptons sur eux pour vous concocter un trajet varié et agréable. Vous trouverez aussi quelques variations sur la balade pédestre ainsi que sur l’itinéraire cycliste sur route. Mais, croissants et huîtres vous attendrons encore car nous avons bien entendu vos sympathiques remarques …. La remise officielle des chèques se fera à l’occasion de l’assemblée générale du CAP et du Vélo-Club. Le résultat financier est équivalent à celui de l’an dernier et ceci grâce à vous les participants et évidemment à tous les bénévoles qui ont fourni de gros efforts avant, pendant et après la manifestation. Nous comptons bien vous  revoir et encore plus nombreux que cette année  avec + de 100 cyclos, + de 250 vététistes et + de 330 marcheurs. P. Boullé – Président de l’Amicale des Cyclos de Ploëren.

Les « organisateurs » autour de Jean-Charles. Les Articles parus dans la Presse régionale…. Et, allez voir les photos ici... avec comme d’habitude : Merci Phillip !

 Merci d’être venus si nombreux…

  Nous vous avons Offert : 

  •   Café ………..  (et croissants  aux premiers inscrits)
  •   Boisson et Huîtres à l’arrivée !
  •   Tombola avec de nombreux lots et gadgets…

 

Et pour le premier lot à la Tombola : un super cadeau !

Lien vers le site de l’entreprise offrant ce cadeau.

Et c’est aussi pour ça :   cliquer…

     

Randos en 2009

Randos en 2009

Pour ceux que cela « intéressent »…
Allons chez nos voisins, et « ils » viendront chez nous pour nos très prochaines « organisations » (en octobre…)

Voici un petit résumé de cette matinée…

Dimanche 6 septembre, départ pour une fois à 8h tapante, depuis le « Triskell » à Ploëren, un peu frisquet. Le président essaye de réchauffer la petite dizaine d’adhérents en roulant un peu trop fort beaucoup trop tôt…(et un oignon, merci !). Le secrétaire se charge de le ramener à la raison.

Sur place, à Plescop, les copains sont là, et ils ont commencé à remplir les bulletins d’inscriptions. Encore une fois, dommage que l’on ne puisse pas les avoir AVANT (sur papier ou par internet). Nous sommes nombreux de l’Amicale (24 ou 25). Super !

  •  Bon café très chaud offert par les organisateurs et comme prévu : démarrage à 8 H 30 pile !
  •  Allez en route.  Thierry mène le train jaune et bleu à une belle allure. Oh là, il y a encore plus de 80 kms à faire…Il faut se calmer car sinon, le groupe risque fort de se disloquer très vite et ce n’est pas ce que l’on cherche. Des coups d’œil dans les rétros (non, vers l’arrière) incitent nos locomotives à lever le pied en douceur. OUF, tout le monde suit…Saut Gaby, Armel et Gérard qui étaient partis en « éclaireurs ». Nous les retrouvons avec grand plaisir après la Trinité sur Mer.
  • La rando est rapide (33 km/h) sur la première heure, mais le circuit est roulant et les bénévoles du Club Cyclos de Plescop font du bon boulot en protégeant bien les carrefours et en nous annonçant les petits dangers de la route.
  • Au 42ème kilomètre, le ravitaillement est bien garni. Placé dans un petit recoin agréable, il permet à quelques uns de faire une pause nécessaire…Dommage que l’endroit ne soit pas un petit peu plus à l’écart de la petite route étroite. Mais tout se passe très bien. Surprise : on retrouve ici le copain Joël qui est parti plus tôt avec quelques autres cyclos du pays de Vannes. Notre ami Lucien ne s’attarde pas comme d’habitude. Nous mettrons une dizaine de kilomètres pour le « reprendre ».
  •  Maintenant, le circuit est un peu plus vallonné, sur des petites routes légèrement abîmées (ce sont les mêmes que pour la rando de Grandchamp, et elles ne se sont pas améliorées depuis…). La moyenne va baisser légèrement.
  • Les costauds, Robert, Pascal et Thierry, se chargent de rouler un peu plus fort, Loulou embraye aussi… Il commence à être chaud notre spécialiste des longues, des très longues distances. La route nous mène vers Kerval’h…Hé les gars, pas question d’aller au boulot aujourd’hui…Ouf, on tourne juste avant, sur la nouvelle portion qui passe sous la voie de chemin de fer. Heureusement, on la descend car dans le sens inverse, ça grimpe DUR !
  • À Brech, il manque d’y avoir confusion, mais les flèches ne sont pas les mêmes. Il y a également une randonnée organisée ici…Dommage que ce soit à une date identique. Les organisateurs sont COOL, ils ne nous font pas monter Saint Dégan.
  • Un peu plus loin, après Plumergat, une nouvelle surprise et de taille nous attend : nous doublons YVES ! ? ? Tout le monde sait ce qui lui est arrivé la semaine dernière, et il est là sur SON vélo : c’est phénoménal et tout simplement incroyable. Le bougre se connaît très bien et il gère totalement ses efforts. Nous avons plaisir à le saluer par une petite tape amicale dans le dos et nous le retrouverons, épatés par sa performance, à l’arrivée. Sacré bonhomme !
  • Quelques « mines » partent mais sans grande efficacité ou plutôt sans grande envie de la part des gros rouleurs. Yannick sort de sa boîte pour « faire le sprint final » ! Voilà Plescop : 85 bornes, à moins de 33 km/h et il est un peu plus de 11 H  …
  • Place au sandwich et boisson qui nous apportent des calories.
  • Notre adhérent vététiste, Christophe, est également de la fête. Dommage que les amateurs de ce genre d’activité ne nous rejoignent pas aussi vite que nous l’espérions !
  • Le secrétaire est épaté par sa sortie, et comme quelques copains, rentrera à la maison avec un petit sac « cadeau » suite au tirage au sort. Notre nouvel adhérent, depuis le forum d’hier, rentrera lui avec un sac à dos…
  • L’organisation nous invite à recevoir un très beau trophée pour récompenser le club le plus représenté. Nous en profitons pour annoncer « La rando du Spi » du 17 octobre. Lucien, comme d’hab, reçoit pour sa part, la coupe félicitant le plus ancien participant.
  • Encore une belle photo de groupe pour la presse locale. Décidément, cette année 2009 sera très profitable à nos partenaires !
  •  
  • À dans 2 ans…
Rando et Barbecue Août 2009
Vendredi 21  août   6 h 30 départ depuis la « Place de La Poste » à Ploëren.
Emprunt du Minibus municipal. + le véhicule utilitaire de Jacky pour les vélos. 153 kms ou  100 kms

Voici les photos réalisées par les PROS de

Cliquez sur le logo pour visiter leur site.

Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche : http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246

Mon premier Plouay par Christophe

 5h du mat, c’est dur mais bon c’est pour le plaisir ! Petit déj et hop le vélo dans l’auto, rendez vous à la mairie de Ploëren, et merde… il pleut !

Tout le monde est presque là,  nous sommes nombreux et avec beaucoup de voitures. Là, chacun l’a joué un peu perso pour le trajet, résultat le mini bus que Patrick a réservé est vide. Bon après quelques discutions un peu houleuses, nous nous retrouvons à quatre dans le bus et deux vélos.

Allez, on se dépêche car il est presque 7h et le départ est à 8h35. La route se fait rapidement et au fur et à mesure du trajet la pluie s’estompe, tant mieux.On arrive enfin à Plouay.

Le rendez vous se fait chez la marraine de Franck, où nous sommes accueillis par un bon café chaud, et nous profitons des toilettes de nos hôtes, il y a même la queue et les odeurs… Allez, on finit de s’équiper, on enfourche nos vélos et c’est parti pour le départ à cinq minutes de là.

Wouah !..Que de monde, plus on avance plus cela s’étoffe, mais bon, on arrive à se faufiler jusqu’à la ligne de départ. Nous sommes – 604 Cyclosportifs- 1802 Cyclo-randonneurs, de tous âges, et des vélos de tous types, des vieux, des neufs…On se croirait au salon du vélo.

8h35 coup d’envoi pour notre cyclo pépère !

“ J’ai dit pépère ? “ cela fait déjà plus d’un quart d’heure que nous sommes partis et le peu que j’ai pu regarder mon compteur, celui-ci affiche rarement en dessous de 35km/h, même dans les premières bosses. Ca frotte un peu, ça râle sur ceux qui touchent aux freins, mais tout cela est génial ! Je peux appuyer sur les pédales comme je veux… mes coéquipiers du dimanche ne râleront pas après moi, en tout cas il y a trop de monde pour que je les entende. Je me retrouve en tête de peloton avec Robert et ça roule la “vache“ et ça relance toujours, là je commence à me poser des questions sur la distance, j’ai prévu de faire les 153 km !

 L’organisation est bien faite, une moto nous ouvre la route et fait garer les voitures que nous croisons, nous pouvons rouler en toute sécurité. Dans le peloton, peu de personnes discutent. On n’entend que le bruit des roues libres ou la résonance de certains cycles aux roues carbon. Et ça roule toujours, les kilomètres passent vite, mes gourdes se vident rapidement, et musculairement des sensations de crampes me chatouillent, à moins que se soit des muscles qui poussent ?

Et voilà le premier ravito, au 64ème km qui est annoncé. Je jette un coup d’œil à ma moyenne 36km/h. Robert me fait signe qu’il s’arrête. Alors je laisse filer la tête de peloton et je m’arrête aussi. Je bois un coca et j’avale deux trois biscuits et je fais signe à Robert de partir et il m’annonce qu’il fera que les 100 km ! Bon, je me retrouve seul… qu’est ce que je fais ? Il reste 85 bornes ! Je repars et la question est vite réglée, car la bifurcation se fait quelques mètres plus loin 105 ou 153 ? Bon j’ai dit que je ferais 153 aux copains, alors « même pas mal » et c’est parti. Les premiers kilomètres, je les fais seul, au loin j’aperçois un groupe, aller il faut faire l’effort, j’arrive à m’accrocher au groupe, qui restera le même jusqu’à la fin. Même si tout le monde ne veut pas prendre des relais, et que cela fait grogner certains, le parcours est un plus roulant que la première partie et toujours aussi agréable et les meneurs moins nerveux, mais cela roule quand même, et les crampes sont vraiment présentes, il reste encore 30 bornes.

Enfin Plouay, j’oublie les douleurs et un petit sprint pour passer sous la banderole « ARRIVÉE ».

Ouf ! 4h33’ moyenne 34.2…Bon, je ferai mieux l’année prochaine.

Je pose mon vélo dans le parking gardé « bien joué l’organisation » et j’échange mon dossard contre une paire de chaussettes et une bonne bière, que du bonheur !

Là je retrouve les copains à côté du bar et tous à la bière aussi, pourtant il y avait aussi du coca ! Tout le monde est content de sa prestation du jour, sous un superbe soleil, et heureux de voir notre Lucien sur le podium, et oui à 81 ans il s’est farci 81 km l’ancien (en moins de 3 heures) !

Retour aux voitures laissées chez la marraine de Franck, où nous sommes attendus avec une bouteille de rosé au frais. Très accueillant ces gens là, on reviendra. Et nous voilà sur la route du retour vers  Ploëren pour une prochaine aventure.

Merci  à tous pour cette belle journée et à dimanche prochain si vous le voulez bien.  Sportivement  CHR                         Cliquez sur l’image de « Titi »     
Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche : http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246 La soirée « barbecue »  1ère partie….
La soirée « barbecue »  2ème partie….
Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche :: http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246

Pour la rando à Plouay     (cliquez sur le lien « rando »), c’est fait…. nous étions 24 exactement… plus éventuellement des indécis de dernières heures!
Avec plus de précision : http://www.openrunner.com/index.php?id=336622 Le profil….avec 2 à 3 passages à 7 % environ pour un dénivellé de 990 m !

à Callac, le 27 juin 2009

L’an dernier, je l’avais dit : j’y retournerai !
Nous avions décidé cette année d’y aller avec nos copains d’Arradon.

Le co-voiturage a été organisé par Lionel C. et dès le vendredi soir vers 19h , nous nous sommes retrouvés au point convenu (Rond-point avant la 4 voies à Ploëren), pour charger les vélos dans le véhicule de Yannick M. et pour planifier le départ à  5h45 le samedi matin, juste pour le lever du soleil !
Pour cette PLB 2009 , les données et le parcours sont étudiés, chacun a été  aux infos…
Départ de Ploëren  à l’heure prévue, pour environ 140 kms.

Certains en profitent pour terminer leur nuit  et peaufiner leur tactique !

Un peu de brume nous accompagne mais en arrivant sur place le temps est dégagé.
À Callac ( Côtes d’Armor) vers 7h20, nous « retrouvons » notre place de l’an dernier et les copains  remontent les vélos pendant que d’autres vont chercher les plaques et les « puces » électroniques.
Efficacité des bénévoles, café et gâteaux offerts…Tout est SUPER !
Les collègues qui ne connaissent pas sont très impressionnés par la qualité de l’organisation…Quel beau travail…Chapeau ! Chacun pourra cette année imprimer sa fiche personnelle avec son temps officiel, et aussi le reçu fiscal car le « don » pour la lutte contre la Mucoviscidose est déductible des impôts (sur 30 €, versé par exemple, la déduction atteint 19,80€).

Départ  à 9 h 15
Nous nous dirigeons tranquillement vers la ligne de départ, vers 8 h ! Pendant plus d’une heure, nous allons patienter. Chacun discute, qui technique Vélo, qui du temps, du nombre de cyclos, etc…Cette année, nous sommes bien placés, à peine 50 mètres de la caravanne de sonorisation. Nous entendons parfaitement l’énoncé des consignes : Garder sa ligne, Respecter les camarades, Faire attention aux consignes des bénévoles…

L’organisation reçoit le sélectionneur de l’équipe de France, le grand Champion Laurent Jalabert qui, après ses exploits cyclistes, accomplit toujours des belles performances en triathlon ! 

Voyez ce qu’il y avait derrière nous ! Le nombre de participants est cette année encore très bon :

+ de 6000 partants !  Chapeau encore pour les cyclos qui ont du coeur ! 

Parcours :
bien vallonné, mais c’est normal, nous sommes dans les « CÔTES d’ Armor »…De bonnes bosses très vite, dès le 5 ou 6ème kilomètre…  Les signaleurs préviennent à chaque passage « dangereux », les virages difficiles, les croisements…etc…Vraiment, merci à tous ces sympathiques bénévoles !

Le passage vers « Garrratoué » porte bien son nom gallo, petite roue étroite, revêtement pas en très bon état. Yannick en fera les frais avec une crevaison mal venue.

Le temps est agréable pour cette « balade », du soleil très souvent avec quelques nuages pour nous rafraîchir de temps en temps  !

Nous essayons d’accrocher un bon wagon, mais çà roule fort, très fort, trop fort…+ de 32 de moyenne juqu’au ravitaillement, où tout est parfait encore une fois, et qui arrive à point nommé (un peu tard, vers le 80ème ?) pour remplir le bidon et attendre les amis qui ont roulé plus « cool » au départ !
Devant, Patrick O. apprend…et comprend que le vélo c’est DUR ! Pas facile de garder la roue d’Hubert, de Lionel ou Yannick…Arradon donne la leçon.
Vers le 100ème, une petite surprise nous attend…Le groupe que nous avons intégré, roulait surper bien, tranquille le long du canal de Nantes à Brest (je crois ?), donc quasiment sur du plat, et soudain, virage à droite, et là …il faut mettre tout à gauche, petit plateau, grand pignon car ça grimpe, mais ça grimpe DUR ! J’avais bien prévenu Roland que du plat ou des descentes que c’étaient de mauvais signes car cela voualaient dire que derrière il y aurai des raidillons…en plein dans le mille !
L’engouement populaire est présent sur tout le parcours : les danseurs, les musiciens, les battements des bidons et des encouragements partout, des jeunes enfants jusqu’aux plus anciens ! Merci à vous !
À l’arrivée, après nos 140 kms (32 de moyenne) fatigués, mais très content de la participation des 10 cyclos de l’Amicale…Bravo à tous. J’espère que l’an prochain, nous serons encore plus nombreux… TOUT est prévu : le garage à vélo, un coupe-vent en cadeau, le plateau-repas avec un temps d’attente très court.
Sur le terrain attenant, la Coupe de France gagnée,cette année, par EA Guingamp (contre le Stade Rennais) est exposée. Et toujours des animations par des musiciens, des danseurs, de belles danseuses du « Ventre »…

Patrick rit de ses efforts.  Alain choisit son mode de réconfort.
Yves et le secrétaire se rassasient de bon appétit !
Le retour est bien calme car tout le monde en profite pour récupérer.
À Ploëren, chacun retrouve sa machine bien protégée
La journée se terminera par un pot très sympathique offert par l’ami Armel.

Conclusion : Nous y retournerons !

 Accueil : Top niveau
Organisation : Super efficace
Circuit : vallonné.
Pour votre information :

Ici le compte rendu publié sur "vannes.maville.com" ,
et trouvez ici le Classement complet sur le site de notre partenaire : Partenaire : Chrono Course1er Ronan POULIZAC sur les 135 kms en 3 h 15 mn 36 s soit la moyenne de 42,027 km/h

et pour les cyclos d’Arradon et de Ploëren :

Numéro    Médaille    NOM     Prénom    Temps       Moyenne

   (en chocolat)

1523        Or      PEDRONO     Hubert       03:49:28    35,8244

133          Or      LE BERRIGO Hervé        03:50:35     35,6492

310          Or      BOLEIS           Louis         03:56:44     34,7244

1522        Or      MORICE         Yannick     04:02:20     33,9209

1524        Or      JACOB           Bruno        04:02:20     33,9206

1525        Or      CARO             Lionel         04:02:30     33,8971

1527        Or     DESMARS     Roger         04:13:17     32,4547

3575        Or      ONNO            Patrick        04:16:50    32,007

3535        Or   LE BRETON   Roland        04:23:36     31,1846

2692        Or     GUILLO         Pierre           04:24:50     31,0402

2690        Or      BOULLÉ       Patrick        04:24:52      31,0351

2689    Argent  LE JAOUDOUR  Yves     04:42:59      29,0484

3617    Argent   BUCHER     Patrick        04:52:46      28,0776

2688    Argent     MORIO        Alain           05:03:01     27,128

1519    Argent     JUBIN       Francette    05:10:19      26,4903

1520    Argent     JUBIN         Michel        05:10:21      26,4876

2691    Argent     BULEON     Armel        05:19:17      25,7454

1521   Bronze  DEJOUR  Jean Claude 05:37:51      24,3312

Vous pouvez aussi voir des photos personnelles  ici .
Diaporama des photos de la journée ci-dessous….
comboost photo site


Vannes, le 14 juin 2009

une petite vingtaine de participants de l’ACP :
Le point de rencontre était fixé au parking du centre commercial…
pour un départ vers 8 H 00. Des « lève-tôt » sont à pied
d’œuvre !

Après avoir donné notre petite participation pour une belle cause (Contre la Mucoviscidose), le départ se fait à 8 h 05 !

Circuit de 111 kms
Direction Theix, La Trinité Surzur, Muzillac (en passant près de ces laideurs hautes perchées à 3 pales…beurk ) Arzal, Marzan, Noyal Muzillac, Lauzach, Sulniac, Tréffléan, Saint Avé, et le « périph » de  Plescop.

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes comme après avoir longé la « Vilaine » (très joli site) avant d’arriver à Arzal mais aussi avant de parvenir à Sulniac où il faut tout
mettre à gauche !… La météo est belle, un peu nuageux, pour un avant d’été !

Quelques uns (j’en fait partie …hélas, 3 fois hélas )  veulent rouler plus vite que d’habitude, mais je vais vite me rendre compte que la forme n’est pas « olympique…Thierry va rouler à fond, sans attendre son compagnon de route, Jérôme que nous rattrapons alors qu’il répare suite à une crevaison (pas de chance)

Comme dans les autres randonnées cyclosportives, le groupe se retrouve « explosé ». Chacun essaie de faire une perf. Le principal, c’est que nos nouvelles couleurs sont affichées.

Le ravitaillement est rapide et certains ne prennent que 30 secondes de pause et ainsi nous ne le reverrons pas, surtout moi, Yves et Christophe qui avons beaucoup trop tiré dessus avant d’en arriver là…

Que cela me serve de leçon, car aujourd’hui, les crampes… j’ai donné !

Les derniers kilomètres sont accomplis péniblement.. Merci Christophe pour ton soutien !

À l’arrivée, sous le soleil, le jus d’orange ne suffit pas à nous remonter le moral
…C’est pour cela que l’on ne se prive pas de boire une

B O N N E  B I È R E.

Chapeau, pour avoir fait le grand parcours quasiment seul !
Un constat quand même (rassurant), même si ce n’était pas la grand forme, nous avons tout de même réalisé un peu mieux de 29 de moyenne…Broutille… si ‘l’on regarde celle des copains dont Pierre et Philippe, avec l’aide de Jérôme à rouler à plus de 31 sur tout le parcours !
C’est ce que j’avais pour la première heure, (jamais d’autre erreur comme celle là !)
Organisation :
Accueil : bien. Enregistrement facile (dommage que nous n’ayons pas pu faire les inscriptions avant).
Le fléchage du circuit est très lisible au sol par ses 4 couleurs (une par longueur de circuit).
Les « signaleurs » chargés de la circulation effectuent un très bon boulot.
comboost photo site

Conclusion :    Accueil : sympa ;   Organisation : super ;   Circuit : facile et roulant au départ et exigeant par la suite avec des endroits « durs ».

En route vers les Côtes d’Armor :
Comme l’année dernière une belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jour férié.  Le rendez-vous est prévu pour le départ à 8 H 00, mais, pas de bol pour notre cher collègue Patrick, sa roue arrière crève avant de partir. La répartion, sous les conseils avisés de Yannick, se fait dans le calme et nous permet de rencontrer quelques amis qui vont rouler « avec les retraités du jeudi ». Nous profitons de ces instants de tranquillité pour rassurer Alain et Bruno sur le rythme COOL que nous allons suivre durant cette journée. Direction : Grandchamp, Baud, puis Saint Barthélémy .. C’est vrai que ce matin, il y a quelques « bosses » mais tout le monde suit sans souci derrière les costauds comme Christophe ou Thierry.
Vous pouvez voir ci-contre un « travailleur »  et un « chef » pour conseiller…mais vous ne voyez pas les 10 autres observateurs car …on aurait pu se croire comme dans une grande administration !
Vers une pause café sympathique,
et sous la direction de Jean-Pierre, car nous passons dans son « pays », nous filons ,à proximité du Golf de Rimaison, chez la belle famille de Patrick.
Pendant ce temps, Claude en profite pour faire de la mécanique sur ses chaussures.
De belles couleurs, n'est ce pas ? La première photo de « groupe » dans nos nouvelles tenues. Merci à Belle maman pour la prise de cette image souvenir et le superbe accueil avec café, jus d’orange, gâteaux ! Vous nous avez trop  gâtés !.
Maintenant direction plein nord. Après ce léger changement de parcours…, nous contournons Pontivy sous de minuscules gouttes de pluie, à peine de quoi humidifier les lunettes! …Direction Saint Aignan en longeant le canal, c’est quasiment plat. Avant d’aller vers Mur de Bretagne, j’avais décidé d’emmener le groupe à l’ Anse de Sordan; alors, tranquillement, au bout de 7 à 8 kilomètres, nous atteignons ce très beau site touristique avec accès au Lac de Guerlédan : des possibilités pour faire un tour en Kayak, un coin plage pour la baignade, un restaurant avec vue sur le plan d’eau, et éventuellement un point de départ pour le grand tour du Lac en VTT ou à pied ! Encore une fois, merci à la gentille personne qui nous a photographié. Attention, pour re-démarrer, c’est dur car les 500 premiers mètres sont à très fort pourcentage !
Aux alentours de midi et demi, et après 105 kms, nous entrons dans le bar- restaurant : La Perrière  2 Rue des Ardoisiers – 22530 Mûr-de-bretagne Tél : 02.96.26.08.63.  Le patron, très sympathique, nous a préparé de superbes sandwitches « américains » auquel nous rajoutons (sur les conseils de Loulou, l’année dernière) une bonne bière pour chaque jambe plus un café, le tout pour moins de 10€ ! Moins d’une heure plus tard, bien rassasiés, pendant que Bruno rassure ses proches, en core une petite photo avant de repartir vers de nouvelles aventures vélocipédiques. Une petite erreur de parcours nous fait faire un léger détour mais la direction « plein Sud » est vite reprise. Nous apercevons des constructions (laides et d’une efficacité douteuse !) à trois branches pendant au moins 20 bornes. Le coup de pédales est moins facile pour repartir, mais le moral est bon et le soleil nous accompagne maintenant : nous en aurons les traces sur les cuisses ce soir ! Nos deux « jeunes » recrues commencent à peiner mais les copains sont là et les aident à tour de rôle dans les moments compliqués. Vous verrez que les dimanches suivant cette sortie donnera des « ailes » à nos nouveaux amis !  À 25 km/h de moyenne, comme convenu, nous allons y arriver ! Nous rentrons par Naizin, Bignan, Locqueltas et Meucon. Il y a quelques côtes, mais moins que pour l’aller ! La descente vers Camezon fait du bien aux jambes qui commencent à s’alourdir. Personne ne lâche, ni Alain, ni Bruno ! Bravo à eux et à chacun de nous ! Vers 17 heures, après 200 kilomètres de route et moins de 8 h de selle, nous arrivons à bon port où une bière bien fraîche nous attend !
L’expérience de l’an dernier a été renouvelée avec un temps agréable. Où irons nous l’an prochain ? À quelle date ? Sans doute, le jeudi de l’Ascension ? BRAVO donc à Alain et Bruno, Claude et Yannick, Pierre et Jean-Pierre, Christophe et Philippe, Thierry et les 2 Patrick.

Grandchamp, le 3 mai 2009

Un peu moins de  participants de l’ACP (et des autres clubs ?)  que l’année dernière :
Christophe et Loulou viennent en vélo, ainsi que Gaby et Gérard…Bravo. Nous les dépasserons après Plescop ! On se retrouve tous au Gymnase de Grand Champ avec les copains d’Arradon.

Après avoir acquitté notre cotisation (5 €), le départ vers 8h20, se fait en douceur en leur compagnie.

Circuit de 82 km   Cliquez pour le lire .

Direction Locmiquel….Facile ça descend pour le départ !

Parcours : La météo est agréable en ce premier dimanche de Mai ! Pas de pluie…un petit rayon de soleil vers Ploëmel.
Ravitaillement à Kerval’h où j’ai cru que l’on voulait que j’aille déjà au boulot…J’attendrai demain matin si vous le voulez bien les gars !
Des routes abîmées et cabossées, des relances incessantes avec de nombreux changements de direction, des traversées de routes, des portions où il y a beaucoup de circulation ! Nous sommes rejoints vers Lapaul par un groupe TGV qui nous double en PLEiN ViRAGE…des oufs…mais nous allons prendre les roues pour ne plus les lâcher et monter la moyenne à plus de 32 pour finir !

Bravo à Loulou et à Christophe qui ont « montré » la nouvelle tenue
en étant tout le temps DEVANT.

Organisation : Café à l’accueil (sympa avec un bout de 4/4)
Enregistrement efficace et rapide.
Le fléchage du circuit est fixé sur les poteaux.
À l’arrivée, sandwiches, et boissons, sont distribués. Merci.

Conclusion : Accueil : bien ; Organisation : correcte

 Circuit : à revoir. 

Prenons de la graine, pour peut être nos futures organisations.

Meucon, le 19 avril 2009

10 participants de l’ACP :
Armel et Gérard parti en « éclaireurs », Jo & son fils, Jean-Claude, Christophe, Loulou, Alain, Louis et Patrick.  Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren à 8h00 précises…

Départ, il est 7 h 59

Après une mise en jambe « cool » sur les 11 kms par Plescop, nous retrouvons sur place, Christophe qui nous a inscrit et réglé  notre cotisation (5 €). Petit et très bon café servi par ma Tante, un morceau de cake et en route.
le départ se fait en douceur, Loulou et son copain vont nous régler l’allure.

Circuit de 85 kms : Vers Locqueltas, Bignan, Moréac, direction Radenac, avant Saint Allouestre à Gauche par la parallèle à la RN 24, Sainte de Buléon (Bonjour au « Pays »), Guéhenno, Billio, Saint Aubin, Plumelec, La chapelle Chaupas, Plaudren, Morbouleau, La Voltige et Meucon.

Parcours : est très vallonné avec ses belles bosses, il y en aura 5 dans les 20 premiers kilomètres., notamment Camezon après Locqueltas, mais nos régulateurs nous la font bien monter au train… La météo est agréable (je suis le seul en cuissard court !) en ce dimanche de Printemps ! Quelques mini gouttes de pluies par çi par là, rien de bien méchant.

Ravitaillement bienvenu !Jean Claude a des soucis avec sa monture, la boîte de vitesse fait un bruit abominable sauf dans les descentes où il estime qu’il préfère ces passages et nous le montre en passant « devant » !
Le ravitaillement autour du 60ème nous fait du bien à tous car il est situé en haut d’un petit raidillon à la sortie de Billio…Tout y est prêt et les personnes chargées de nous servir nous reçoivent avec le sourire et beaucoup de gentillesse. Nouveau départ vers Saint Aubin. Avant Plumelec, le vent arrive en face et les costauds se retrouvent devant. Il faut s’accrocher…Puis le circuit nous amène direction Plaudren, vous la connaissez tous cette route : facile d’abord  dans la descente…mais après le pont, cela va monter en 3 ou 4 fois… »casse – patte, non ? », et là un trou est fait.. Jo va avoir une petite défaillance, mais après il va me ramener tout en force avec son grand plateau, même dans la côte du camp, et cela jusquà Meucon. Merci et Bravo ! Pour le retour, après
boisson et casse-croûte offerts, « il » n’en aura pas eu assez (ou trop ?) car il ira jusqu’à oublié qu’il était venu en voiture à la mairie …
Nous aurons ainsi tous accompli une belle sortie avec au total plus de 110 kms !
 
Jus d'orange...sinon rien !Organisation :
Accueil agréable, inscription efficace et rapide. Bon fléchage du circuit, bien visible.
À l’arrivée : sandwiches, au choix,  préparés à l’avance, distribution des boissons également au choix, est énergique avec des membres du club local sympathiques et courtois.

 

Conclusion :    

 Après l'effort...Accueil : très bon 
Organisation : efficace
Circuit : consistant avec les grimpettes !
 Bravo Alain, çà s’arrose un premier 100 bornes ! 
Pour le jour des crêpes « bretonnes », bien entendu, ce dimanche 1er février 2009 est frisquet, c’est le moins que l’on puisse dire car à 9 H 00 ce matin la température est limite positive et à 11 H 30 elle n’est montée qu’à 3°C.
Après avoir souhaité une « Bonne année » à ceux qui n’ont pu être présent à l’ Assemblée Générale, je vous ai rappelé les recommandations que nous avons pris ce jour là, à savoir
1) démarrer à allure modérée pour pouvoir se saluer et discuter avec chacun d’entre nous,
2) désigner (ou se désigner) pour fermer la marche du groupe,
3) séparer le paquet après 20 kms environ,
4) penser à régler sa cotisation…
Or, dès les premiers kilomètres, il y en a déjà qui sont devant, pourquoi ?

Certains sont déjà bien en jambes…Chapeau !
Personnellement, il y a bien longtemps que je n’avais été aussi MAL sur mon vélo..aucune jambe, pas de force, DÉSESPÉRANT . Mais pas désespéré, je me dis que c’est le début de saison et que ce n’est pas maintenant qu’il faut être en forme mais plutôt vers la fin du printemps, quand le soleil nous réchauffera un peu plus fort et que l’on entendra chanter les petits oiseaux !
Fort heureusement, mon ami Lucien a des jambes de feu et  reste pour me traîner. J’en suis admiratif !
Quelle santé !  MERCi Lucien.
 
Pour cette première sortie, de 60 bornes elle va se faire à la moyenne fabuleuse de 24 …Je vous le disais bien : fabuleuse  ! oups !

Une partie du groupe à l’arrivée.

Où sont passés les collègues du départ ? Nous étions beaucoup plus nombreux  alors….
Un peu trop de dispersion, un manque certain de respect des consignes…
Vais-je devoir sévir, jouer le gendarme de service, donner des avertissements ?

Que chacun se fasse PLAiSiR  sur son vélo. C’est le souhait le plus cher des membres du bureau !
Mais, je vous demande AUSSi, surtout aux costauds, d’aider les copains, de comprendre que tout le monde n’a pas le même niveau, ni le même nombre de kilomètres parcourus, pour être et surtout rester une belle confrérie avec un bon esprit de fraternité.
Patrick.

Vous pouvez allez au bas de cette page pour « voir les photos de la journée.
Voici l’affiche de cette belle  journée :


Comme vous le voyez, dès le matin 9h, vous avez fait un très beau geste à destination de différentes associations  accompagnant les malades dans leur combat de tous les jours.
Cyclos, Vététistes et Marcheurs, vous êtes venus nombreux ce 17 octobre 2009 à Ploëren.
Les inscriptions et vos dons étaient pris à la salle du « SPi ».
Le fléchage  assuré et  des « pilotes » vous ont encadrés sur la Cyclo.
Une collation vous a été offerte.
Et de la part des organisateurs :
Merci à tous pour votre participation.

Et dès à présent, nous vous disons  » À l’année prochaine ! « 
Liens vers article de Presse : cliquez ici,  et  .

Randos en 2008

Brr, voyez un peu la courbe des températures que l’on a eu aujourd’hui 28 décembre. Pour le départ ce matin, – 2 °C, vraiment frisquet, n’est ce pas ! Et pourtant, il y avait quelques courageux …une petite douzaine de cyclos bien couverts, emmitouflés, gantés, cagoulés… Pas facile de rouler ainsi, mais les costauds sont là, toujours en forme… Pas de fêtes pour eux ? Aucun écart dans leurs régimes ? Étonnant, non ? Ce n’est pas trop mon cas, et je suis à la traîne, tellement à la « ramasse » que je suggère, lamentablement, aux gars de Luscanen d’inverser leurs rôles : Yannick va prendre la tête dans les côtes et Claude dans les descentes…en espérant que çà ira mieux ! Heureusement, j’avais prévu le coup … pour le retour, avec un bon vin chaud, bien réconfortant, pas vrai les gars ? Préparé la veille,  avec un bon vin, un peu d’eau, du sucre, une orange, de la canelle, et à mijoter L e n t e m e n t  et à petit feu…pendant près d’une heure (l’alcool s’évapore !) Et réchauffé vers 11h 15 par mon épouse : Succulent ! Dommage pour les absents ! Comme vous le voyez, sur la photo, pas beaucoup de tenues identiques … Cela devient URGENT d’en faire fabriquer l’année prochaine.

 

 

Compte rendu de la randonnée.
Nous avons mis beaucoup d’ardeur pour organiser une randonnée cycliste lors du Téléthon. En compagnie de nos amis du club d’Arradon, et avec l’aide logistique des 2 municipalités, les résultats ont dépassé nos espérances. Le beau temps, avec un bon soleil d’hiver, a permis de rassembler un grand nombre de cyclotouristes (une bonne grosse soixantaine) Le bilan financier en fin de journée a très fortement conforté nos impressions. Comme convenu, depuis le début, la recette a été partagée entre les 2 organisations.
 
MERCi : Les organisateurs tiennent à remercier très chaleureusement et très sincèrement  toutes les entreprises qui nous ont fourni les lots, cadeaux, boissons et gâteaux. Une pensée sympathique pour les établissements du  milieu du Vélo pour leurs offrandes spécifiques  et un salut fort cordial, notamment, pour un artisan commerçant qui a mis très généreusement « le paquet ».
Un gand bravo à notre copain,  qui a effectué presque 200 kilomètres durant cette randonnée, en compagnie tout d’abord de Philippe qui l’a accompagné pendant la matinée, pour ensuite, après une pause « casse-croûte », accroché, sans difficulté pour notre champion, le peloton de ceux qui ont roulé pour cette grande cause à partir de 14 h 30.
Le circuit passant par les deux centres bourgs montrait la campagne de nos communes. Pour certains, qui n’ont pas l’habitude de rouler, il pouvait paraître difficile. Un seul tour vous a fait transpirer, avec l’habitude, vous verrez qu’il est bon de produire des endorphines. Pour les cyclos rôdés, le parcours est bien valonné avec quelques passages techniques et apparemment, tous sont prêts à le refaire l’an prochain. Á l’arrivée, le pot de l’amitié attendait. Un bon vin chaud chaud (à l’orange et la canelle) plus une ou plusieurs parts de gâteaux au chocolat (délicieux)…pas bon pour des sportifs ? Le printemps nous ramènera (peut être) vers des mets moins calorifiques ! La distribution des lots de la Tombola permettra à une grosse majorité de repartir avec un petit souvenir pour certains ou un beau cadeau pour les plus chanceux. La fin de cette après-midi s’est achevée par la remise d’une Coupe (offerte par Loulou, absent au moment de la photo, dommage), au plus jeune participant de la randonnée. Bravo Gamin, et continue, le sport est sain pour la santé et pour l’esprit. Alors, Profitons de la vie… Cela ne nous empêche nullement d’avoir une pensée pour toutes les personnes atteintent d’une maladie génétique (ou autres) Encore une fois, les cyclos montrent qu’ils ont du Cœur.
 
Á tous et à  toutes.  
 
Á l’année prochaine
pour encore plus et mieux !
 
L’ Amicale des Cyclos de Ploëren et l’ Union Sportive Arradon Cyclos vous proposent de venir ROULER  pour une belle cause :
Plouay, le 23 août 2008
Cette année, innovation pour le club :   » 20 inscrits, et départ en commun «  L’Amicale va donc participer aux randonnées organisées par le comité des fêtes de  Plouay 2008 . Rassemblement à la mairie de Ploëren  à 6 h 30, pour charger les vélos, organiser le transport des inscrits dans le mini bus mis à disposition par la municipalité.
Nous arrivons à Plouay vers 7h30, chez la   marraine de Franck qui nous recevra, matin et après-midi, comme des princes.
Remontage et essais des vélos puis habillage, mise en place des dossards…heureusement que certains ont pensé à prendre des épingles en « rab ». Merci au Tonton qui prend une belle photo d’une partie du groupe en tenue du club (les autres se sont garés « ailleurs ») .
Départ vers la ligne, nous connaissons les lieux, c’est plus simple. Lucien et Yves sont prêts aussi. Les Cyclosportifs sont devant car ils partent à 8h15 : Loulou en fait partie avec Thierry, le fils d’Yves, ainsi qu’un de nos copains d’Arradon, Yannick. Que de monde ! Le record de  participants est battu largement cette année : effet du samedi ? …
Départ prévu à 8 h 35 8h20, sur la ligne, dernière consigne ? Rouler tous ensemble ? Difficile, et même impossible, car sur les 20 premiers kilomètres, nous ne pourrons pas nous retourner pour voir où sont les collègues. Alors, rendez-vous est pris au ravitaillement. 

Parcours :  Pour ceux qui ont déjà fait Plouay, cette année s’avérera plus facile. Le dénivelé est nettement moins important. Merci aux organisateurs. La chance est avec eux car bien agréable est le temps matinal (frisquet, avec les manchettes, c’est bon) et la météo a annoncé une belle journée (la première du mois d’été ?).

Prenons les bonnes roues. On aperçoit des maillots jaune et bleu, essayons de les suivre. Des gars de chez nous ? Patrick et Thierry ? Cela roule vite, très vite, trop vite…34 de moyenne jusqu’au ravito, après 65 kilomètres ! Pendant ce temps, Charly roule au milieu de la foule, après avoir hésité quelques jours, car il n’est pas très en forme suite à une bronchite. Au fil des kilomètres, avec le souffle court et les jambes lourdes, il récupère petit à petit et commence à rejoindre les paquets qui l’avaient doublé. Jean-Claude, Pierrick et Stéphane le rejoignent. Pierre et Roger tourne à ce moment à « 34 » dans les bonnes roues de gars de Locminé, mais ils s’arrêtent pour donner un coup de main à Pierrot qui « a cassé un rayon ». Pas de bol, lui qui aime tant Plouay ! Au ravito, ils retrouvent des collègues du club. Des musiciens nous y reçoivent avec un air breton très entraînant.  Les bénévoles s’activent efficacement. Chacun peut trouver ce dont il a besoin (banane, orange, fruits secs, barre de céréales, eau), pour continuer sa route sans fringale ni soif. L’heure du choix a sonné ! 100 ou 150 ? La plupart des copains, dont Lucien et Yves, choisissent  les 109kms  et l’accompliront en environ 3 h 30 mn. Moyenne 30.3  pour Charly, 31,9 km/h pour Pierre, Roger, 34  pour Patrick, 35  Thierry ! etc… « On » me raconte des bobars que je « gobe » comme un idiot. À 4, Claude, Franck, Yannick et moi : direction les 150. Nous accrochons un super groupe (des rouleurs d’Hennebont, de Bignan, etc…)  un rythme qui nous convient, pas d’à coup dans les côtes : impec !  Claude participe activement au travail et reste toujours dans les 10 premiers du paquet. Pour sa première rando, quel festival !
Par respect pour le travail des bénévoles, nous nous arrêtons au second ravitaillement, à Priziac. Le service est    identique à celui de Ploërdut, rien à dire de plus. Yannick va être un peu « long »…des problèmes ?
Yannick, Claude & Franck
La reprise est difficile. Ne pas s’arrêter la prochaine fois : dilemme ? Yannick tire ses dernières cartouches dans une petite descente. Ce sera son  chant du cygne pour aujourd’hui ! Franck commence à peiner également. Manque d’entraînement ? Et dire que c’est ces deux là qui m’ont embobiné pour faire le 150. Claude est toujours aussi gaillard. Je galère dans une bosse qui arrive après ce second arrêt. Yannick ne peux plus suivre. iI effectuera seul plus de 20 bornes avant de prendre les roues d’un petit groupe. Je m’accroche comme je peux, en serrant les dents. Je rentre dans un paquet mais Franck vient de lâcher et ne réussit pas à recoller. Pourtant, je pensais l’avoir dans ma roue ! J’aperçois Claude, toujours porté vers l’avant. C’est bon, maintenant, il faut assurer la rentrée sur Plouay. Je discute avec un cyclo du coin et il me donne un tuyau : « Dans la dernière côte du Moulin, mets tout à gauche ». J’en prends bonne note et exécute le conseil. Et là, je grille Claude qui reste scotché dans cette dernière difficulté car il est resté sur la plaque.
Le final nous amène sur la ligne d’arrivée du Grand Prix et certains y vont au sprint ! Quelle prise de risques inutile !Les copains qui ont fait les 100 sont là. HEUREUX d’en avoir terminé en 4 h 40 de vélo, à 32,9 km/h de moyenne, soit 20 minutes de moins que mes précédentes randonnées à Plouay (5ème participation). Après tant d’effort, le réconfort… Un petit (tout petit ?) casse-croûte, des  fruits, une bière, le journal du partenaire de l’organisation et …le cadeau habituel : la paire de socquette « Plouay », le bonheur quoi ! C’est le moment de raconter ses exploits et aussi d’écouter ceux des autres ! Pour info : Loulou : 4 h 16 mn,  14ème de sa catégorie Thierry (fils d’Yves)  3 h 58,  25ème Yannick (d’Arradon, avec une gamelle…)  4 h 27, 46ème     Cliquez ici pour voir les photos.      
Conclusion : Nous y retournerons !         Accueil : Bien         Organisation : Vraiment dommage que le département n’accepte pas de bloquer la circulation, comme sur la « PLB » !         Circuit : vallonné avec quelques difficultés. La journée s’est poursuivie par un Barbecue sympathique chez notre cher vice-président. Cliquez ici pour voir les photos.

Callac, le 28 juin 2008

Ceux qui l’ont déjà faite nous le disait : « Allez-y, cela vaut le coup ! « 
Avec l’ami Pierre, nous nous sommes décidés à y aller à cette
PLB 2008 .

Départ de Ploëren  à 6 h 00, pour moins de 150 kms (en voiture… pour commencer !)

Nous arrivons à Callac ( Côtes d’Armor) vers 7h30, les bénévoles sont en place depuis très longtemps…Il y a des voitures partout ! On nous dirige vers un lieu de stationnement tranquille.
Nous nous changeons et nous allons nous enregistrer au gymnase municipal.
Tout se fait en douceur, dans le calme…Même sans y être venu, nous nous repérons facilement car tout est indiqué, fléché…
Les bénévoles sont d’une efficacité exemplaire et 5 minutes après être entré dans la salle, nous avons notre enveloppe contenant le dossard et la puce électronique, car tous les cyclos seront chronométrés et dans quelques semaines, chacun recevra sa fiche personnelle avec son temps officiel, et le reçu fiscal car le « don » pour la lutte contre la Mucoviscidose est déductible des impôts (sur 30 €, versé par exemple, la déduction atteint 19,80€).

Café, gâteaux : offerts dans cette même salle superbement décorée !  Exposition, vente de matériels, maillots, chaussures, etc…

Départ programmé à 9 h 15
Pas encore 8h30, que faire en attendant ?

Et bien, nous nous dirigeons quand même vers la ligne de départ, quelle bonne intuition ! Chaque participant est gentiment dirigé vers son point de départ, un par longueur de circuit et un spécifique pour les inscrits à la « cyclosportive ». Nous avons choisi de rouler sur la 147kms en cyclotourisme… Nous apercevons la ligne de départ à 100 mètres, mais on ne peut s’en approcher plus…Que de monde ! impressionnant, et ce n’est pas fini. 3/4 d’heure à attendre patiemment, on discute avec les voisins, on compare les vélos. Il y a de tout : de superbes machines, et des vélos qui ne sont même pas nettoyés…pas normal… Si mon vélo n’est pas entretenu correctement avant une rando, et bien on dirait qu’il ne veut pas avancer, alors, je le bichonne !

Voyez ce qu’il y avait devant, et derrière nous, ce sera pire puisque le record du nombre de participants est battu avec cette année : 6735 inscrits !  Chapeau, les cyclos ont du coeur ! 

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes, dont une qui arrive de bonne heure et la signalisation prévient (quel travail bien fait !) que çà monte sur 3 kilomètres. Il faut faire gaffe de ne pas se griller.
La météo est clémente après avoir essuyé un petit crachin de rien !

Nous essayons d’accrocher un bon wagon, mais çà roule fort, très fort, trop fort…32 de moyenne sur la première heure, attention à ne pas le payer plus loin !

Ce qu’il y a de formidable sur cette randonnée, pour une grande et noble cause, c’est l’engouement populaire sur tout le parcours : des animations, des décorations, de la musique, des danseurs, des encouragements partout ! Et les bénévoles, quel travail superbe : chaque chemin, chaque sortie de route, chaque croisement, sont protégés et barrés. Le cyclo n’a que son vélo à se préoccuper, quel plaisir de rouler ainsi !


À l’arrivée, après nos 147 kms (30 de moyenne) fatigués, mais très, très heureux de notre expérience. J’espère que l’an prochain, nous serons encore plus nombreux…L’organisation a TOUT prévu : le garage à vélo est surveillé et bouclé, un cadeau est offert à chaque rouleur.


Gaby, Loulou et leurs amis partagent nos impressions et nous savourons ensemble une bonne bière fraîche, bien agréable à déguster après notre bel effort !

Un plateau-repas est compris dans le prix de l’inscription. Service rapide et bien coordonné, nous mangeons de « bon appétit ». Le chapiteau est bruyant, on aurait pu aller manger dehors pour être plus tranquille, mais nous faisons des rencontres amicales sympathiques.  Et toujours et encore des animations qui dureront jusqu’à la fin de la journée .

Conclusion : j’y retournerai !

 Accueil : Top niveau
   
 Organisation : Super efficace
 Circuit : vallonné.

Vannes, le 22 juin 2008

une petite vingtaine de participants de l’ACP :
Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren vers à 7 h 30 et aussi à 7 h 45 au parking du centre commercial…
Les préparatifs vont bon train !

Nos adhérents de Luscanen ont eu l’amabilité de nous « pré-inscrire »…

Après avoir donné notre obole pour la lutte contre la Mucoviscidose, le départ se fait à 8 h 00 pile !

Circuit de 108 kms
Direction St Nolff, Elven, Mémorial de Saint Marcel, Le Roc Saint André, Quily, Lizio,  St Aubin, Plumelec, Plaudren,  Locquletas, Locmaria, Grandchamp, Plescop.

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes comme à la sortie de St Nolff où il faut tout
mettre à gauche, oups !… La météo est très belle pour le premier dimanche d’été ! Quelques uns  veulent se mesurer aux costauds de Saint Avé, mais  » y en a » qui déchantent très vite…à part Thierry qui accroche le 2ème groupe à plus de 32 de moyenne…La résolution de rouler ensemble TOUS jusqu’au ravitaillement passe « à la trappe », il n’y a que l’ami Roger pour qui « une consigne est une consigne », et qui, Grand MERCi à lui, jouera les bons samaritains comme à son habitude. Nos couleurs sont montrées, et dans un petit paquet où nous sommes 7 à 8 de l’ACP, nous essayons tant bien que mal d’organiser la randonnée…mais les « extérieurs »  ne montrent pas beaucoup de bonne volonté et nos hommes forts, Claude, Patrick font le travail…comme d’hab !

Au ravitaillement, bien approvisionné, bien préparé,  et servi rapidement (après 60kms… un peu loin ? !) tout se passe sans embouteillage et dans la bonne humeur.

 

À l’arrivée, sous un soleil estival,  le kir ou le jus d’orange , ainsi que le sandwich retapent les organismes fatigués.
Pour certains une bière supplémentaire recharge parfaitement bien les accus !


Organisation :

Accueil : bien. Enregistrement facile (dommage que nous n’ayons pas pu faire les inscriptions avant).
Le fléchage du circuit est très lisible au sol par ses 4 couleurs (une par longueur de circuit).
Les « commissaires » chargés de la circulation sont bénévoles et font bien ce qu’ils peuvent.

Conclusion :

 Accueil : bien
 Organisation : bonne
 Circuit : dur au départ et exigeant par la suite.
En route vers le Finistère :
Une très belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jeudi en direction du pays natal de Jean-Paul : Clohars-Carnoët .
Encore quelques retardataires ...
Départ de Ploëren à 08 H 00, en compagnie de la joyeuse bandes des retraités et de Madame Gaby. Direction : Auray, Hennebont, Pont-Scorff puis Guidel et ses plages.
  Belle matinée, agréable pour le vélo ! Un peu de tourisme en Morbihan avec un arrêt au port de Kerrock près de Guidel.
Merci à la sympathique personne qui a accepté gentiment de prendre le groupe complet en photo.
  Passage de la « frontière »,
il nous faut traverser la Laïta qui sépare notre département de celui de Finistère. Jean-Paul avait planifier le transport par bateau, et le passeur nous attendait au quai. Attention, la descente du ponton n’est pas facile avec nos chaussures de cyclisme… Le temps est agréable, idéal pour une randonnée cyclo. Gaby en profite pour prendre un bon bol d’air et du repos bien mérité.
La traversée ne dure que quelques minutes, mais un peu de répit ,après le vent de face le long des plages de Guidel, nous fait grand bien.
Lucien tient la grande forme, le soir sera plus difficile pour son auguste fessier…   Maintenant , nous sommes en Finistère, il y fait un très beau temps et les paysages sont superbes. Nous passons devant la chaumière qui abrita Paul Gauguin pendant son séjour en Bretagne.
Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à notre destination. Quel accueil ! MERCi à Marie-Françoise et à Jean-Paul.  C’était PARFAiT !
Pour le retour, toujours à allure cool, nous prenons par Larmor (et ses plages où de belles jeunes femmes « prennent » le soleil), Lorient et Lanester avec les feux de circulation qui nous ralentissent un peu, Kervignac, Belz puis Auray pour rentrer « à la maison » vers 17 h 30.Bravo Jean-Paul pour cette belle sortie !
    Vue du port de Doëlan.
 

Grandchamp, le 4 mai 2008

11 participants de l’ACP :
Yves, Armel, les 2 Pierre, Yannick, Roland, Claude, Thierry, Denis, Christophe et Patrick.

Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren vers à 7 h 45, pour regrouper les voitures…

 

Nous retrouvons Armel déjà sur place, car (obligations familiales) il doit  rentrer tôt.
Il n’accomplira donc que le petit parcours.
Après avoir acquitté notre cotisation (5 €),le départ se fait en douceur en compagnie de quelques rouleurs de Plescop.

Circuit de 75 km
Direction Mériadec, Pont Sal, Plougoumelen, Le Bono, Pluneret, St Dégan, Brech, Pluvigner, Scoulboh,  haut de Bieuzy, La Chapelle neuve, Kerhero, Ty Planches, Néherlann, Le Poteau.

Parcours : vallonné avec de belles bosses. La météo est très agréable avec ce remier beau dimanche de Printemps ! Quelques uns  retirent les manchettes pendant qu’Yves, victime d’une crevaison à la sortie de Plougoumelen, répare rapidement. Dommage, le groupe commençait à être « chaud ». Ravitaillement à la sortie de Pluvigner, où l’organisation nous prévient qu’une grimpette nous attend…
En effet : Scoulboh, ce n’est pas de la dentelle surtout au 2/3 de la côte quand on prend à gauche !

Organisation :
Accueil sympathique, Enregistrement efficace et rapide. Le fléchage du circuit est correct. À l’arrivée, la distribution des sandwiches, préparés à l’avance, ainsi que celle des boissons, est active avec des membres du club local aimables et attentionnés.
 

Conclusion :

 Accueil : bien
Organisation : correcte
Circuit : coriace avec ses bosses

En route vers la Loire Atlantique :

Mai 2008 : Sous la houlette de notre pilote Yannick et de son co-pilote Thierry, une belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jeudi férié.

Nous quittons Ploëren à 08 H 00, en compagnie de Lucien, Joël et Charly pour le départ.
Direction : Vannes, Theix, Surzur puis, Ambon où une petite pluie fine nous accompagne jusqu’à Muzillac, où nos 3 amis nous quittent déjà..
Arzal et son barrage levé nous laisse le temps de prendre un petit café et les premières photos.

Nous voici en Loire Atlantique,

et nos valeureux conducteurs nous font découvrir un charmant petit village pittoresque avec ses toits en chaume et ses points de départs pour découvrir La Brière avec ses canaux, ses marais salants et ses ballades en calèches ou en barques, dans la commune de Saint Lyphard originale par son clocher « rose ».

L’endroit est charmant et nous envisageons d’y retourner pour le montrer à tous  nos collègues, pour y déjeuner en groupe avec nos épouses et compagnes, mais en accomplissant la route en sens inverse…

 

Maintenant direction l ‘ Île et Vilaine vers 12 H 00, car l’heure de se restaurer (prévu à 13 h 00) va bientôt sonner, il y a environ 30 kms à accomplir …

Malheureusement, Yves, notre valeureux vétéran crève de la roue arrière !
Les mécanos de service, Loulou et Christophe s’activent pendant qu’un « Dom Juan » joue le joli coeur auprès d’une dame du pays…

Les estomacs sont dans les talons et le GPS du pilote tombe en panne ! Nous voilà perdus, égarés, dans le labyrinthe des méandres de La Vilaine et du canal de Nantes à Brest… Nous avons alors droit à des petits tours et détours, ainsi qu’aux kilomètres supplémentaires qui vont avec, bien sûr !
L’ami Loulou, qui a effectué beaucoup de randonnées, nous signale alors que c’est la première fois qu’il ne sait pas… ni où il est… ni où il va…étonnant, non ?

Mais les jambes tournent encore et finissent par nous amener, après 140 kms, et aux alentours de 15 H, dans un bar sympathique pour une bonne bière (c’est très bon pour faire du vélo…) accompagné d’un sandwich réconfortant. Un petit café en complément et nous voilà paré pour de nouvelles aventures !

40 kms à faire pour arriver à Ploëren, car ON nous avait dit que cette sortie était de 180, cela en étonne plus d’un…
Roulons, gardons le moral, nous avons un temps « acceptable » alors que nous chez la pluie est tès active !
La traversée de Rochefort en terre est faite au « pas » pour admirer cette belle  « petite cité de caractère » typique de notre magnifique Bretagne. Puis, un personnage « un peu chargé » nous bloque la route en pleine grimpette sous un pont étroit.
La distance prévue est atteinte à Le Cours, MAIS, nous ne sommes pas encore à la maison… Bizarre, comme c’est Bizarre.

Et en plus, c’est au tour de notre chauffeur d’avoir une crevaison. Décidément, ce n’est pas son jour.

Et TOUS, nous pédalons, encore et encore …Elven, Kerboulard, le Prat, la gare, Luscanen, çà sent le bon air de « chez nous ». Chacun regarde, étonné, son compteur kilométrique : 190, 200, 215 à PLOËREN … OUF !
Quelle belle performance (25 de moyenne) pour des gars qui n’en n’ont jamais fait autant : 100 kms, pour certains, 150 pour d’autres,  jamais plus, à part notre métronome Loulou (à  qui nous devons un  Grand MERCI) adepte des grandes distances puisqu’il a déjà participé à Paris-Brest-Paris.Prêt à renouveler l’expérience ? Oui, mais en espérant un temps plus clément.

BRAVO
donc à Yves, Louis, Pierre, Yannick, Claude, Roland, Thierry, Christophe et aux 2 Patrick.

« Leclerc Vannes » (56)

100kms~ 16 juin  / 8H00 / 5€ mini

  • L’Ardéchoise du 19 au 23 juin 2019, peut être des gens intéressés…
  • À VTT ou Gravel… sur une semaine avec Jean-Claude
  • Le 8 Septembre … Rando du club de PLESCOP !
  • TroBroLéon à Lannilis (29 Nord) 200kms~ c’était le dimanche 21 avril / 8H30 / 17€ https://www.trobroleon.com/ Contacter Stéphane

Périgordine :  Juin / Juillet : https://www.laperigordine-cyclo24.com/ Préparation par A  Morio

 début juin 2018 …

L’ACP s’est regroupée vers 07h45mn sur le parking du magasin Leclerc à Vannes (56) pour la randonnée familiale «La Leclerc». Après s’être inscrits, les cyclos ont déposé leurs oboles (muco) dans l’urne pour un départ à 08h00 vers les différentes distances programmées. Malgré un temps incertain, les différents groupes se sont formés. Pour ma part, parti de Ploëren j’ai déjà quelques kilomètres au compteur, je reste donc tout naturellement avec les collègues de mes sorties hebdomadaires. Au fil des kilomètres (vers Arradon) le groupe se scinde encore, les plus rapides allant sur les circuits plus longs. C’est à cet instant, le moment que nous craignions, en effet les éléments se déchaînent en nous arrosant copieusement, nous trempant de la tête au pied en quelques instants, averses qui nous poursuivent bien au-delà de Plougoumelen. Ayant des lunettes, je suis dans l’obligation de les ôter ne voyant plus rien tout en étant très prudent car la chaussée est noyée. Les collègues aussi se méfient car la chaussée est glissante… D’ailleurs, un cycliste d’un autre club chute devant nous dans un rond-point. Les routes autour d’Auray étant bien inondées, il est difficile de rouler avec les projections d’eau et en étant trempés. Certains cyclos s’arrêtent…. Pour ce qui nous concerne, nous continuons sur notre chemin car nous avons des indications des  commissaires de route qui nous informent que le temps s’améliore à l’Ouest. En effet, nos tenues sèchent et nous nous sentons de plus en plus légers, sauf pour les chaussettes/chaussures qui n’arrivent pas à évacuer l’eau emmagasinée. Quelques petites erreurs de direction (le ravitaillement est zappé) nous ont un peu écarté du circuit que nous avons corrigés très rapidement et retrouvé aussi des routes sèches qui ont permis des moyennes plus ou moins élevées. À l’issue de la randonnée, nous nous sommes retrouvés pour une collation bien méritée, voir un peu plus. Daniel Q.

.TÉNÉRiFE : Ils sont arrivés sur place le 17 mars et pendant une semaine …À regarder les photos, ils ont passé un Bon séjour et on attend le récit de leurs aventures (Je crois que c’est Laurent T. qui va s’y coller….) !

Avec un aperçu :

 

À l’Ardéchoise !

La Date butoir pour les inscriptions était … le 30 janvier (à minuit), c’est clos ! ! !


Les Copains …à Ambert

Le site : http://www.cyclolescopains.fr/….. et La page directe pour s’inscrire

Meucon 2017, une belle matinée !

Une bonne dizaine de copains du club ont participé à cette « rando cyclo » ! Il en manque quelques-uns sur les photos. Merci à tous les présents pour avoir bien représenté le club et « montré le maillot » …

Un parcours qui démarre fort en montant vers Parcaré puis, direction Locqueltas, Colpo, Le Bézo (Bignan), Moustoir-Ac,  -ravitaillement avant  Ty Planche, Chanticoq (Bieuzy), Pluvigner, (Plumergat), Corn er Arat, Moustoir des Fleurs…Meucon  ! 80 kms pile ! Un circuit costaud… Patrice C. a accompagné les « forts » en roulant à 33 de moyenne. BRAVO Patrice. Un Grand, très grand merci à ROBERT, le métronome, le phénomène sur le vélo, qui m’a amené dans un « contre-la-montre » pendant plus de 20 kms, sans demander le moindre relais et au final, en réussissant une belle moyenne. CHAPEAU Monsieur Robert ! 

Une idée du parcours avec un départ depuis Ploëren  95 Kms / D+885 m (pour 2018 ?) http://www.openrunner.com/

Toujours une belle organisation qui nous donne le goût de revenir !

Une grosse pensée amicale pour Christophe L… (ex adhérent de l’ACP et maintenant à St Avé) qui est tombé au niveau de l’antenne / relais TV près de Ty Planche (due à un « nid de poule »)… Bilan de sa chute : fracture du coude droit, opéré le soir même à … Pontivy … car hôpital Chubert de Vannes surbooké ! ! ! 2 broches et un fil de fer en 8 dans l’articulation. Repos et PATiENCE avant de rouler à nouveau ! Bon rétablissement à lui  !

Prenez le temps d’aller lire un message publié sur le site SportBreizh.com …. Appliquons le à nous les « cyclos »  http://www.sportbreizh.com

 

Prochaine rando : Gazélec au départ de Colpo le 30 avril pour « inaugurer notre nouvelle tenue’ ! http://www.cyclos-ploeren.bzh/

Les aventures de nos adhérents cyclistes en ARDÈCHE…. 2017

Par Annick :
Bonne ambiance, excellente organisation, animations dans tous les villages, très beau temps et températures excessives.
4 étapes :
1er jour  : Saint-Félicien – Marcols les eaux
On roule sous des températures caniculaires et la journée se termine par un orage, mais surprise à l’arrivée au gîte, la propriétaire nous donne une panière et s’occupe de notre linge. Plutôt sympa !!! Gîte d’étape à recommander :  Super sous tous les angles (accueil, cuisine, hébergement).
 
2ème jour : Marcols les eaux – Vallon Pont d’Arc.
Même programme, dénivelé, chaleur (41°C) et orage en fin de journée !!! Certains organismes sont un peu fatigués et entamés.
 
3ème jour : Vallon Pont d’Arc – Saint Cirgues en montagne
Yannick, Laurent T et Jean-louis remontent sur leur vélo… Bernard et Laurent G passent la journée avec leurs femmes : randonnée pédestre.
Un grand merci à Joëlle qui avait préparé les randonnées et qui n’a pas pu être des nôtres.
 
4ème et dernier jour : retour sur Saint-Félicien
C’est la fête dans tous les villages… Laurent G et Bernard décident de partir plus tôt pour rouler à la « fraiche » sachant  que les copains n’auront pas de mal à les rejoindre. Une longue descente avant d’arriver à Saint-Félicien où un pique-nique géant nous attendait et en « prime », nous avons eu un discours de notre doyen cycliste : Robert MARCHAND.
Rendez-vous l’année prochaine et merci à tous et toutes pour cette escapade. Nous voici de retour en Bretagne avec l’envie d’y retourner,  accompagné de notre ami Philippe qui  semble motivé pour l’année prochaine et le retour de Marie-Hélène qui n’a pu être des nôtres.

 

 

SOUVENiRS :

Ci-dessous, c’était l’invitation ...publiée fin janvier !

À nouveau partant pour l’Ardéchoise 2017 qui aura lieu du 14 au 17 juin ?

Les personnes intéressées devront se manifester avant le 15 février. Il y a déjà 5000 inscrits !  Le site de l’Ardéchoise  : http://www.ardechoise.com/ 

Randos 2015

À   M E U C O N : dimanche 12 avril

Nous étions quelques adhérents de l’Amicale des Cyclos de Ploëren  sur la Rando de Meucon par cette belle matinée. Bien peu, en quantité,  par rapport à nos collègues de Plescop, de GrandChamp et de Saint Avé, mais la qualité y était…. 🙄 Petit café (sucré pour une fois) vers 8 h 00, avec un p’tit morceau de gâteau, et départ avant les copains de St Avé avant 8 h 15 ! Plaisir  : de retrouver Hervé qui remonte sur son vélo après blessures, de croiser Éric (Gazélec) un ancien adhérent. Au bout de 2 kms … nous sommes doublés (complètement du côté gauche de la route ? ? ?) par le TGV qui vient de partir avec nos costauds parmi eux (Christian, Christophe, Denis, Franck, Patrick…).  Robert, Jean-Louis et moi, on décide de s’y accrocher ! Cela fait un paquet d’au moins 100 cyclos, voir + ! Ouah, ça roule fort ! Ce sont mes premiers kilomètres à cette vitesse …. Dans la montée vers Pluvigner, on s’accroche, mais devant nous, un trou se crée et à la sortie de la ville, Robert fournit un gros effort pour revenir mais malheureusement, il n’arrivera pas à nous faire recoller. Première heure : 32 kms ! Pas mal !  Heureusement, après Malachappe, nos prédécesseurs font un « tout droit » qui les obligent à faire demi-tour et cela nous permet de rouler dans un groupe plus important, mené par les cyclos de Plescop.  Petite (GROSSE) frayeur pour Robert qui a son vélo qui fait alors un bruit épouvantable … Du coup, il restera bien tranquillement à l’abri pour ne pas gêner le paquet. Petite pause à la sortie de Landévant où nous attendons en vain notre ami Jean-louis…. Il vous raconte par le détail sa première expérience ci-dessous. Le parcours nous fait découvrir des petites routes (sympa) que beaucoup, dont moi, ne connaissent pas ! Le train mené par nos copains de Plescop, bien aidés par ceux de Grandchamp, nous convient tout-à-fait … Voyez le résultat à l’arrivée relevé sur mon compteur : 90 kms à 32,3 de moyenne. Satisfait ! Pain+rillettes+bière : Super pour se retaper. Nous attendons les amis Alain, Jacky et Claude… Ils arriveront juste avant que je remonte sur mon vélo pour rentrer tranquillement à Ploëren et toujours dans les roues de … quelques cyclos de Plescop. Je croise Christophe et Jean-Louis qui arrivent de je ne sais où… Ainsi que Anne et Franck qui rentre de la sortie avec le club. Paris-Roubaix devant la télé l’après-midi (Bravo à nos jeunes français)  avec quelques micro-siestes (sans doute + que micro…) par moment, mais NORMAL après 124 kms de vélo (A/R) au total pour moi ce matin ! À l’année prochaine ! Patrick Vous connaissez « La solitaire du Figaro » ?  Oui… Hé bien, maintenant, il y a « Le solitaire de Meucon ». Rendez-vous à 7 h 30, Statue de la Liberté. Frais, mais le soleil pointe et sans appuyer sur les pédales, nous arrivons à 8 h avec Patrick. Bonjour les gars. Oups ! Quand je vois les clients affutés de chez AFFUTÉ, je sais déjà que je vais exploser sur le parcours. La seule question : c’est où ? Bon, en attendant, je profite de l’accueil, café, gâteaux, re gâteaux. J’ai même un œil qui lorgne sur les casse-croûtes du retour ! Après quelques photos avec les cadors, j’en profite car il n’y aura que sur la photo que nous serons « ensemble ». Nous commençons à rouler Robert, Patrick et moi pour « chauffer la mécanique », mais on a vite enlevé le starter…. TCHOU ! ! TCHOU !! à droite… À DROİTE … C’était le PGV : le Peloton à Grande Vitesse ! Tel des rémoras, nous nous accrochons au PGV… Après 5 kms, mon cardio est à 177 ! Je suis « dans le rouge »… ! J’ai pourtant l’habitude de chantonner et de siffler un petit air de musette la semaine … Mais là, je m’accroche, mes yeux font « code-phare » de la roue arrière de Robert au goudron et il y a une variante : de la roue arrière de Patrick au goudron ! Arrive la côte de Pluvigner, à l’arrière du PGV, je garde le contact avec mes copains grâce à « Arnold Schwarzenegger » en personne sur un vélo carbone « LOOK » spécialement adapté… Et vas-y que ça monte ! … bien abrité derrière « Schwarzy », la zone violette est dépassée, j’attaque le mauve, rouge gorge de pigeon … ! Après la côte, ils vont bien se calmer ? C’est pas possible ! 32 de moyenne ! c’est des cyclomoteurs… À la sortie de Pluvigner, le TROU est fait, mais nous rattrapons un petit groupe qui n’avait pas que le maillot de vert ! Et je fais l’erreur de me refaire la cerise bien à l’arrière…car, hélas, pour moi, mes deux compères, Robert et Patrick en avait encore sous la pédale. J’ai fait l’élastique et puis …. À partir de cet instant, l’AVENTURE commença ! Le cardio redescend à 135 et la joie s’installe, le plaisir de pédaler sans effort…BLA, bla, bla… « tu as explosé Besson et c’est tout ! » Les kilomètres défilent et toujours pas de flèches oranges ? ? ?  C’est sûrement tout droit, ou à gauche, peut-être à droite alors … C’est bizarre, pas de cyclo, ni de ravitaillement… ça y’est un panneau : Languidic.  Jolie ville !… Bon c’est simple : le soleil se lève à l’Est, il se couche à l’Ouest, donc je vais prendre à droite la D189..ça me parait jouable direction St Jean après Lann Vrehan… Ah, j’aperçois quelqu’un : »jour…  N’auriez pas vu  … Non, Hein ? Non ! Non ! » … Bon, ben tout droit ==> Lambel, Baud…Je m’en fous, j’ai de la lumière sur le vélo et je vais me diriger aux étoiles… Pluvigner, Sainte Anne… Juste avant Sainte Anne : UNE flèche orange vers Plumergat : Miracle (À Ste Anne = Normal ?) Un groupe de cyclos me ramène sur Sainte Anne. Après avoir chassé sur eux, et tout content de ne plus être seul, j’apprends qu’ils ne font pas la rando…. Résigné, je me fais une raison, je rentre sur Ploëren. Je sirote la dernière gorgée du bidon, un mélange d’eau et de miel. Cela me redonne la pêche ! du coup, direction Plescop=> Meucon. Oui ou Non : je vais le manger ce fameux casse-croûte ? J’ai le ticket dans la poche du maillot ! À l’approche de Meucon, je croise Christophe qui enfin me montre le chemin de la fin du parcours… Mais, finalement, dans les derniers kilomètres, croisant, Anne, Franck et Patrick, je les ai suivi « Trop content » de rouler avec eux pour rentrer à Ploëren …. Donc, pour savoir ce qu’il y a dans les casse-croûtes  à l’arrivée de Meucon : « Entraînes-toi mon Besson » si tu veux rester dans les roues ! À la prochaine rando de Meucon….Jean-Louis.

Randos 2014

Marie-Hélène vous a préparé un petit résumé de ses impressions sur l’Ardéchoise 2014 et quelques photos pour agrémenter le texte.

Je ne sais pas par quoi commencer tant il y a à dire sur cette belle manifestation  qui existe depuis 23 ans déjà et où le vélo est roi
Nous arrivons le mardi 17 juin au soir pour l’Ardéchoise que nous avons choisie parmi 13 parcours différents.
Celle que nous ferons se fera sur 4 jours est s’intitule les « gorges »: Le programme environ 500 kms avec plus de 8500m de dénivelé ! Je ne sais pas si j’arriverai…Le dénivelé m’inquiète et mon expérience est de zéro en montagne !
Le mercredi 18, après avoir laissé la voiture au parking, notre bagage à la salle des fêtes – que nous retrouverons le soir dans notre lieu d’hébergement (bravo la logistique) -, mis notre puce sur le vélo pour les contrôles sur le parcours, nous voilà prêts à partir parmi les 2300 cyclistes qui l’ont fait sur plusieurs jours. Nous partons pour 110 kms.
Ardéchoise (1)Le temps est maussade mais déjà l’ambiance est là. Le premier village nous accueille en pyjama avec café, thé, gâteau, confiture… le ton est donné et nous aurons une ambiance et un thème différent dans chaque ravitaillement. Les ravitaillements sont parfois distants de 10 kms ! C’est vraiment unique  et chaque villageois se plie en quatre pour nous servir.
Première ascension : 17 % la plus dure et la moins prévisible,  pas très longue environ 1 km  mais j’ai dû la monter à pied car j’étais sur le grand plateau ! cela m’a servi de leçon et j’ai anticipé pour les suivantes ! 
Après plusieurs cols, nous faisons le col de la Faye 10 kms d’ascension  de 4 à 10 %.  J’en bave mais la douleur est vite oubliée quand on a la récompense d’être accueillis par des pirates sur un bateau échoué en haut du col !
Nous redescendons vite car le temps est bien noir derrière nous et menace.
Sur le parcours, nous sommes surpris par un troupeau de vaches qui apeurées sautent la clôture et se retrouvent au milieu de nous sur la route. Certains crient et ont peur. Je leur dit de ne pas crier qu’elles ont plus peur que nous qu’il faut les laisser aller. En effet, elles traversent la route et vont dans un pré plus loin. Un troupeau de vaches qui rencontre un troupeau de buffles… !  
Dernier ravitaillement de la journée à St Pierville : cake à la châtaigne, crème de marron, bière à la myrtille, bière à la châtaigne, abricots, cerises, caillette, saucisson, fromage… Que des produits du terroir et de qualité  Laurent est vite déconcentré par l’abondance du ravitaillement et surtout par la bière à la myrtille…
Bref nous arrivons à notre premier hébergement : une caravane dans un camping où nous sommes 5 à loger.
Nous remontons pour le repas du soir dans le restaurant du village et faisons connaissance avec nos compagnons d’un soir. Certains reviennent pour la 8ème année.
Ardéchoise (5)Jeudi 19 juin La journée s’annonce plus clémente que la veille. Le soleil est dès le matin présent et nous accompagnera toute la journée.
La  journée est  plus « cool », nous redescendons vers Vallon Pont d’Arc pour 150 kms. Pas de grosses difficultés sauf une ascension de 8 kms après Privas.
Les difficultés sont ailleurs : la chaleur, nous avons très chaud et j’ai perdu Laurent lors d’un énième ravitaillement où je ne me suis pas arrêtée. Je le retrouverai 2 h plus tard ! Le croyant derrière alors qu’il était devant… !
Nous passons les gorges emblèmatiques de l’Ardèche et sommes accueillis le soir dans une ancienne magnarerie sur les bords de l’ardèche. C’est une belle batisse qui servait à l’élevage de vers à soie. Nous sommes 9 à être accueillis par notre hôte d’un jour arrivant d’horizons différents, des États Unis pour certains, Toulouse pour d’autres, Le Rhône pour d’autres encore, et le Loir et cher, le bordelais. La soirée s’annonce joviale avec pour commencer un kir ardéchois.
 Vendredi 20 juin : le temps est superbe, nous partons à 6 h (du matin !) pour rouler à la fraiche pour 130 kms.
La journée s’annonce longue et sera la plus difficile de notre parcours avec entre autre une ascension de 23 kms. Nous traversons des paysages à couper le souffle dans tous les sens du terme : Des étapes de montagnes et des dénivelés vertigineux. 
Dans ce pays empli de symbole de longévité nous trouvons les Ardéchoiseplus anciens arbres vivants  d’Europe, les genévriers de Phénicie qui s’agrippent aux falaises des gorges, ils ont 2500 ans d’âge. Des rencontres toujours plus sympatiques les unes que les autres.
Aujourd’hui moins de ravitaillement… Laurent reste concentrer sur la course ! Je ne le perds pas ! 
Heureusement que Laurent était là, car j’ai connu  des passages à vide aujourd’hui.
Nous roulons jusqu’au Cros de Géorand, près du Lac d’Issarlès, un col de plus pour se loger !  Ce soir nous sommes logés dans un camping au bord d’une rivière. Nous logeons avec des suisses et ce soir au programme match de foot entre Suisse et France !  Ils sont partis se coucher dès la  mi temps… Trop de pression ? ? ! (ou trop de buts…?)
Samedi 21 juin
Dernier jour, nous partons à 6 h (encore !) sous le soleil,  direction Saint Félicien en passant  par le Mont Gerbier des joncs.  ça me rappelle quelque chose et à quelques copains aussi ! Patrick  lien à revoir
 Aujourd’hui plus de 15 000 cyclistes sur les routes de l’ardèche dont Robert Marchand 102 ans au compteur ! Une partie des routes est privatisée, des motards, des gendarmes, des pompiers.
Des ravitaillements encore plus abondants, Laurent reste avec moi ! Je vais encore te perdre…
Ardéchoise (3)Des orchestre, des bandas, des chorales dans les passages les plus difficiles, l’ambiance toujours au top et une arrivée en fanfare.
Voilà en quelques mots le résumé de notre périple  en Ardèche. 

  Un grand merci aux 8 300 bénévoles qui nous ont accueillis tout au long du parcours, sans eux cette belle fête n’existerait pas. 

 
L’année prochaine nous aimerions revivre cette belle aventure avec vous et pouvoir venir avec d’autres copains de Ploëren pour partager cette cyclo inégalable.

 

La Limousine 2014 du 7 juin par Alain…DSCN2761_1

La Limousine (site web) avec la Bretagne (avec le Breton ? )… j’ai bien représenté les couleurs du club.

Départ le 6 juin en direction du Limousin.  Arrivée à 14h30 sur le parc des expositions du lac d’Uzurat, une petite pause  avant de repartir sur Panazol (petite ville près de Limoges) avec tous les stands préparés. Je prends possession de ma puce… Visite de Panazol et de la mairie où est affiché tout le parcours de la rando cyclo André Dufraisse, qui est l’ami personnel de Raymond Poulidor.

Fatigué par la route,  retour au campement…Derniers préparatifs.. Repas du soir : pâtes bolognaises et dodo vers 22 h ?
DSCN2736_1Le lendemain matin : lever 5h45 pour être sur la ligne de départ à la gare de Limoges (champ de juillet) …pas encore réveillé sur la ligne de départ ! Très bonne ambiance avec les autres cyclos, échanges cordiaux autour et sur le vélo…!!!!!
Départ rapide pour 150 bornes et …et ensuite, les montées à répétition… dur, dur, car il fallait s’accrocher ! Le dénivelé (+ de 2 000 m) était important, une première pour moi depuis notre séjour en Lozère, surtout du côté de Sussac, une bosse longue….longue…longue…avec 2,7km à 4%; et la dernière côte sur 800m à 7,9% au Palais ! Belle partie du parcours sur 20 kms du côté du lac de Vassivière…Très joli coin pour les vacances ! Et juste après (au 100ème), une descente de 10kms où j’ai atteint le 80 à l’heure ! ! !

Je suis satisfait de ma performance, compte tenu de ma chute récente et du manque d’entrainement qui s’en est suivi !

Retour en Bretagne dans la soirée… ? ?

Je ne m’attendais pas à faire ce résultat : Diplôme « Dufraisse Argent » , et 72ème dans ma catégorie sur 450.
Mon temps réalisé : 5h28 sur 159 kms, vous pouvez penser que j’ai mis dans mon bidon du sang de limousine ! Que nenni, tout à l’eau de Plestervern ! et quelques cartouches de chez Philip (NDLR) ….

Je serai l’année prochaine sur une autre rando dans le Puy de Dôme (avec quelques copains ? ) Alain.

« Bordeaux-Paris » du 31 mai 2014

Vendredi 30 mai à 06h00 parc des angéliques à Bordeaux, c’est 450 participants qui se sont lancés dans cette course mythique en version rando (soit – de 60 heures)
Quant à l’ultra-raid, nous sommes partis samedi 31/05 à 10h00 avec pour objectif de parcourir 620 kms en moins de 32 heures. 
Nous étions 510 au départ pour 415 « finishers » à l’arrivée. De nombreux abandons ont été déclarés entre 350 kms et 550kms, c’est à dire durant la nuit ou plus tard lors de la traversée de la Beauce.
Le départ s’est fait sur « les chapeaux de roues » mais cela était prévisible. Plusieurs pelotons se sont rapidement formés suivant le niveau de chacun. Pour ma part, j’ai réalisé le premier tronçon de 73 kms à 28km/h de moyenne en suivant une équipe sous les couleurs FDJ (Osons les défis : association à but humanitaire. Personnes très sympas). 
Les 80kms suivants (Dordogne et Charente pour trouver le ravitaillement à Montbron) ont été les plus difficiles pour beaucoup de concurrents car de nombreuses côtes représentant + de la moitié du denivellé total (denivellé total annoncé à 3500m, j’ai constaté 4100m à l’arrivée…)
646_1Beaucoup d’énergie dépensée dans les bosses pour bon nombre d’entre nous. Heureusement que je m’étais bien préparé (avec Marie-Hélène) avec les brevets randonneurs mondiaux à Caudan sur 200 kms en début de mois, puis un 400 kms une semaine avant Bordeaux-Paris. Tout cela m’a bien servi… Nous avons pris des routes bucoliques avec des paysages superbes en Charente et tout cela sous le soleil !!!  une chance extraordinaire, pas une goutte de pluie sur tout le parcours. Ma moyenne a fléchi naturellement à 25,63.
Puis j’ai traversé la Vienne et l’Indre pour arriver à Martizay (ravitaillement à mi-route 310 kms). Il était environ 23h00 et j’étais tout content de retrouver « ma chére et tendre » qui m’attendait avec des tenues plus chaudes.
La fatigue commencait à se faire sentir, peut-être psychologique également, car je suis beaucoup moins à l’aise la nuit. Toujours est-il que j’ai du rester trop longtemps au ravitaillement puisque mon groupe était reparti.
Jusqu’à maintenant, je prenais 10 minutes à peine lors des ravitaillements, pour les suivants et jusqu’au finish, ce sera ainsi. Seulement à Martizay, j’ai du rester 30 minutes!!! Grosse erreur car nous avons repris la route à 2 avec un Lyonnais et n’allions pas attendre un groupe derrière nous ! Cela reste un challenge !!! 
 
En piste vers le Loir et Cher !!! (sans faire de manière…M. Delpech -NDLR- )
Nous avons roulé toute la nuit à 2 mais la dynamique n’était plus la même et j’étais ravi de voir le soleil pointer le bout de son nez à 06h30.
21032238_1Cela m’a redonné la pêche avant d’attaquer « la Beauce« . Seulement mon coéquipier « d’un jour » commencait à flancher et à se plaindre des jambes. Notre moyenne faiblissait inévitablement et je commençais à stresser car me sentait bien avec encore « du jus ». Finalement, ce dernier m’a dit de filer et de ne pas l’attendre car il allait abandonner. Cela a été une délivrance pour moi … car je retardais l’échéance au maximum (nous avions bien sympathisé durant presque 160 kms). Je suis donc reparti seul, sur un bon rythme mais mes élans ont rapidement été freinés lors de la traversée de la Beauce avec un vent du nord en pleine face ! Génial ! J’ai galéré sur environ 60 kms de faut plat en plaine (1 à 2 % non stop)
Puis, coup du ciel !!! un groupe m’a rejoint comprenant 5 espagnols, 1 luxembourgeois, et 1 guyanais. Je me suis accroché dans un premier temps puis nous sommes très bien entendus pour prendre les relais pour finir cette grande aventure.
Ça y est ! nous sommes dans la vallée de Chevreuse avec ses « 17 tournants », ascension sur 2,5 kms, super joli !
La cadence de pédalage s’accélérait car l’arrivée n’était plus qu’à 20 kms.650_1
 
Nous avons franchi la ligne tous groupés dans une bonne humeur mélangée à la satisfaction d’avoir été « au bout »….!
Photo à l’arrivée au vélodrome de St Quentin en Yvelines.
 
En conclusion, Bordeaux-Paris est une très belle expérience, un défi personnel que j’ai apprécié réaliser.
Je ne m’attarderai pas sur quelques points négatifs que nous avons remontés aux organisateurs, ne voulant conserver que la beauté de la course et le dépassement sportif.
Le parcours était super bien fléché. Un grand merci aux motards qui nous ont facilité le passage à la sortie de Bordeaux et en région parisienne avec tous les feux rouges « grillés ». DiplomeLT_BP2014
 
Un grand merci à Marie-Hélène qui m’a suivi dans cette épopée et à contribuer à ma réussite.
Je finis 372 ème en 29h 56 min 33 s !
 
Je serais partant de nouveau si plusieurs coureurs de l’Amicale des Cyclo de Ploeren se joignent à moi! Ce sera avec plaisir et la dynamique n’en sera que plus grande!!!
 
GRAND MERCi À TOUS POUR VOTRE CHALEUREUX ACCUEiL À  MON RETOUR DE BORDEAUX-PARiS.  LAURENT

Randos 2013

La Rando du Spi s’est déroulée le dimanche 27 octobre
(jour du changement d’heure….chouette, vous avez pu dormir 1 heure de + et même ++++ pour certains ;-( )
Les premières photos, vous pouvez aller les voir par ici
ou avoir un simple aperçu, avec le diaporama ci-dessous :
 
Un très grand merci à TOUS & TOUTES les bénévoles !  Vous avez été SUPER (comme tous les ans).
Un bravo aussi à toutes et tous les participants très motivés, notamment ce dimanche 27 octobre 2013,  par les différentes causes de l’action caritative menée par les 3 associations ploerinoises. Vous méritez un bon coup de chapeau….
Admiration pour la motivation des organisateurs, leur implication totale malgré les conditions difficiles, leur générosité dans l’effort et le travail… Cela mérite d’être souligné et valorisé, afin que chacun (bénévoles, participants, organisateurs) puisse avoir conscience que sans les volontaires désintéressés que vous êtes, RiEN ne pourrait se faire, comme vous pouvez le voir sur les photos, dans la convivialité et l’entraide ! Votre générosité est rémunérée simplement en retour par un mot simple et sincère : MERCi !
Bien sûr, il y a toujours des points de détail à améliorer, mais nous faisons le maximum pour faire de la Rando du Spi, une manifestation réussie et agréable à faire seul ou en famille…
 
Un mot en particulier pour les cyclos (c’est quand même notre site) : Le bureau (et notamment le trésorier-adjoint, le vice-président, le président, un membre) … est particulièrement fier de vous adhérents et sympathisants de l’Amicale. Vous avez répondu « présents » à notre sollicitation, tant en qualité de commissaires, de pilotes ou avec vos motos (venu de loin comme Pascal)…, et cela à une très grande majorité. Chacun a rempli la mission confiée avec coeur, générosité et implication. De vrais PROS ! Merci encore à Culture-Vélo pour l’exposition de vélo à assistance électrique, ainsi qu’à  Honda pour la présentation d’un véhicule à faible consommation. C’est notre fibre « Développement Durable » qui parle …
Nous saluons cordialement la municipalité et les services techniques pour leur efficacité et leur disponiblité.

Cette année, les dons iront à  3 associations :
Nez Rouge, Vaincre la Muco,et Rebondys.

Celles-ci viennent particulièrement en aide auprès des enfants !

La presse en parlait déjà : OF Ploeren  avant, puis des articles après :  sur OF le 29/10  et sur Tél le 30/10
Notez aussi que les inscriptions étaient prises « sur place » le matin même.
Pour info : Les postes  Spi_2013  et sur le parcours  RandoSpi_2013

Spi2013

Merci d’avance.

Les parcours 2013, pour les Cyclos :

parcours 2013ou en lien direct vers le site « Openrunner » : le long , le moyen, et le court.

La remise des chèques :

remises

   Lien vers l’article de Raymonde pour OF Ploeren

         http://www.ouest-france.fr/

    une-aide-pour-trois-associations-au-service-des-enfants-1731133

PLOUAY 2013

 Après une semaine de préparation, chacun suivant son rythme… IMG 513Nous allons, c’est devenu une bonne habitude, participer aux randonnées cyclos à PLOUAY.  Le rendez-vous matinal de 6 h 30 au Raquer permet cette fois de faire du vrai covoiturage … Une journée ensoleillée, un parcours valonné avec près de 1300 m de dénivelé tout de même, la rencontre avec Monsieur le Maire de Plouay, et un final (pour Anne) sur le podium, ferons de beaux souvenirs aux 41 adhérents du club… sur la photo de groupe, il manque nos « rando-sportifs » sur le 160 kms, qui arriveront moins d’une heure après ! Vu sur « Sportbreizh » : lienPENTAX DIGITAL CAMERA Le reporter du jour, Dominique, nous propose son compte-rendu :
Ma première « PLOUAY »
Toute la semaine précédent la cyclo, je me suis demandé : j’y vais,j’y vais pas ???
Le dimanche, Patrick me dit que ce sera sans problème pour moi, alors ,je me lance.
J’essaie de glaner quelques infos auprès des anciens (ceux qui sont des habitués) et Loulou me dit seulement qu’il faut faire attention au départ, ça frotte… et il y a souvent des chutes (rassurant!).
Je roule le mardi et bien que réticent, sur les conseils des collègues, je roule aussi le jeudi (à faible allure…) j’ai peur pour mes jambes le lendemain!.
Le soir nous « stockons » les vélos dans les fourgons et rendez-vous demain matin à 6h30 pour le départ.
Je me lève à 4h15 (il faut préparer l’ancien) les jambes vont bien et le moral est bon.
À 6h40, départ dans le fourgon de Roland avec Pierre, bonne ambiance, et arrivée à PLOUAY sur le parking des habitués.
Après quelques »préparatifs », nous roulons vers le point de rendez-vous où je vais m’inscrire, ne l’ayant pas fait en même temps que les copains.
Je retrouve le groupe et nous partons sur la ligne de départ. L’attente me semble un peu longue, nous sommes dans les premiers. Tout le monde est serré mais souriant. Loulou me fait un petit signe avec 3 doigts du genre (tu balises?) non non,enfin, un peu quand même!
Vers 8h30 nous allons vers la vraie ligne de départ et là les guidons se touchent et çà zigzague un peu mais pas de casse !
Le speakeur met de l’animation mais ne me rassure pas quand il demande 1 minute de silence pour un cyclo « tombé » l’année précédente.
Enfin le départ, ça frotte mais tout se passe bien, encore entouré par les copains.
Ca part fort,…Les costauds partent devant…Je prends mon rythme pour ne pas m’asphyxier comme au départ de la Leclerc. Je roule avec Michel et Christohe, (un coup d’oeil devant, un coup derrière -terme cycliste) et déjà le nez dans le guidon. Je ne vois pas Dédé qui rentre à pieds (roue cassée !) Je l’apprendrai seulemnt à l’arrivée.
Ca roule vite et il faut être vigilant à cause du soleil pleine face. On distingue à peine les vélos devant.
Michel et Chistophe sont légèrement devant mais ils s’arrêtent au pied d’une côte (crevaison?) Je me dis tout gaillard que je ne vais pas les revoir…Mais après quelques kms, Christophe me rejoint en pleine forme et nous roulons vers le ravitaillement ou je rejoins Jo qui a déjà fait le plein (et peut-être le reste).  Je lui demande de m’attendre et nous repartons ensemble plus Daniel. Nous rentrons sur un bon groupe et à 15kms de l’arrivée, ils partiront devant et je reste derrière…Je ne les reverrai pas.PENTAX DIGITAL CAMERA
Les derniers 10 kms sont durs ! Mais ce n’est rien à côté du dernier virage à droite que j’aborde en toute confiance sur le grand plateau (merci les copains de ne pas m’avoir prévenu, ne serait-ce pas du bizutage de nouveau?)  et là….une pente à ????10/12 %. J‘appuie comme un malade sur les pédales, je zigzague dans tous les sens (heureusement je suis presque seul) j’arrive à changer de plateau et je réussis à ne pas tomber (de justesse!) et enfin le haut de la côte où je reprends mes esprits  (merci encore les copains!)….
Enfin, c’est l’arrivée après 117kms et 31 de moyenne ! Une grande première pour moi (certains doivent rigoler) et je me dis que les autres doivent m’attendre,  j’entends déjà les applaudissements et les flashes qui crépitent….mais rien et je me retrouve seul avec mon casse croûte et ma bière au point de rencontre, je croise Armel et un autre « égaré » dans le même cas, je fais le tour dans l’espoir de retrouver le groupe mais personne…
Après réflexion, ,je me dis qu’ils doivent êtres partis se changer au camion et en effet je retrouve tout le monde en tenue de ville, et là le truc qui tue….tu arrives seulement ?
Merci au club pour la bière offerte à l’arrivée, et bien sûr BRAVO à Anne pour sa première place sur le podium.
C’est comme çà que l’on se forge des souvenirs. J’ai raté la photo cette année, alors « Rendez-vous en 2014 » ! !
Très belle soirée aux moules frites et encore bon anniversaire aux copains.
Le dimanche suivant, belle sortie pour la bonne cause, bonne ambiance…Je commence à trouver mes marques au sein du club. Je ne regrette pas mon choix pour une première dans un club cycliste.
À tous, sportivement et amicalement.
DOMINIQUE.
PS : PARDON Dominique pour le « bizutage » non voulu et non programmé surtout…(sinon cela aurait peut être été  p i r e ….) et BRAVO pour ta performance. Merci pour les mots sympathiques à l’attention des adhérents!
Les photos sont par ici... La vidéo de Plouay-TV par ici   à voir en particulier à partir de la 7 mn 42 …. Voyez aussi les articles de la Presse à partir de la page 2013  par ici Mais, la journée était bien loin d’être terminée ! Le moules-frites annuel s’annonçait très festif…et il le fût ! PENTAX DIGITAL CAMERAAprès le pot de l’amitié offert par les « juilletistes et les aoûtiens » ainsi que  Pascal qui nous annonçait officiellement son départ. Adhérent au club en 2009, il a été membre du bureau dès 2010 pendant 3 ans. Pour le remercier de son investissement dans  l’Amicale, et lui dire combien nous garderons un excellent souvenir de sa gentillesse, de son sourire franc, et de la qualité de ses mollets…le club lui offre un casque pour qu’il reste toujours le même ! Surtout, Pascal : ne change rien ! Nous avons pu déguster des produits locaux : les tomates cerises d’Armel, les salades à Loulou et Alain, les feuilletés de Franck, les huitres de Baden et ……….tout le reste ! Un grand merci à ceux qui ont préparé la salle, à nos excellents cuistots… Merci à tous ceux qui ont donné un coup de main au nettoyage. Bravo à tous les convives de cette belle soirée. Les photos à voir par ici À l’année prochaine !  

Rando du SPi 2011

Et voilà, la rando du Spi 2011 s’est déroulée…

le  dimanche   23 Octobre sous un ciel clément. Le vent n’a fait son apparition qu’en fin de matinée. Les organisateurs se sont retrouvés à pied d’œuvre vers 7h (et oui…du matin, vous avez bien lu …). Il nous faut monter l’arche du Conseil Général, installer les tables sous le chapiteau, mettre le four en chauffe pour la cuisson des croissants, démarrer les cafetières, placer les banderoles, ouvrir les huitres, raccorder la pompe à bière..et j’en passe! Tous les bénévoles s’activent autant que dans  une véritable fourmilière. Chacun est à sa place et connait sa mission. Des vététistes très matinaux (8h)veulent partir sur le circuit avant le lever du jour pour cause de….rugby! Tout est ainsi bien en place vers 8 h 30. Marcheurs et cyclistes peuvent démarrer. Nous demandons à nos visiteurs de bien respecter le code de la route, ainsi que la nature. Les cannes, les chaussures et les vélos sont propres…au retour, un petit peu moins ! Les départs des cyclos se font avec un encadrement « léger » de la part des adhérents de l’Amicale. Oui, oui, certains vont quand même réussir l’exploit de se tromper sur le parcours (je ne dirai pas qui, même sous la torture…) Nous réclamons, après vous avoir présenté nos excuses, votre pardon, chers amis cyclos des communes voisines, pour les difficultés rencontrées au niveau du fléchage. Et pourtant avec les copains, nous avons passé près de deux heures en trois équipes à tracer les circuits, mais…l’humidité nocturne nous a joué quelques vilains tours. Nous espérons sincèrement que vous ne nous en tiendrez pas rigueur et que l’on vous retrouvera avec grand plaisir l’an prochain. Nous utiliserons alors une nouvelle peinture biodégradable comme vous nous l’avez si gentiment suggéré. Pendant les randonnées, la fourmilière a continué son travail… Le tirage de la tombola est effectué. Nous tenons à remercier très sincèrement nos donateurs. La liste est longue et si j’en « oublie »,  cela est involontaire. Donc, merci à Brittany-Ferries, Alré Cycles, Vélos-max, Décathlon, Intersport, Cavavin, M.Bricolage (Quiberon), Ets Chedaleux (St Avé) et à tous les  autres….Merci également aux bénévoles qui ont effectué les démarchages avec plus ou moins de bonheur dans ces temps difficiles. Pendant les randonnées, la fourmilière a continué son travail… Les pains et les fars cuits au feu de bois au four d’Assénac (Bravo et Merci aux « boulangers ») sont exposés à la vente. Nos vendeuses, Maryse et Claudine, sont si efficaces que la « rupture » de produits arrive peu avant midi ! Au total, pour l’Amicale des Cyclos, nous étions une quarantaine de bénévoles ! Bravo pour votre investissement dans l’encadrement de cette manifestation Le recensement du club avec le plus de participants, du concurrent le plus jeune, du plus ancien, et de la dame la plus chevronnée, sont réalisés par les bénévoles chargés des inscriptions. Les huitres fraiches donnent envie (j’en apprécierai seulement 2 belles…priorité à nos « invités ») ! Les gâteaux sont découpés, la pression fonctionne. Nadia et Yannick gèrent le bar en « professionnel »… Tout est OK pour le coup de feu de 11 h. À l’instant de cette rédaction, le bilan chiffré n’est pas global. Mais, notre pari est (on peut le dire) réussi. Les Cyclos ont répondu « présent ». Merci au club de Plescop qui ramène une coupe, ainsi qu’à nos copains de Saint Avé, de Brech, de Granchamp, d’ Arradon et à vous tous d’être venus participer à la Rando du Spi 2011 au profit de 2 causes qui nous tiennent à cœur aujourd’hui. Félicitations aux jeunes (9ans) Théo de Plumelin et Adrien de Ploëren, sans oublier les aînés, Janine de Saint Avé, Yves de Kervignac et Jean-Claude d’Arradon. Nous espérons vous voir et vous revoir encore souvent lors des prochaines années ! À tous, faites briller vos coupes. Le tirage au sort du gros lot est effectué à midi. De jeunes cyclistes vont sortir des billets car, comme annoncé et affiché, avant, pendant et après la rando; le prix sera remis à une personne présente au moment du tirage. La chance a été favorable à Monsieur Louis Dréano, de Ambon et qui nous est fidèle depuis la première année. Le lot lui est remis en « mains propres » par Jean-Charles Caudal, le « handbikeur » que nous souhaitons aider.Un casse-croûte, bien mérité, nous attendait alors pour clôturer cette matinée bien remplie… Encore une fois, MERCi à TOUS et à TOUTES, participants et bénévoles. Et l’année prochaine, nous maintiendrons un circuit VTT « facile » et accessible à tous (et à toutes…) car nous voulons recevoir les familles sur le site. Voyez l’exemple de cette année avec des enfants de moins de 10 ans sur les parcours. Des adhérents de l’Amicale et du Vélo-Club vont se concerter et  étudier des modifications pour la randonnée VTT. Nous comptons sur eux pour vous concocter un trajet varié et agréable. Vous trouverez aussi quelques variations sur la balade pédestre ainsi que sur l’itinéraire cycliste sur route. Mais, croissants et huîtres vous attendrons encore car nous avons bien entendu vos sympathiques remarques …. La remise officielle des chèques se fera à l’occasion de l’assemblée générale du CAP et du Vélo-Club. Le résultat financier est équivalent à celui de l’an dernier et ceci grâce à vous les participants et évidemment à tous les bénévoles qui ont fourni de gros efforts avant, pendant et après la manifestation. Nous comptons bien vous  revoir et encore plus nombreux que cette année  avec + de 100 cyclos, + de 250 vététistes et + de 330 marcheurs. P. Boullé – Président de l’Amicale des Cyclos de Ploëren.

Les « organisateurs » autour de Jean-Charles. Les Articles parus dans la Presse régionale…. Et, allez voir les photos ici... avec comme d’habitude : Merci Phillip !

 Merci d’être venus si nombreux…

  Nous vous avons Offert : 

  •   Café ………..  (et croissants  aux premiers inscrits)
  •   Boisson et Huîtres à l’arrivée !
  •   Tombola avec de nombreux lots et gadgets…

 

Et pour le premier lot à la Tombola : un super cadeau !

Lien vers le site de l’entreprise offrant ce cadeau.

Et c’est aussi pour ça :   cliquer…

     

Randos en 2009

Randos en 2009

Pour ceux que cela « intéressent »…
Allons chez nos voisins, et « ils » viendront chez nous pour nos très prochaines « organisations » (en octobre…)

Voici un petit résumé de cette matinée…

Dimanche 6 septembre, départ pour une fois à 8h tapante, depuis le « Triskell » à Ploëren, un peu frisquet. Le président essaye de réchauffer la petite dizaine d’adhérents en roulant un peu trop fort beaucoup trop tôt…(et un oignon, merci !). Le secrétaire se charge de le ramener à la raison.

Sur place, à Plescop, les copains sont là, et ils ont commencé à remplir les bulletins d’inscriptions. Encore une fois, dommage que l’on ne puisse pas les avoir AVANT (sur papier ou par internet). Nous sommes nombreux de l’Amicale (24 ou 25). Super !

  •  Bon café très chaud offert par les organisateurs et comme prévu : démarrage à 8 H 30 pile !
  •  Allez en route.  Thierry mène le train jaune et bleu à une belle allure. Oh là, il y a encore plus de 80 kms à faire…Il faut se calmer car sinon, le groupe risque fort de se disloquer très vite et ce n’est pas ce que l’on cherche. Des coups d’œil dans les rétros (non, vers l’arrière) incitent nos locomotives à lever le pied en douceur. OUF, tout le monde suit…Saut Gaby, Armel et Gérard qui étaient partis en « éclaireurs ». Nous les retrouvons avec grand plaisir après la Trinité sur Mer.
  • La rando est rapide (33 km/h) sur la première heure, mais le circuit est roulant et les bénévoles du Club Cyclos de Plescop font du bon boulot en protégeant bien les carrefours et en nous annonçant les petits dangers de la route.
  • Au 42ème kilomètre, le ravitaillement est bien garni. Placé dans un petit recoin agréable, il permet à quelques uns de faire une pause nécessaire…Dommage que l’endroit ne soit pas un petit peu plus à l’écart de la petite route étroite. Mais tout se passe très bien. Surprise : on retrouve ici le copain Joël qui est parti plus tôt avec quelques autres cyclos du pays de Vannes. Notre ami Lucien ne s’attarde pas comme d’habitude. Nous mettrons une dizaine de kilomètres pour le « reprendre ».
  •  Maintenant, le circuit est un peu plus vallonné, sur des petites routes légèrement abîmées (ce sont les mêmes que pour la rando de Grandchamp, et elles ne se sont pas améliorées depuis…). La moyenne va baisser légèrement.
  • Les costauds, Robert, Pascal et Thierry, se chargent de rouler un peu plus fort, Loulou embraye aussi… Il commence à être chaud notre spécialiste des longues, des très longues distances. La route nous mène vers Kerval’h…Hé les gars, pas question d’aller au boulot aujourd’hui…Ouf, on tourne juste avant, sur la nouvelle portion qui passe sous la voie de chemin de fer. Heureusement, on la descend car dans le sens inverse, ça grimpe DUR !
  • À Brech, il manque d’y avoir confusion, mais les flèches ne sont pas les mêmes. Il y a également une randonnée organisée ici…Dommage que ce soit à une date identique. Les organisateurs sont COOL, ils ne nous font pas monter Saint Dégan.
  • Un peu plus loin, après Plumergat, une nouvelle surprise et de taille nous attend : nous doublons YVES ! ? ? Tout le monde sait ce qui lui est arrivé la semaine dernière, et il est là sur SON vélo : c’est phénoménal et tout simplement incroyable. Le bougre se connaît très bien et il gère totalement ses efforts. Nous avons plaisir à le saluer par une petite tape amicale dans le dos et nous le retrouverons, épatés par sa performance, à l’arrivée. Sacré bonhomme !
  • Quelques « mines » partent mais sans grande efficacité ou plutôt sans grande envie de la part des gros rouleurs. Yannick sort de sa boîte pour « faire le sprint final » ! Voilà Plescop : 85 bornes, à moins de 33 km/h et il est un peu plus de 11 H  …
  • Place au sandwich et boisson qui nous apportent des calories.
  • Notre adhérent vététiste, Christophe, est également de la fête. Dommage que les amateurs de ce genre d’activité ne nous rejoignent pas aussi vite que nous l’espérions !
  • Le secrétaire est épaté par sa sortie, et comme quelques copains, rentrera à la maison avec un petit sac « cadeau » suite au tirage au sort. Notre nouvel adhérent, depuis le forum d’hier, rentrera lui avec un sac à dos…
  • L’organisation nous invite à recevoir un très beau trophée pour récompenser le club le plus représenté. Nous en profitons pour annoncer « La rando du Spi » du 17 octobre. Lucien, comme d’hab, reçoit pour sa part, la coupe félicitant le plus ancien participant.
  • Encore une belle photo de groupe pour la presse locale. Décidément, cette année 2009 sera très profitable à nos partenaires !
  •  
  • À dans 2 ans…
Rando et Barbecue Août 2009
Vendredi 21  août   6 h 30 départ depuis la « Place de La Poste » à Ploëren.
Emprunt du Minibus municipal. + le véhicule utilitaire de Jacky pour les vélos. 153 kms ou  100 kms

Voici les photos réalisées par les PROS de

Cliquez sur le logo pour visiter leur site.

Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche : http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246

Mon premier Plouay par Christophe

 5h du mat, c’est dur mais bon c’est pour le plaisir ! Petit déj et hop le vélo dans l’auto, rendez vous à la mairie de Ploëren, et merde… il pleut !

Tout le monde est presque là,  nous sommes nombreux et avec beaucoup de voitures. Là, chacun l’a joué un peu perso pour le trajet, résultat le mini bus que Patrick a réservé est vide. Bon après quelques discutions un peu houleuses, nous nous retrouvons à quatre dans le bus et deux vélos.

Allez, on se dépêche car il est presque 7h et le départ est à 8h35. La route se fait rapidement et au fur et à mesure du trajet la pluie s’estompe, tant mieux.On arrive enfin à Plouay.

Le rendez vous se fait chez la marraine de Franck, où nous sommes accueillis par un bon café chaud, et nous profitons des toilettes de nos hôtes, il y a même la queue et les odeurs… Allez, on finit de s’équiper, on enfourche nos vélos et c’est parti pour le départ à cinq minutes de là.

Wouah !..Que de monde, plus on avance plus cela s’étoffe, mais bon, on arrive à se faufiler jusqu’à la ligne de départ. Nous sommes – 604 Cyclosportifs- 1802 Cyclo-randonneurs, de tous âges, et des vélos de tous types, des vieux, des neufs…On se croirait au salon du vélo.

8h35 coup d’envoi pour notre cyclo pépère !

“ J’ai dit pépère ? “ cela fait déjà plus d’un quart d’heure que nous sommes partis et le peu que j’ai pu regarder mon compteur, celui-ci affiche rarement en dessous de 35km/h, même dans les premières bosses. Ca frotte un peu, ça râle sur ceux qui touchent aux freins, mais tout cela est génial ! Je peux appuyer sur les pédales comme je veux… mes coéquipiers du dimanche ne râleront pas après moi, en tout cas il y a trop de monde pour que je les entende. Je me retrouve en tête de peloton avec Robert et ça roule la “vache“ et ça relance toujours, là je commence à me poser des questions sur la distance, j’ai prévu de faire les 153 km !

 L’organisation est bien faite, une moto nous ouvre la route et fait garer les voitures que nous croisons, nous pouvons rouler en toute sécurité. Dans le peloton, peu de personnes discutent. On n’entend que le bruit des roues libres ou la résonance de certains cycles aux roues carbon. Et ça roule toujours, les kilomètres passent vite, mes gourdes se vident rapidement, et musculairement des sensations de crampes me chatouillent, à moins que se soit des muscles qui poussent ?

Et voilà le premier ravito, au 64ème km qui est annoncé. Je jette un coup d’œil à ma moyenne 36km/h. Robert me fait signe qu’il s’arrête. Alors je laisse filer la tête de peloton et je m’arrête aussi. Je bois un coca et j’avale deux trois biscuits et je fais signe à Robert de partir et il m’annonce qu’il fera que les 100 km ! Bon, je me retrouve seul… qu’est ce que je fais ? Il reste 85 bornes ! Je repars et la question est vite réglée, car la bifurcation se fait quelques mètres plus loin 105 ou 153 ? Bon j’ai dit que je ferais 153 aux copains, alors « même pas mal » et c’est parti. Les premiers kilomètres, je les fais seul, au loin j’aperçois un groupe, aller il faut faire l’effort, j’arrive à m’accrocher au groupe, qui restera le même jusqu’à la fin. Même si tout le monde ne veut pas prendre des relais, et que cela fait grogner certains, le parcours est un plus roulant que la première partie et toujours aussi agréable et les meneurs moins nerveux, mais cela roule quand même, et les crampes sont vraiment présentes, il reste encore 30 bornes.

Enfin Plouay, j’oublie les douleurs et un petit sprint pour passer sous la banderole « ARRIVÉE ».

Ouf ! 4h33’ moyenne 34.2…Bon, je ferai mieux l’année prochaine.

Je pose mon vélo dans le parking gardé « bien joué l’organisation » et j’échange mon dossard contre une paire de chaussettes et une bonne bière, que du bonheur !

Là je retrouve les copains à côté du bar et tous à la bière aussi, pourtant il y avait aussi du coca ! Tout le monde est content de sa prestation du jour, sous un superbe soleil, et heureux de voir notre Lucien sur le podium, et oui à 81 ans il s’est farci 81 km l’ancien (en moins de 3 heures) !

Retour aux voitures laissées chez la marraine de Franck, où nous sommes attendus avec une bouteille de rosé au frais. Très accueillant ces gens là, on reviendra. Et nous voilà sur la route du retour vers  Ploëren pour une prochaine aventure.

Merci  à tous pour cette belle journée et à dimanche prochain si vous le voulez bien.  Sportivement  CHR                         Cliquez sur l’image de « Titi »     
Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche : http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246 La soirée « barbecue »  1ère partie….
La soirée « barbecue »  2ème partie….
Si vous désirez les « voir » en plus grand, cliquez sur le lien ci-dessous, puis choisissez le diaporama que vous souhaitez dans la colonne de gauche :: http://www.comboost.com/Gallery/GalleryDisplay.aspx?r=12668246

Pour la rando à Plouay     (cliquez sur le lien « rando »), c’est fait…. nous étions 24 exactement… plus éventuellement des indécis de dernières heures!
Avec plus de précision : http://www.openrunner.com/index.php?id=336622 Le profil….avec 2 à 3 passages à 7 % environ pour un dénivellé de 990 m !

à Callac, le 27 juin 2009

L’an dernier, je l’avais dit : j’y retournerai !
Nous avions décidé cette année d’y aller avec nos copains d’Arradon.

Le co-voiturage a été organisé par Lionel C. et dès le vendredi soir vers 19h , nous nous sommes retrouvés au point convenu (Rond-point avant la 4 voies à Ploëren), pour charger les vélos dans le véhicule de Yannick M. et pour planifier le départ à  5h45 le samedi matin, juste pour le lever du soleil !
Pour cette PLB 2009 , les données et le parcours sont étudiés, chacun a été  aux infos…
Départ de Ploëren  à l’heure prévue, pour environ 140 kms.

Certains en profitent pour terminer leur nuit  et peaufiner leur tactique !

Un peu de brume nous accompagne mais en arrivant sur place le temps est dégagé.
À Callac ( Côtes d’Armor) vers 7h20, nous « retrouvons » notre place de l’an dernier et les copains  remontent les vélos pendant que d’autres vont chercher les plaques et les « puces » électroniques.
Efficacité des bénévoles, café et gâteaux offerts…Tout est SUPER !
Les collègues qui ne connaissent pas sont très impressionnés par la qualité de l’organisation…Quel beau travail…Chapeau ! Chacun pourra cette année imprimer sa fiche personnelle avec son temps officiel, et aussi le reçu fiscal car le « don » pour la lutte contre la Mucoviscidose est déductible des impôts (sur 30 €, versé par exemple, la déduction atteint 19,80€).

Départ  à 9 h 15
Nous nous dirigeons tranquillement vers la ligne de départ, vers 8 h ! Pendant plus d’une heure, nous allons patienter. Chacun discute, qui technique Vélo, qui du temps, du nombre de cyclos, etc…Cette année, nous sommes bien placés, à peine 50 mètres de la caravanne de sonorisation. Nous entendons parfaitement l’énoncé des consignes : Garder sa ligne, Respecter les camarades, Faire attention aux consignes des bénévoles…

L’organisation reçoit le sélectionneur de l’équipe de France, le grand Champion Laurent Jalabert qui, après ses exploits cyclistes, accomplit toujours des belles performances en triathlon ! 

Voyez ce qu’il y avait derrière nous ! Le nombre de participants est cette année encore très bon :

+ de 6000 partants !  Chapeau encore pour les cyclos qui ont du coeur ! 

Parcours :
bien vallonné, mais c’est normal, nous sommes dans les « CÔTES d’ Armor »…De bonnes bosses très vite, dès le 5 ou 6ème kilomètre…  Les signaleurs préviennent à chaque passage « dangereux », les virages difficiles, les croisements…etc…Vraiment, merci à tous ces sympathiques bénévoles !

Le passage vers « Garrratoué » porte bien son nom gallo, petite roue étroite, revêtement pas en très bon état. Yannick en fera les frais avec une crevaison mal venue.

Le temps est agréable pour cette « balade », du soleil très souvent avec quelques nuages pour nous rafraîchir de temps en temps  !

Nous essayons d’accrocher un bon wagon, mais çà roule fort, très fort, trop fort…+ de 32 de moyenne juqu’au ravitaillement, où tout est parfait encore une fois, et qui arrive à point nommé (un peu tard, vers le 80ème ?) pour remplir le bidon et attendre les amis qui ont roulé plus « cool » au départ !
Devant, Patrick O. apprend…et comprend que le vélo c’est DUR ! Pas facile de garder la roue d’Hubert, de Lionel ou Yannick…Arradon donne la leçon.
Vers le 100ème, une petite surprise nous attend…Le groupe que nous avons intégré, roulait surper bien, tranquille le long du canal de Nantes à Brest (je crois ?), donc quasiment sur du plat, et soudain, virage à droite, et là …il faut mettre tout à gauche, petit plateau, grand pignon car ça grimpe, mais ça grimpe DUR ! J’avais bien prévenu Roland que du plat ou des descentes que c’étaient de mauvais signes car cela voualaient dire que derrière il y aurai des raidillons…en plein dans le mille !
L’engouement populaire est présent sur tout le parcours : les danseurs, les musiciens, les battements des bidons et des encouragements partout, des jeunes enfants jusqu’aux plus anciens ! Merci à vous !
À l’arrivée, après nos 140 kms (32 de moyenne) fatigués, mais très content de la participation des 10 cyclos de l’Amicale…Bravo à tous. J’espère que l’an prochain, nous serons encore plus nombreux… TOUT est prévu : le garage à vélo, un coupe-vent en cadeau, le plateau-repas avec un temps d’attente très court.
Sur le terrain attenant, la Coupe de France gagnée,cette année, par EA Guingamp (contre le Stade Rennais) est exposée. Et toujours des animations par des musiciens, des danseurs, de belles danseuses du « Ventre »…

Patrick rit de ses efforts.  Alain choisit son mode de réconfort.
Yves et le secrétaire se rassasient de bon appétit !
Le retour est bien calme car tout le monde en profite pour récupérer.
À Ploëren, chacun retrouve sa machine bien protégée
La journée se terminera par un pot très sympathique offert par l’ami Armel.

Conclusion : Nous y retournerons !

 Accueil : Top niveau
Organisation : Super efficace
Circuit : vallonné.
Pour votre information :

Ici le compte rendu publié sur "vannes.maville.com" ,
et trouvez ici le Classement complet sur le site de notre partenaire : Partenaire : Chrono Course1er Ronan POULIZAC sur les 135 kms en 3 h 15 mn 36 s soit la moyenne de 42,027 km/h

et pour les cyclos d’Arradon et de Ploëren :

Numéro    Médaille    NOM     Prénom    Temps       Moyenne

   (en chocolat)

1523        Or      PEDRONO     Hubert       03:49:28    35,8244

133          Or      LE BERRIGO Hervé        03:50:35     35,6492

310          Or      BOLEIS           Louis         03:56:44     34,7244

1522        Or      MORICE         Yannick     04:02:20     33,9209

1524        Or      JACOB           Bruno        04:02:20     33,9206

1525        Or      CARO             Lionel         04:02:30     33,8971

1527        Or     DESMARS     Roger         04:13:17     32,4547

3575        Or      ONNO            Patrick        04:16:50    32,007

3535        Or   LE BRETON   Roland        04:23:36     31,1846

2692        Or     GUILLO         Pierre           04:24:50     31,0402

2690        Or      BOULLÉ       Patrick        04:24:52      31,0351

2689    Argent  LE JAOUDOUR  Yves     04:42:59      29,0484

3617    Argent   BUCHER     Patrick        04:52:46      28,0776

2688    Argent     MORIO        Alain           05:03:01     27,128

1519    Argent     JUBIN       Francette    05:10:19      26,4903

1520    Argent     JUBIN         Michel        05:10:21      26,4876

2691    Argent     BULEON     Armel        05:19:17      25,7454

1521   Bronze  DEJOUR  Jean Claude 05:37:51      24,3312

Vous pouvez aussi voir des photos personnelles  ici .
Diaporama des photos de la journée ci-dessous….
comboost photo site


Vannes, le 14 juin 2009

une petite vingtaine de participants de l’ACP :
Le point de rencontre était fixé au parking du centre commercial…
pour un départ vers 8 H 00. Des « lève-tôt » sont à pied
d’œuvre !

Après avoir donné notre petite participation pour une belle cause (Contre la Mucoviscidose), le départ se fait à 8 h 05 !

Circuit de 111 kms
Direction Theix, La Trinité Surzur, Muzillac (en passant près de ces laideurs hautes perchées à 3 pales…beurk ) Arzal, Marzan, Noyal Muzillac, Lauzach, Sulniac, Tréffléan, Saint Avé, et le « périph » de  Plescop.

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes comme après avoir longé la « Vilaine » (très joli site) avant d’arriver à Arzal mais aussi avant de parvenir à Sulniac où il faut tout
mettre à gauche !… La météo est belle, un peu nuageux, pour un avant d’été !

Quelques uns (j’en fait partie …hélas, 3 fois hélas )  veulent rouler plus vite que d’habitude, mais je vais vite me rendre compte que la forme n’est pas « olympique…Thierry va rouler à fond, sans attendre son compagnon de route, Jérôme que nous rattrapons alors qu’il répare suite à une crevaison (pas de chance)

Comme dans les autres randonnées cyclosportives, le groupe se retrouve « explosé ». Chacun essaie de faire une perf. Le principal, c’est que nos nouvelles couleurs sont affichées.

Le ravitaillement est rapide et certains ne prennent que 30 secondes de pause et ainsi nous ne le reverrons pas, surtout moi, Yves et Christophe qui avons beaucoup trop tiré dessus avant d’en arriver là…

Que cela me serve de leçon, car aujourd’hui, les crampes… j’ai donné !

Les derniers kilomètres sont accomplis péniblement.. Merci Christophe pour ton soutien !

À l’arrivée, sous le soleil, le jus d’orange ne suffit pas à nous remonter le moral
…C’est pour cela que l’on ne se prive pas de boire une

B O N N E  B I È R E.

Chapeau, pour avoir fait le grand parcours quasiment seul !
Un constat quand même (rassurant), même si ce n’était pas la grand forme, nous avons tout de même réalisé un peu mieux de 29 de moyenne…Broutille… si ‘l’on regarde celle des copains dont Pierre et Philippe, avec l’aide de Jérôme à rouler à plus de 31 sur tout le parcours !
C’est ce que j’avais pour la première heure, (jamais d’autre erreur comme celle là !)
Organisation :
Accueil : bien. Enregistrement facile (dommage que nous n’ayons pas pu faire les inscriptions avant).
Le fléchage du circuit est très lisible au sol par ses 4 couleurs (une par longueur de circuit).
Les « signaleurs » chargés de la circulation effectuent un très bon boulot.
comboost photo site

Conclusion :    Accueil : sympa ;   Organisation : super ;   Circuit : facile et roulant au départ et exigeant par la suite avec des endroits « durs ».

En route vers les Côtes d’Armor :
Comme l’année dernière une belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jour férié.  Le rendez-vous est prévu pour le départ à 8 H 00, mais, pas de bol pour notre cher collègue Patrick, sa roue arrière crève avant de partir. La répartion, sous les conseils avisés de Yannick, se fait dans le calme et nous permet de rencontrer quelques amis qui vont rouler « avec les retraités du jeudi ». Nous profitons de ces instants de tranquillité pour rassurer Alain et Bruno sur le rythme COOL que nous allons suivre durant cette journée. Direction : Grandchamp, Baud, puis Saint Barthélémy .. C’est vrai que ce matin, il y a quelques « bosses » mais tout le monde suit sans souci derrière les costauds comme Christophe ou Thierry.
Vous pouvez voir ci-contre un « travailleur »  et un « chef » pour conseiller…mais vous ne voyez pas les 10 autres observateurs car …on aurait pu se croire comme dans une grande administration !
Vers une pause café sympathique,
et sous la direction de Jean-Pierre, car nous passons dans son « pays », nous filons ,à proximité du Golf de Rimaison, chez la belle famille de Patrick.
Pendant ce temps, Claude en profite pour faire de la mécanique sur ses chaussures.
De belles couleurs, n'est ce pas ? La première photo de « groupe » dans nos nouvelles tenues. Merci à Belle maman pour la prise de cette image souvenir et le superbe accueil avec café, jus d’orange, gâteaux ! Vous nous avez trop  gâtés !.
Maintenant direction plein nord. Après ce léger changement de parcours…, nous contournons Pontivy sous de minuscules gouttes de pluie, à peine de quoi humidifier les lunettes! …Direction Saint Aignan en longeant le canal, c’est quasiment plat. Avant d’aller vers Mur de Bretagne, j’avais décidé d’emmener le groupe à l’ Anse de Sordan; alors, tranquillement, au bout de 7 à 8 kilomètres, nous atteignons ce très beau site touristique avec accès au Lac de Guerlédan : des possibilités pour faire un tour en Kayak, un coin plage pour la baignade, un restaurant avec vue sur le plan d’eau, et éventuellement un point de départ pour le grand tour du Lac en VTT ou à pied ! Encore une fois, merci à la gentille personne qui nous a photographié. Attention, pour re-démarrer, c’est dur car les 500 premiers mètres sont à très fort pourcentage !
Aux alentours de midi et demi, et après 105 kms, nous entrons dans le bar- restaurant : La Perrière  2 Rue des Ardoisiers – 22530 Mûr-de-bretagne Tél : 02.96.26.08.63.  Le patron, très sympathique, nous a préparé de superbes sandwitches « américains » auquel nous rajoutons (sur les conseils de Loulou, l’année dernière) une bonne bière pour chaque jambe plus un café, le tout pour moins de 10€ ! Moins d’une heure plus tard, bien rassasiés, pendant que Bruno rassure ses proches, en core une petite photo avant de repartir vers de nouvelles aventures vélocipédiques. Une petite erreur de parcours nous fait faire un léger détour mais la direction « plein Sud » est vite reprise. Nous apercevons des constructions (laides et d’une efficacité douteuse !) à trois branches pendant au moins 20 bornes. Le coup de pédales est moins facile pour repartir, mais le moral est bon et le soleil nous accompagne maintenant : nous en aurons les traces sur les cuisses ce soir ! Nos deux « jeunes » recrues commencent à peiner mais les copains sont là et les aident à tour de rôle dans les moments compliqués. Vous verrez que les dimanches suivant cette sortie donnera des « ailes » à nos nouveaux amis !  À 25 km/h de moyenne, comme convenu, nous allons y arriver ! Nous rentrons par Naizin, Bignan, Locqueltas et Meucon. Il y a quelques côtes, mais moins que pour l’aller ! La descente vers Camezon fait du bien aux jambes qui commencent à s’alourdir. Personne ne lâche, ni Alain, ni Bruno ! Bravo à eux et à chacun de nous ! Vers 17 heures, après 200 kilomètres de route et moins de 8 h de selle, nous arrivons à bon port où une bière bien fraîche nous attend !
L’expérience de l’an dernier a été renouvelée avec un temps agréable. Où irons nous l’an prochain ? À quelle date ? Sans doute, le jeudi de l’Ascension ? BRAVO donc à Alain et Bruno, Claude et Yannick, Pierre et Jean-Pierre, Christophe et Philippe, Thierry et les 2 Patrick.

Grandchamp, le 3 mai 2009

Un peu moins de  participants de l’ACP (et des autres clubs ?)  que l’année dernière :
Christophe et Loulou viennent en vélo, ainsi que Gaby et Gérard…Bravo. Nous les dépasserons après Plescop ! On se retrouve tous au Gymnase de Grand Champ avec les copains d’Arradon.

Après avoir acquitté notre cotisation (5 €), le départ vers 8h20, se fait en douceur en leur compagnie.

Circuit de 82 km   Cliquez pour le lire .

Direction Locmiquel….Facile ça descend pour le départ !

Parcours : La météo est agréable en ce premier dimanche de Mai ! Pas de pluie…un petit rayon de soleil vers Ploëmel.
Ravitaillement à Kerval’h où j’ai cru que l’on voulait que j’aille déjà au boulot…J’attendrai demain matin si vous le voulez bien les gars !
Des routes abîmées et cabossées, des relances incessantes avec de nombreux changements de direction, des traversées de routes, des portions où il y a beaucoup de circulation ! Nous sommes rejoints vers Lapaul par un groupe TGV qui nous double en PLEiN ViRAGE…des oufs…mais nous allons prendre les roues pour ne plus les lâcher et monter la moyenne à plus de 32 pour finir !

Bravo à Loulou et à Christophe qui ont « montré » la nouvelle tenue
en étant tout le temps DEVANT.

Organisation : Café à l’accueil (sympa avec un bout de 4/4)
Enregistrement efficace et rapide.
Le fléchage du circuit est fixé sur les poteaux.
À l’arrivée, sandwiches, et boissons, sont distribués. Merci.

Conclusion : Accueil : bien ; Organisation : correcte

 Circuit : à revoir. 

Prenons de la graine, pour peut être nos futures organisations.

Meucon, le 19 avril 2009

10 participants de l’ACP :
Armel et Gérard parti en « éclaireurs », Jo & son fils, Jean-Claude, Christophe, Loulou, Alain, Louis et Patrick.  Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren à 8h00 précises…

Départ, il est 7 h 59

Après une mise en jambe « cool » sur les 11 kms par Plescop, nous retrouvons sur place, Christophe qui nous a inscrit et réglé  notre cotisation (5 €). Petit et très bon café servi par ma Tante, un morceau de cake et en route.
le départ se fait en douceur, Loulou et son copain vont nous régler l’allure.

Circuit de 85 kms : Vers Locqueltas, Bignan, Moréac, direction Radenac, avant Saint Allouestre à Gauche par la parallèle à la RN 24, Sainte de Buléon (Bonjour au « Pays »), Guéhenno, Billio, Saint Aubin, Plumelec, La chapelle Chaupas, Plaudren, Morbouleau, La Voltige et Meucon.

Parcours : est très vallonné avec ses belles bosses, il y en aura 5 dans les 20 premiers kilomètres., notamment Camezon après Locqueltas, mais nos régulateurs nous la font bien monter au train… La météo est agréable (je suis le seul en cuissard court !) en ce dimanche de Printemps ! Quelques mini gouttes de pluies par çi par là, rien de bien méchant.

Ravitaillement bienvenu !Jean Claude a des soucis avec sa monture, la boîte de vitesse fait un bruit abominable sauf dans les descentes où il estime qu’il préfère ces passages et nous le montre en passant « devant » !
Le ravitaillement autour du 60ème nous fait du bien à tous car il est situé en haut d’un petit raidillon à la sortie de Billio…Tout y est prêt et les personnes chargées de nous servir nous reçoivent avec le sourire et beaucoup de gentillesse. Nouveau départ vers Saint Aubin. Avant Plumelec, le vent arrive en face et les costauds se retrouvent devant. Il faut s’accrocher…Puis le circuit nous amène direction Plaudren, vous la connaissez tous cette route : facile d’abord  dans la descente…mais après le pont, cela va monter en 3 ou 4 fois… »casse – patte, non ? », et là un trou est fait.. Jo va avoir une petite défaillance, mais après il va me ramener tout en force avec son grand plateau, même dans la côte du camp, et cela jusquà Meucon. Merci et Bravo ! Pour le retour, après
boisson et casse-croûte offerts, « il » n’en aura pas eu assez (ou trop ?) car il ira jusqu’à oublié qu’il était venu en voiture à la mairie …
Nous aurons ainsi tous accompli une belle sortie avec au total plus de 110 kms !
 
Jus d'orange...sinon rien !Organisation :
Accueil agréable, inscription efficace et rapide. Bon fléchage du circuit, bien visible.
À l’arrivée : sandwiches, au choix,  préparés à l’avance, distribution des boissons également au choix, est énergique avec des membres du club local sympathiques et courtois.

 

Conclusion :    

 Après l'effort...Accueil : très bon 
Organisation : efficace
Circuit : consistant avec les grimpettes !
 Bravo Alain, çà s’arrose un premier 100 bornes ! 
Pour le jour des crêpes « bretonnes », bien entendu, ce dimanche 1er février 2009 est frisquet, c’est le moins que l’on puisse dire car à 9 H 00 ce matin la température est limite positive et à 11 H 30 elle n’est montée qu’à 3°C.
Après avoir souhaité une « Bonne année » à ceux qui n’ont pu être présent à l’ Assemblée Générale, je vous ai rappelé les recommandations que nous avons pris ce jour là, à savoir
1) démarrer à allure modérée pour pouvoir se saluer et discuter avec chacun d’entre nous,
2) désigner (ou se désigner) pour fermer la marche du groupe,
3) séparer le paquet après 20 kms environ,
4) penser à régler sa cotisation…
Or, dès les premiers kilomètres, il y en a déjà qui sont devant, pourquoi ?

Certains sont déjà bien en jambes…Chapeau !
Personnellement, il y a bien longtemps que je n’avais été aussi MAL sur mon vélo..aucune jambe, pas de force, DÉSESPÉRANT . Mais pas désespéré, je me dis que c’est le début de saison et que ce n’est pas maintenant qu’il faut être en forme mais plutôt vers la fin du printemps, quand le soleil nous réchauffera un peu plus fort et que l’on entendra chanter les petits oiseaux !
Fort heureusement, mon ami Lucien a des jambes de feu et  reste pour me traîner. J’en suis admiratif !
Quelle santé !  MERCi Lucien.
 
Pour cette première sortie, de 60 bornes elle va se faire à la moyenne fabuleuse de 24 …Je vous le disais bien : fabuleuse  ! oups !

Une partie du groupe à l’arrivée.

Où sont passés les collègues du départ ? Nous étions beaucoup plus nombreux  alors….
Un peu trop de dispersion, un manque certain de respect des consignes…
Vais-je devoir sévir, jouer le gendarme de service, donner des avertissements ?

Que chacun se fasse PLAiSiR  sur son vélo. C’est le souhait le plus cher des membres du bureau !
Mais, je vous demande AUSSi, surtout aux costauds, d’aider les copains, de comprendre que tout le monde n’a pas le même niveau, ni le même nombre de kilomètres parcourus, pour être et surtout rester une belle confrérie avec un bon esprit de fraternité.
Patrick.

Vous pouvez allez au bas de cette page pour « voir les photos de la journée.
Voici l’affiche de cette belle  journée :


Comme vous le voyez, dès le matin 9h, vous avez fait un très beau geste à destination de différentes associations  accompagnant les malades dans leur combat de tous les jours.
Cyclos, Vététistes et Marcheurs, vous êtes venus nombreux ce 17 octobre 2009 à Ploëren.
Les inscriptions et vos dons étaient pris à la salle du « SPi ».
Le fléchage  assuré et  des « pilotes » vous ont encadrés sur la Cyclo.
Une collation vous a été offerte.
Et de la part des organisateurs :
Merci à tous pour votre participation.

Et dès à présent, nous vous disons  » À l’année prochaine ! « 
Liens vers article de Presse : cliquez ici,  et  .

Randos en 2008

Brr, voyez un peu la courbe des températures que l’on a eu aujourd’hui 28 décembre. Pour le départ ce matin, – 2 °C, vraiment frisquet, n’est ce pas ! Et pourtant, il y avait quelques courageux …une petite douzaine de cyclos bien couverts, emmitouflés, gantés, cagoulés… Pas facile de rouler ainsi, mais les costauds sont là, toujours en forme… Pas de fêtes pour eux ? Aucun écart dans leurs régimes ? Étonnant, non ? Ce n’est pas trop mon cas, et je suis à la traîne, tellement à la « ramasse » que je suggère, lamentablement, aux gars de Luscanen d’inverser leurs rôles : Yannick va prendre la tête dans les côtes et Claude dans les descentes…en espérant que çà ira mieux ! Heureusement, j’avais prévu le coup … pour le retour, avec un bon vin chaud, bien réconfortant, pas vrai les gars ? Préparé la veille,  avec un bon vin, un peu d’eau, du sucre, une orange, de la canelle, et à mijoter L e n t e m e n t  et à petit feu…pendant près d’une heure (l’alcool s’évapore !) Et réchauffé vers 11h 15 par mon épouse : Succulent ! Dommage pour les absents ! Comme vous le voyez, sur la photo, pas beaucoup de tenues identiques … Cela devient URGENT d’en faire fabriquer l’année prochaine.

 

 

Compte rendu de la randonnée.
Nous avons mis beaucoup d’ardeur pour organiser une randonnée cycliste lors du Téléthon. En compagnie de nos amis du club d’Arradon, et avec l’aide logistique des 2 municipalités, les résultats ont dépassé nos espérances. Le beau temps, avec un bon soleil d’hiver, a permis de rassembler un grand nombre de cyclotouristes (une bonne grosse soixantaine) Le bilan financier en fin de journée a très fortement conforté nos impressions. Comme convenu, depuis le début, la recette a été partagée entre les 2 organisations.
 
MERCi : Les organisateurs tiennent à remercier très chaleureusement et très sincèrement  toutes les entreprises qui nous ont fourni les lots, cadeaux, boissons et gâteaux. Une pensée sympathique pour les établissements du  milieu du Vélo pour leurs offrandes spécifiques  et un salut fort cordial, notamment, pour un artisan commerçant qui a mis très généreusement « le paquet ».
Un gand bravo à notre copain,  qui a effectué presque 200 kilomètres durant cette randonnée, en compagnie tout d’abord de Philippe qui l’a accompagné pendant la matinée, pour ensuite, après une pause « casse-croûte », accroché, sans difficulté pour notre champion, le peloton de ceux qui ont roulé pour cette grande cause à partir de 14 h 30.
Le circuit passant par les deux centres bourgs montrait la campagne de nos communes. Pour certains, qui n’ont pas l’habitude de rouler, il pouvait paraître difficile. Un seul tour vous a fait transpirer, avec l’habitude, vous verrez qu’il est bon de produire des endorphines. Pour les cyclos rôdés, le parcours est bien valonné avec quelques passages techniques et apparemment, tous sont prêts à le refaire l’an prochain. Á l’arrivée, le pot de l’amitié attendait. Un bon vin chaud chaud (à l’orange et la canelle) plus une ou plusieurs parts de gâteaux au chocolat (délicieux)…pas bon pour des sportifs ? Le printemps nous ramènera (peut être) vers des mets moins calorifiques ! La distribution des lots de la Tombola permettra à une grosse majorité de repartir avec un petit souvenir pour certains ou un beau cadeau pour les plus chanceux. La fin de cette après-midi s’est achevée par la remise d’une Coupe (offerte par Loulou, absent au moment de la photo, dommage), au plus jeune participant de la randonnée. Bravo Gamin, et continue, le sport est sain pour la santé et pour l’esprit. Alors, Profitons de la vie… Cela ne nous empêche nullement d’avoir une pensée pour toutes les personnes atteintent d’une maladie génétique (ou autres) Encore une fois, les cyclos montrent qu’ils ont du Cœur.
 
Á tous et à  toutes.  
 
Á l’année prochaine
pour encore plus et mieux !
 
L’ Amicale des Cyclos de Ploëren et l’ Union Sportive Arradon Cyclos vous proposent de venir ROULER  pour une belle cause :
Plouay, le 23 août 2008
Cette année, innovation pour le club :   » 20 inscrits, et départ en commun «  L’Amicale va donc participer aux randonnées organisées par le comité des fêtes de  Plouay 2008 . Rassemblement à la mairie de Ploëren  à 6 h 30, pour charger les vélos, organiser le transport des inscrits dans le mini bus mis à disposition par la municipalité.
Nous arrivons à Plouay vers 7h30, chez la   marraine de Franck qui nous recevra, matin et après-midi, comme des princes.
Remontage et essais des vélos puis habillage, mise en place des dossards…heureusement que certains ont pensé à prendre des épingles en « rab ». Merci au Tonton qui prend une belle photo d’une partie du groupe en tenue du club (les autres se sont garés « ailleurs ») .
Départ vers la ligne, nous connaissons les lieux, c’est plus simple. Lucien et Yves sont prêts aussi. Les Cyclosportifs sont devant car ils partent à 8h15 : Loulou en fait partie avec Thierry, le fils d’Yves, ainsi qu’un de nos copains d’Arradon, Yannick. Que de monde ! Le record de  participants est battu largement cette année : effet du samedi ? …
Départ prévu à 8 h 35 8h20, sur la ligne, dernière consigne ? Rouler tous ensemble ? Difficile, et même impossible, car sur les 20 premiers kilomètres, nous ne pourrons pas nous retourner pour voir où sont les collègues. Alors, rendez-vous est pris au ravitaillement. 

Parcours :  Pour ceux qui ont déjà fait Plouay, cette année s’avérera plus facile. Le dénivelé est nettement moins important. Merci aux organisateurs. La chance est avec eux car bien agréable est le temps matinal (frisquet, avec les manchettes, c’est bon) et la météo a annoncé une belle journée (la première du mois d’été ?).

Prenons les bonnes roues. On aperçoit des maillots jaune et bleu, essayons de les suivre. Des gars de chez nous ? Patrick et Thierry ? Cela roule vite, très vite, trop vite…34 de moyenne jusqu’au ravito, après 65 kilomètres ! Pendant ce temps, Charly roule au milieu de la foule, après avoir hésité quelques jours, car il n’est pas très en forme suite à une bronchite. Au fil des kilomètres, avec le souffle court et les jambes lourdes, il récupère petit à petit et commence à rejoindre les paquets qui l’avaient doublé. Jean-Claude, Pierrick et Stéphane le rejoignent. Pierre et Roger tourne à ce moment à « 34 » dans les bonnes roues de gars de Locminé, mais ils s’arrêtent pour donner un coup de main à Pierrot qui « a cassé un rayon ». Pas de bol, lui qui aime tant Plouay ! Au ravito, ils retrouvent des collègues du club. Des musiciens nous y reçoivent avec un air breton très entraînant.  Les bénévoles s’activent efficacement. Chacun peut trouver ce dont il a besoin (banane, orange, fruits secs, barre de céréales, eau), pour continuer sa route sans fringale ni soif. L’heure du choix a sonné ! 100 ou 150 ? La plupart des copains, dont Lucien et Yves, choisissent  les 109kms  et l’accompliront en environ 3 h 30 mn. Moyenne 30.3  pour Charly, 31,9 km/h pour Pierre, Roger, 34  pour Patrick, 35  Thierry ! etc… « On » me raconte des bobars que je « gobe » comme un idiot. À 4, Claude, Franck, Yannick et moi : direction les 150. Nous accrochons un super groupe (des rouleurs d’Hennebont, de Bignan, etc…)  un rythme qui nous convient, pas d’à coup dans les côtes : impec !  Claude participe activement au travail et reste toujours dans les 10 premiers du paquet. Pour sa première rando, quel festival !
Par respect pour le travail des bénévoles, nous nous arrêtons au second ravitaillement, à Priziac. Le service est    identique à celui de Ploërdut, rien à dire de plus. Yannick va être un peu « long »…des problèmes ?
Yannick, Claude & Franck
La reprise est difficile. Ne pas s’arrêter la prochaine fois : dilemme ? Yannick tire ses dernières cartouches dans une petite descente. Ce sera son  chant du cygne pour aujourd’hui ! Franck commence à peiner également. Manque d’entraînement ? Et dire que c’est ces deux là qui m’ont embobiné pour faire le 150. Claude est toujours aussi gaillard. Je galère dans une bosse qui arrive après ce second arrêt. Yannick ne peux plus suivre. iI effectuera seul plus de 20 bornes avant de prendre les roues d’un petit groupe. Je m’accroche comme je peux, en serrant les dents. Je rentre dans un paquet mais Franck vient de lâcher et ne réussit pas à recoller. Pourtant, je pensais l’avoir dans ma roue ! J’aperçois Claude, toujours porté vers l’avant. C’est bon, maintenant, il faut assurer la rentrée sur Plouay. Je discute avec un cyclo du coin et il me donne un tuyau : « Dans la dernière côte du Moulin, mets tout à gauche ». J’en prends bonne note et exécute le conseil. Et là, je grille Claude qui reste scotché dans cette dernière difficulté car il est resté sur la plaque.
Le final nous amène sur la ligne d’arrivée du Grand Prix et certains y vont au sprint ! Quelle prise de risques inutile !Les copains qui ont fait les 100 sont là. HEUREUX d’en avoir terminé en 4 h 40 de vélo, à 32,9 km/h de moyenne, soit 20 minutes de moins que mes précédentes randonnées à Plouay (5ème participation). Après tant d’effort, le réconfort… Un petit (tout petit ?) casse-croûte, des  fruits, une bière, le journal du partenaire de l’organisation et …le cadeau habituel : la paire de socquette « Plouay », le bonheur quoi ! C’est le moment de raconter ses exploits et aussi d’écouter ceux des autres ! Pour info : Loulou : 4 h 16 mn,  14ème de sa catégorie Thierry (fils d’Yves)  3 h 58,  25ème Yannick (d’Arradon, avec une gamelle…)  4 h 27, 46ème     Cliquez ici pour voir les photos.      
Conclusion : Nous y retournerons !         Accueil : Bien         Organisation : Vraiment dommage que le département n’accepte pas de bloquer la circulation, comme sur la « PLB » !         Circuit : vallonné avec quelques difficultés. La journée s’est poursuivie par un Barbecue sympathique chez notre cher vice-président. Cliquez ici pour voir les photos.

Callac, le 28 juin 2008

Ceux qui l’ont déjà faite nous le disait : « Allez-y, cela vaut le coup ! « 
Avec l’ami Pierre, nous nous sommes décidés à y aller à cette
PLB 2008 .

Départ de Ploëren  à 6 h 00, pour moins de 150 kms (en voiture… pour commencer !)

Nous arrivons à Callac ( Côtes d’Armor) vers 7h30, les bénévoles sont en place depuis très longtemps…Il y a des voitures partout ! On nous dirige vers un lieu de stationnement tranquille.
Nous nous changeons et nous allons nous enregistrer au gymnase municipal.
Tout se fait en douceur, dans le calme…Même sans y être venu, nous nous repérons facilement car tout est indiqué, fléché…
Les bénévoles sont d’une efficacité exemplaire et 5 minutes après être entré dans la salle, nous avons notre enveloppe contenant le dossard et la puce électronique, car tous les cyclos seront chronométrés et dans quelques semaines, chacun recevra sa fiche personnelle avec son temps officiel, et le reçu fiscal car le « don » pour la lutte contre la Mucoviscidose est déductible des impôts (sur 30 €, versé par exemple, la déduction atteint 19,80€).

Café, gâteaux : offerts dans cette même salle superbement décorée !  Exposition, vente de matériels, maillots, chaussures, etc…

Départ programmé à 9 h 15
Pas encore 8h30, que faire en attendant ?

Et bien, nous nous dirigeons quand même vers la ligne de départ, quelle bonne intuition ! Chaque participant est gentiment dirigé vers son point de départ, un par longueur de circuit et un spécifique pour les inscrits à la « cyclosportive ». Nous avons choisi de rouler sur la 147kms en cyclotourisme… Nous apercevons la ligne de départ à 100 mètres, mais on ne peut s’en approcher plus…Que de monde ! impressionnant, et ce n’est pas fini. 3/4 d’heure à attendre patiemment, on discute avec les voisins, on compare les vélos. Il y a de tout : de superbes machines, et des vélos qui ne sont même pas nettoyés…pas normal… Si mon vélo n’est pas entretenu correctement avant une rando, et bien on dirait qu’il ne veut pas avancer, alors, je le bichonne !

Voyez ce qu’il y avait devant, et derrière nous, ce sera pire puisque le record du nombre de participants est battu avec cette année : 6735 inscrits !  Chapeau, les cyclos ont du coeur ! 

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes, dont une qui arrive de bonne heure et la signalisation prévient (quel travail bien fait !) que çà monte sur 3 kilomètres. Il faut faire gaffe de ne pas se griller.
La météo est clémente après avoir essuyé un petit crachin de rien !

Nous essayons d’accrocher un bon wagon, mais çà roule fort, très fort, trop fort…32 de moyenne sur la première heure, attention à ne pas le payer plus loin !

Ce qu’il y a de formidable sur cette randonnée, pour une grande et noble cause, c’est l’engouement populaire sur tout le parcours : des animations, des décorations, de la musique, des danseurs, des encouragements partout ! Et les bénévoles, quel travail superbe : chaque chemin, chaque sortie de route, chaque croisement, sont protégés et barrés. Le cyclo n’a que son vélo à se préoccuper, quel plaisir de rouler ainsi !


À l’arrivée, après nos 147 kms (30 de moyenne) fatigués, mais très, très heureux de notre expérience. J’espère que l’an prochain, nous serons encore plus nombreux…L’organisation a TOUT prévu : le garage à vélo est surveillé et bouclé, un cadeau est offert à chaque rouleur.


Gaby, Loulou et leurs amis partagent nos impressions et nous savourons ensemble une bonne bière fraîche, bien agréable à déguster après notre bel effort !

Un plateau-repas est compris dans le prix de l’inscription. Service rapide et bien coordonné, nous mangeons de « bon appétit ». Le chapiteau est bruyant, on aurait pu aller manger dehors pour être plus tranquille, mais nous faisons des rencontres amicales sympathiques.  Et toujours et encore des animations qui dureront jusqu’à la fin de la journée .

Conclusion : j’y retournerai !

 Accueil : Top niveau
   
 Organisation : Super efficace
 Circuit : vallonné.

Vannes, le 22 juin 2008

une petite vingtaine de participants de l’ACP :
Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren vers à 7 h 30 et aussi à 7 h 45 au parking du centre commercial…
Les préparatifs vont bon train !

Nos adhérents de Luscanen ont eu l’amabilité de nous « pré-inscrire »…

Après avoir donné notre obole pour la lutte contre la Mucoviscidose, le départ se fait à 8 h 00 pile !

Circuit de 108 kms
Direction St Nolff, Elven, Mémorial de Saint Marcel, Le Roc Saint André, Quily, Lizio,  St Aubin, Plumelec, Plaudren,  Locquletas, Locmaria, Grandchamp, Plescop.

Parcours :
bien vallonné avec de très belles grimpettes comme à la sortie de St Nolff où il faut tout
mettre à gauche, oups !… La météo est très belle pour le premier dimanche d’été ! Quelques uns  veulent se mesurer aux costauds de Saint Avé, mais  » y en a » qui déchantent très vite…à part Thierry qui accroche le 2ème groupe à plus de 32 de moyenne…La résolution de rouler ensemble TOUS jusqu’au ravitaillement passe « à la trappe », il n’y a que l’ami Roger pour qui « une consigne est une consigne », et qui, Grand MERCi à lui, jouera les bons samaritains comme à son habitude. Nos couleurs sont montrées, et dans un petit paquet où nous sommes 7 à 8 de l’ACP, nous essayons tant bien que mal d’organiser la randonnée…mais les « extérieurs »  ne montrent pas beaucoup de bonne volonté et nos hommes forts, Claude, Patrick font le travail…comme d’hab !

Au ravitaillement, bien approvisionné, bien préparé,  et servi rapidement (après 60kms… un peu loin ? !) tout se passe sans embouteillage et dans la bonne humeur.

 

À l’arrivée, sous un soleil estival,  le kir ou le jus d’orange , ainsi que le sandwich retapent les organismes fatigués.
Pour certains une bière supplémentaire recharge parfaitement bien les accus !


Organisation :

Accueil : bien. Enregistrement facile (dommage que nous n’ayons pas pu faire les inscriptions avant).
Le fléchage du circuit est très lisible au sol par ses 4 couleurs (une par longueur de circuit).
Les « commissaires » chargés de la circulation sont bénévoles et font bien ce qu’ils peuvent.

Conclusion :

 Accueil : bien
 Organisation : bonne
 Circuit : dur au départ et exigeant par la suite.
En route vers le Finistère :
Une très belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jeudi en direction du pays natal de Jean-Paul : Clohars-Carnoët .
Encore quelques retardataires ...
Départ de Ploëren à 08 H 00, en compagnie de la joyeuse bandes des retraités et de Madame Gaby. Direction : Auray, Hennebont, Pont-Scorff puis Guidel et ses plages.
  Belle matinée, agréable pour le vélo ! Un peu de tourisme en Morbihan avec un arrêt au port de Kerrock près de Guidel.
Merci à la sympathique personne qui a accepté gentiment de prendre le groupe complet en photo.
  Passage de la « frontière »,
il nous faut traverser la Laïta qui sépare notre département de celui de Finistère. Jean-Paul avait planifier le transport par bateau, et le passeur nous attendait au quai. Attention, la descente du ponton n’est pas facile avec nos chaussures de cyclisme… Le temps est agréable, idéal pour une randonnée cyclo. Gaby en profite pour prendre un bon bol d’air et du repos bien mérité.
La traversée ne dure que quelques minutes, mais un peu de répit ,après le vent de face le long des plages de Guidel, nous fait grand bien.
Lucien tient la grande forme, le soir sera plus difficile pour son auguste fessier…   Maintenant , nous sommes en Finistère, il y fait un très beau temps et les paysages sont superbes. Nous passons devant la chaumière qui abrita Paul Gauguin pendant son séjour en Bretagne.
Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à notre destination. Quel accueil ! MERCi à Marie-Françoise et à Jean-Paul.  C’était PARFAiT !
Pour le retour, toujours à allure cool, nous prenons par Larmor (et ses plages où de belles jeunes femmes « prennent » le soleil), Lorient et Lanester avec les feux de circulation qui nous ralentissent un peu, Kervignac, Belz puis Auray pour rentrer « à la maison » vers 17 h 30.Bravo Jean-Paul pour cette belle sortie !
    Vue du port de Doëlan.
 

Grandchamp, le 4 mai 2008

11 participants de l’ACP :
Yves, Armel, les 2 Pierre, Yannick, Roland, Claude, Thierry, Denis, Christophe et Patrick.

Le point de rencontre était fixé à la mairie de Ploëren vers à 7 h 45, pour regrouper les voitures…

 

Nous retrouvons Armel déjà sur place, car (obligations familiales) il doit  rentrer tôt.
Il n’accomplira donc que le petit parcours.
Après avoir acquitté notre cotisation (5 €),le départ se fait en douceur en compagnie de quelques rouleurs de Plescop.

Circuit de 75 km
Direction Mériadec, Pont Sal, Plougoumelen, Le Bono, Pluneret, St Dégan, Brech, Pluvigner, Scoulboh,  haut de Bieuzy, La Chapelle neuve, Kerhero, Ty Planches, Néherlann, Le Poteau.

Parcours : vallonné avec de belles bosses. La météo est très agréable avec ce remier beau dimanche de Printemps ! Quelques uns  retirent les manchettes pendant qu’Yves, victime d’une crevaison à la sortie de Plougoumelen, répare rapidement. Dommage, le groupe commençait à être « chaud ». Ravitaillement à la sortie de Pluvigner, où l’organisation nous prévient qu’une grimpette nous attend…
En effet : Scoulboh, ce n’est pas de la dentelle surtout au 2/3 de la côte quand on prend à gauche !

Organisation :
Accueil sympathique, Enregistrement efficace et rapide. Le fléchage du circuit est correct. À l’arrivée, la distribution des sandwiches, préparés à l’avance, ainsi que celle des boissons, est active avec des membres du club local aimables et attentionnés.
 

Conclusion :

 Accueil : bien
Organisation : correcte
Circuit : coriace avec ses bosses

En route vers la Loire Atlantique :

Mai 2008 : Sous la houlette de notre pilote Yannick et de son co-pilote Thierry, une belle sortie cycliste et touristique à allure modérée, a été programmée pour ce jeudi férié.

Nous quittons Ploëren à 08 H 00, en compagnie de Lucien, Joël et Charly pour le départ.
Direction : Vannes, Theix, Surzur puis, Ambon où une petite pluie fine nous accompagne jusqu’à Muzillac, où nos 3 amis nous quittent déjà..
Arzal et son barrage levé nous laisse le temps de prendre un petit café et les premières photos.

Nous voici en Loire Atlantique,

et nos valeureux conducteurs nous font découvrir un charmant petit village pittoresque avec ses toits en chaume et ses points de départs pour découvrir La Brière avec ses canaux, ses marais salants et ses ballades en calèches ou en barques, dans la commune de Saint Lyphard originale par son clocher « rose ».

L’endroit est charmant et nous envisageons d’y retourner pour le montrer à tous  nos collègues, pour y déjeuner en groupe avec nos épouses et compagnes, mais en accomplissant la route en sens inverse…

 

Maintenant direction l ‘ Île et Vilaine vers 12 H 00, car l’heure de se restaurer (prévu à 13 h 00) va bientôt sonner, il y a environ 30 kms à accomplir …

Malheureusement, Yves, notre valeureux vétéran crève de la roue arrière !
Les mécanos de service, Loulou et Christophe s’activent pendant qu’un « Dom Juan » joue le joli coeur auprès d’une dame du pays…

Les estomacs sont dans les talons et le GPS du pilote tombe en panne ! Nous voilà perdus, égarés, dans le labyrinthe des méandres de La Vilaine et du canal de Nantes à Brest… Nous avons alors droit à des petits tours et détours, ainsi qu’aux kilomètres supplémentaires qui vont avec, bien sûr !
L’ami Loulou, qui a effectué beaucoup de randonnées, nous signale alors que c’est la première fois qu’il ne sait pas… ni où il est… ni où il va…étonnant, non ?

Mais les jambes tournent encore et finissent par nous amener, après 140 kms, et aux alentours de 15 H, dans un bar sympathique pour une bonne bière (c’est très bon pour faire du vélo…) accompagné d’un sandwich réconfortant. Un petit café en complément et nous voilà paré pour de nouvelles aventures !

40 kms à faire pour arriver à Ploëren, car ON nous avait dit que cette sortie était de 180, cela en étonne plus d’un…
Roulons, gardons le moral, nous avons un temps « acceptable » alors que nous chez la pluie est tès active !
La traversée de Rochefort en terre est faite au « pas » pour admirer cette belle  « petite cité de caractère » typique de notre magnifique Bretagne. Puis, un personnage « un peu chargé » nous bloque la route en pleine grimpette sous un pont étroit.
La distance prévue est atteinte à Le Cours, MAIS, nous ne sommes pas encore à la maison… Bizarre, comme c’est Bizarre.

Et en plus, c’est au tour de notre chauffeur d’avoir une crevaison. Décidément, ce n’est pas son jour.

Et TOUS, nous pédalons, encore et encore …Elven, Kerboulard, le Prat, la gare, Luscanen, çà sent le bon air de « chez nous ». Chacun regarde, étonné, son compteur kilométrique : 190, 200, 215 à PLOËREN … OUF !
Quelle belle performance (25 de moyenne) pour des gars qui n’en n’ont jamais fait autant : 100 kms, pour certains, 150 pour d’autres,  jamais plus, à part notre métronome Loulou (à  qui nous devons un  Grand MERCI) adepte des grandes distances puisqu’il a déjà participé à Paris-Brest-Paris.Prêt à renouveler l’expérience ? Oui, mais en espérant un temps plus clément.

BRAVO
donc à Yves, Louis, Pierre, Yannick, Claude, Roland, Thierry, Christophe et aux 2 Patrick.