SÉCURiTÉ = Leitmotiv du Club

SÉCURiTÉ = Leitmotiv du Club

Vous pourrez aussi aller lire  la page « Sécurité en Peloton » … lien

Vous trouverez dans cet article tous les conseils liés à l’utilisation et à la sécurité « à vélo »…

La sécurité des membres du club (et de tous les pratiquants « vélo ») est notre priorité ! Allez voir la petite vidéo, avec des conseils utiles, ici…

La visibilité du cycliste est primordiale pour sa tranquillité sur les voies de circulation. Pour que les adhérents soient bien vus et très identifiables par les tous les autres usagers de nos routes, le club a offert un superbe Coupe-Vent d’un beau jaune fluo, grâce à la participation de notre partenaire Empruntis. Merci de le porter. Les routes humides ou gelées, les bandes blanches glissantes sont, par temps de pluie et par grand froid, des cauchemars, des risques supplémentaires, pour nous cyclistes ! L’intégrité physique de chaque cyclo est notre obsession à chaque sortie. De même, votre santé, votre capacité à pratiquer notre sport favori est une préoccupation majeure pour les responsables du club. Vous connaissez parfaitement votre corps et ses réactions, mais l’avis de votre médecin est le seul accepté pour que l’on puisse entériner votre adhésion.

Merci de lire et de respecter les consignes préconisées et rappelées ci-dessous.

Règles de sécurité à vélo JUSTiFiÉES

dans le but de les comprendre pour mieux les respecter. 

1. Obligation de porter le casque de vélo

  • Les blessures à la tête demeurent la première cause de décès chez les cyclistes. Elles sont les plus graves et causent 60 % des décès.

  • À vélo, le cycliste est sans défense … il est donc normal de protéger la tête. En cas d’accident, les risques seront moindres.

2. Être vigilant et prêt à réagir en cas d’imprévus

Sur une route, il faut toujours être attentif à tout ce qui peut arriver. Soyez vigilant et essayez toujours de prévoir le comportement des autres, pour être prêt à réagir afin d’éviter les obstacles sans mettre les autres en danger.

L’importance d’être vigilant… en tout temps

  • Plus de 60 % des accidents sur le réseau routier ont lieu en intersection.

  • Un accident sur dix se produit sur une chaussée mouillée.

  • L’inattention (du conducteur ou du cycliste) représente la première cause des accidents mortels.

Voici d’autres éléments à prendre en compte :

  • S’arrêter à un panneau Stop, à un feu rouge et lorsqu’une signalisation en indique l’obligation.

  • Être bien vu des autres usagers de la route…

3. Je porte des vêtements de couleurs vives

Les couleurs vives, sont facilement vues. Inaperçu, vous risquez d’être renversé.

4. Je roule dans un groupe de même calibre que moi….

Dans un groupe trop lent, vous allez être impatient. Lassitude et inattention face aux dangers pourraient vous surprendre. Le risque d’accident s’élève.

Dans un groupe trop rapide, vous essayerez de suivre pour satisfaire les autres cyclistes. Vous vous fatiguerez rapidement. Votre vigilance et vos réflexes diminueront. Le risque d’accident s’élève.

5. Je suis les directives de l’A.C.E. chef de groupe désigné.

L’Adhérent Chargé d’Encadrement est la personne désignée, qui a la responsabilité de guider le peloton de façon sécuritaire. Il est concentré sur sa tâche exigeante. Tout cycliste respectera ses directives et le groupe se sentira en sécurité.

6. Je respecte les règles de la circulation en tout temps.

Selon les statistiques, le non-respect des règles de la circulation est la principale cause d’accidents, principalement les arrêts, les feux de circulation et le sens de la circulation.

7. Je roule en file indienne (2 par 2 maxi, et bien à droite) en gardant un espace d’un demi-vélo minimum avec le cycliste qui me précède et un espace maximum de deux vélos.

La loi exige de rouler en file indienne. Nous avons le droit de rouler en double file, seulement pour un dépassement… Et la loi mentionne que nous pouvons le faire seulement de façon sécuritaire. 

Pour ce qui est de l’espace d’un demi-vélo, cette règle peut varier d’un groupe à un autre. Un demi-vélo devrait être suffisant pour éviter un imprévu si nous sommes attentifs. Pour un groupe moyennement expérimenté, cette distance pourrait être réduite entre une roue et une demi-roue. Pour les pelotons qui font du « relais », cet espace peut être d’environ 150 mm. Dans ce cas, aucune distraction et aucune erreur possible, sinon c’est la catastrophe !!!

Un groupe de 20 cyclistes se justifie pour qu’un automobiliste double facilement sur une distance raisonnable.

8. Quand je dépasse un autre membre du groupe…

Le dépassement des cyclistes dans un peloton est toujours une manœuvre à risques. Faites le seulement en cas de besoin et seulement s’il est possible de le faire sans danger. Les dépassements injustifiés dans un peloton sont un manque de respect envers le cycliste qui se fait dépasser.

9. Je resserre les rangs avant de traverser à un Stop ou feu de circulation.

Un trop grand espace entre chaque cycliste dans un peloton allongera inutilement la file. La traversée de la route prendra plus de temps et risquera d’indisposer les automobilistes inutilement. C’est une question de respect pour les autres usagers de la route.

10. J’évite les changements brusques de direction.

Dans un peloton, il faut d’être prévisible, agir en douceur. Un changement brusque pourrait surprendre les autres cyclistes autour de vous. Il faut toujours avertir les autres de ce que vous voulez faire.

11. Je garde l’œil sur le cycliste qui me précède.

Il est important de toujours avoir le cycliste qui nous précède dans notre champ de vision. Évitez de vous focaliser sur la roue du cycliste devant nous. Regardez plus loin pour maintenir une ligne aussi droite que possible. Essayez d’anticiper les manœuvres des cyclistes devant nous et prévoir les obstacles ou dangers.

12. Si je dois m’arrêter, je préviens les autres cyclistes.

Si je dois m’arrêter, je dois choisir l’endroit et le moment opportun. Aussi, j’avertis les cyclistes qui me suivent, soit par signaux soit verbalement.

13. J’indique à l’avance de la main ou verbalement : freinages, arrêts, virages, hasards de la route, etc.

C’est très important d’informer ceux qui nous suivent de nos intentions. Les signaux et les avertissements verbaux servent à cela. Prévenez…

14. J’évite de passer trop près des obstacles de la route. Je garde 30 cm minimum.

Gardez une marge de sécurité de tout obstacle. Par exemple; trous, barrières, poteaux, bord de la route, etc. Si vous passez trop près des obstacles, ceux qui vous suivent auront de la difficulté à les voir à temps pour les éviter.

15. J’avertis et je m’arrête lors d’un incident.

Lors d’une crevaison, bris de chaîne ou abandon d’un cycliste du groupe, il faut avertir l’ACE. Tout le groupe doit s’arrêter pour aider le cycliste en difficulté. C’est une question de civisme et de solidarité. Dans le cas d’abandon, il faut s’informer de la raison de l’abandon. En cas de malaise physique, il faut rester avec la personne, l’assister et demander l’aide des Secours si nécessaire.

16. Je transmets toute information pertinente à la sécurité du groupe, vers l’arrière ou l’avant.

Des actions peuvent être nécessaires pour la sécurité de tous. Ces informations doivent circuler d’en avant vers l’arrière et de l’arrière vers l’avant. Chacun doit les transmettre sans tenir pour acquis que les autres l’ont déjà vu ou entendu.

17. Je ralentis avant et pendant la traversée d’une ville ou d’un endroit dangereux.

À l’approche d’un obstacle, il est important de ralentir pour donner la chance à chaque cycliste de faire les bons gestes pour traverser l’obstacle en toute sécurité.

18. J’apporte mes papiers, une trousse de dépannage, à boire et à manger.

En cas d’accident, il est important d’avoir sur soi notre carte d’assurance maladie, car une hospitalisation d’urgence pourrait être nécessaire. La chambre à air, ça va de soi. La bouteille d’eau pour éviter la déshydratation, qui peut provoquer des crampes et même l’évanouissement. La collation pour éviter le manque d’énergie qui souvent conduit à un manque d’attention et peut provoquer un accident.

19. Je suis conscient que la sécurité est l’affaire de tous, je signale les manquements aux responsables.

Lorsque nous constatons qu’il y a un manque de respect des règles de sécurité, il est important de le signaler aux responsables. Les actions appropriées seront prises. Si nous cachons les manquements aux règles de sécurité, les responsables pourraient croire que tout est parfait. La sécurité pourrait être compromise.

20. J’affiche mon plus beau sourire parce que rouler à vélo, c’est tellement agréable.

Nous pratiquons le cyclisme dans un club, pour le plaisir de rouler en groupe entre autres. Afficher sa bonne humeur aide à détendre, réduit le stress, augmente la concentration. Les occasions d’accident sont minimisées.

D’après Charles E Blier http://www.velo-ceb.com/pages/securite/

 

Les Chiffres de 2017 : 

Source : https://www.securite-routiere.gouv.fr/

173 cyclistes ont été tués dans un accident de la route. Ce chiffre est en hausse de + 6,8% par rapport à 2016 (11 cyclistes tués de plus). Depuis 2006 (181 tués), jamais une telle valeur n’avait été atteinte.

La classe d’âge des 65 ans et + représente 44% de la mortalité cycliste alors que sa part dans la mortalité générale, tous usagers confondus, est de 25 %. 83% des cyclistes tués ou blessés hospitalisés sont des hommes.

60 cyclistes tués ne portaient pas de casque ! ! !

Les Chiffres de 2016 : 

+ des 2/3 des cyclistes tués ont… + de 50 ans !  

1 cycliste tué sur 5, l’a été à la suite d’un accident avec un poids lourd, un car ou un utilitaire. Les accidents mortels de cyclistes ont lieu majoritairement en rase campagne (56% des tués).

Quelques propositions…suggestions…

Casque : en changer quand ? www.topvelo.fr/changer-son-casque

Souvenez-vous qu’un choc à 25 km/h équivaut à une chute du premier étage d’un immeuble !

Des liens vers des sites parlant de « Sécurité sur le vélo », des fichiers à lire et/ou à télécharger pour une bonne information des risques encourus par des comportements inadaptés…etc …. Bonne lecture à tous.

Le Bé. A… ba pour votre visibilité à vélo  : Lire et regarder les vidéos de cette page.

Je double : je m’écarte ! Un article paru sur OF, page Bretagne, le 2 avril 2016 .

OF_020416

Sur un rond-point :

Un peloton n’est pas égal à un seul véhicule !

 un Cas très souvent rencontré :  un groupe de cycliste  considère que le peloton n’est qu’un seul et même véhicule. C’est FAUX !

Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante, correspondant à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes (R412-12, 4ème classe)

lignes-tournante1

Les cyclistes, qui roulent en groupe pour s’abriter mutuellement du vent, sont donc en infraction…Et lorsqu’un groupe arrive sur un rond-point, si les premiers du groupe ont pu s’engager mais qu’entre-temps une voiture arrive….les cyclistes suivants doivent s’arrêter. Ils ne sont en aucun cas prioritaires et ne doivent pas forcer la voiture à s’arrêter.

Pour plus d’informations sur ce thème « Les-cyclistes-et-le-code-de-la-route »  :  www.cycloblog.fr/

Dans un rond-point, voici quelques astuces pour circuler à vélo en toute sécurité. Dans le giratoire, rouler sur la file de droite, (la file extérieure) et bien au milieu de cette file. Les automobilistes pourront vous dépasser par la file de gauche s’il y en a au moins deux , et devront, dans ce cas, bien respecter les préconisations de l’article R412-9 du Code de la route : « Chaque manœuvre de changement de voie à l’intérieur du carrefour à sens giratoire reste soumise aux règles de la priorité et doit être signalée aux autres conducteurs. »  Source : www.citycle.com/10017-les-ronds-points-a-velo

manoeuvre_rond_point

La manœuvre décomposée en plusieurs temps :

  • À l’approche du carrefour giratoire, retournez-vous pour évaluer la situation.
  • Indiquez votre intention en tendant votre bras gauche.
  • Regardez derrière vous en gardant votre bras tendu.
  • Placez-vous au milieu de la file de droite.
  • Soyez attentif à tous les véhicules venant de chaque côté.
  • Dans le rond-point, gardez votre position au centre de la chaussée.
  • Vous restez bien visible et vous permettez aux automobilistes de vous dépasser par la gauche.

Tant que vous êtes dans un rond-point, pensez à signaler vos changements de direction :

  • en tendant le bras gauche à l’approche de chaque sortie à droite que vous ne prenez pas,
  • et, tendez le bras droit à l’approche de la voie de sortie que vous allez emprunter.
  • À la sortie, rabattez-vous tranquillement à droite, pour avertir les autres usagers…
ÊTRE ViSiBLE, c’est une des clés de votre Sécurité !

Essayons, TOUS, de suivre ces préconisations !

Source : 20 mars 2016 . © Le Télégramme – Plus d’information sur ://www.letelegramme.fr/

Extrait de l’article à lire ci-dessous, mais aller aussi le lire directement à partir du lien ci-dessus.

Les cyclistes sont-ils exemplaires sur la route ? La spécialiste sécurité routière répond sans hésiter : « Non. On sait que les cyclistes ne sont pas irréprochables. On entend les automobilistes nous dire qu’il n’y a rien de pire que les cyclistes en groupe le dimanche matin. On n’arrive pas à les doubler. »
Les automobilistes sont-ils les seuls responsables ? Non, évidemment que non. Sans vouloir les pointer du doigt, les cyclotouristes du dimanche matin ne véhiculent pas toujours une bonne image. Ça m’est arrivé récemment de me retrouver face à un groupe de cyclos qui occupaient les trois-quarts de la route… Après, certains automobilistes, frustrés de ne pas pouvoir doubler un groupe de cyclos, ne prendront pas toujours de gants pour les doubler…

À méditer  ! … Le + simple pour nous, c’est de respecter notre règlement intérieur…

fleche_179

À voir absolument : L’airbag pour cycliste !

Comment ça marche ?

airbag_logo

Hövding – www.hovding.com/ –  est le premier airbag au monde pour les cyclistes. C’est le résultat d’une recherche intensive depuis 2005. Des capteurs ultra-sensibles suivent tous les mouvements du cycliste et réagiront en cas d’accident. L’airbag, fixé autour de votre cou, se gonflera instantanément, et vous fournira la meilleure des protections. Comptez + de 200€, mais notre tête est UNiQUE ! ++ d’informations à lire (avec Google Traduction… ?), avec la vidéo explicite sur le site ://www.hovding.com/.

Nous avons consacré une soirée spécifique dédiée à ce thème de la SÉCURiTÉ, le samedi 23 janvier 2016 !

Voici le lien direct vers le résumé de cette soirée : www.cyclos-ploeren.bzh/

Vous pouvez visionner le diaporama projeté en format .pdf. Soirée_Sécurité_PRO

Source : www.preventionroutiere.asso.fr/

D’autres sites traitant le sujet « Sécurité » à vélo :

www.agirpourlase

www.securite-routiere.gouv.fr/

http://www.morbihan.gouv.fr/convention

www.morbihan.gouv.fr/Préfecture_convention cyclotourisme-56

Legifrance-

Ce qui change à partir de 2016 :

Le code évolue … Source : Cerema lecodeevolue …

Le 4 juillet 2015, un décret est publié pour adapter certaines règles du code de la route en faveur des cyclistes et piétons.

Bonne nouvelle pour les cyclistes, pour faciliter les déplacements des conducteurs de bicyclette, VTT ou autres vélos, un nouveau décret vient apporter quelques modifications au fameux code de la route. De nouvelles règles de circulation que les cyclistes et les autres usagers de la route devront connaître !

2sens_bike

Généralisation du double-sens cyclable : Parmi ces changements, la généralisation du double-sens cyclable aux aires piétonnes et à l’ensemble des voies limitées à 30 km/h ou moins (sauf décision contraire du maire par arrêté de police). Les cyclistes n’auront ainsi, plus la contrainte de faire le tour du pâté de maison pour se rendre dans ces rues à sens unique.

marked-bike-lane

Interdiction des sas pour vélos aux cyclomoteurs : Par ailleurs, les sas pour vélos seront réservés comme son nom l’indique, aux vélos et seront interdits aux cyclomoteurs (sauf autorisation du maire dans certains carrefours).

emportiérage

Autorisation pour les cyclistes de s’écarter des voitures en stationnement : Et pour lutter contre les accidents liés à l’ouverture soudaine des portières, les cyclistes peuvent maintenant s’écarter suffisamment des voitures en stationnement en ville où la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins. Même si cette règle était recommandée, elle n’était jusqu’alors pas présente dans le code de la route. Pour rappel, la distance recommandée est d’environ 1 m. Voir l’article Emportiérage au Québec

Autorisation de chevaucher une ligne blanche pour dépasser un cycliste : Autre nouveauté, il est désormais possible pour les automobilistes de chevaucher la ligne blanche continue pour dépasser un cycliste dans les voies à double sens, à condition que la visibilité soit suffisante.

Officialisation d’une trajectoire vélo conseillée : Concernant la signalisation au sol, les gestionnaires de voirie pourront indiquer une trajectoire conseillée pour les cyclistes qui sera précisée par un arrêté interministériel.

Stationnement sur les espaces vélos et piétons, qualifiés de très gênant : Enfin, le stationnement sur les espaces réservés aux piétons et vélos (passages piétons et les 5 m qui les précédent, trottoirs, bandes et pistes cyclables, voies vertes…) est maintenant considéré comme « très gênant ». Les contrevenants seront punis d’une amende de 135 €, de quoi réfléchir à deux fois !

La majorité de ces mesures sont entrées en vigueur le 5 juillet 2015. La généralisation des double-sens cyclables et l’interdiction des cyclomoteurs dans les sas pour vélos sont appliquées depuis le 1er janvier 2016.

Prenez de nouvelles et bonnes résolutions pour améliorer votre quotidien !

boulotàvélo

Profiter de l’indemnité kilométrique vélo : Adoptée en août 2015 par le Gouvernement dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’indemnité kilométrique vélo doit être mise en place cette année. Il s’agit d’une compensation financière payée par l’employeur aux salariés qui se rendent au travail à vélo. Fixée à hauteur de 25 centimes par kilomètre, elle devrait inciter de nombreuses personnes à se (re)mettre au vélo ! Mais comme c’est une mesure facultative, instituée uniquement à la discrétion de l’employeur, n’hésitez pas lui à faire part de votre volonté d’en profiter. Ségolène Royal, ministre de l’écologie, a d’ailleurs précisé que ceux qui choisiront de verser cette indemnité « ne paieront pas de cotisation sociale », de même que ceux qui la recevront ne « paieront pas d’impôt ».

balade

Pratiquer plus le vélo. Pour aller au travail ou pendant les vacances, il n’y a que des avantages à se déplacer sur 2-roues. Cette activité physique régulière qui permettra d’entretenir votre santé. C’est aussi l’occasion de faire un geste pour la planète en réduisant les déplacements en voiture et les frais liés comme l’essence ou le parking.

revision

Une révision complète, histoire d’être sûr de rouler dans de bonnes conditions et avec un vélo en bon état ? Vérification des pneus, freins et autres… Vous éviterez ainsi les désagréments inattendus en cours de balade ou avant de partir au travail. Partez aussi sur de bonnes bases et envisagez un entretien régulier de votre deux-roues. Si la flemme commence à vous gagner, n’hésitez pas à vous équiper d’une petite boite à outils facilement transportable à garder sous le coude en cas de crevaison par exemple. Vous pouvez par ailleurs consulter le lien suivant pour avoir tous les conseils afin de bien nettoyer et entretenir votre vélo.

avecCasque

Privilégier votre sécurité !  Le casque reste un accessoire incontournable de la protection sur la route. Des études montrent qu’il réduirait, en cas d’accident qui touche très souvent la tête, jusqu’à 70% les risques de blessures à la tête et leur gravité. Pour renforcer votre visibilité, prévoyez des vêtements de préférence réfléchissants ou avec une couleur fluo. En plus de vous protéger du froid ou de la pluie, ils vous permettront d’être bien repérables de loin sur la route.

lumière

Vérifier le fonctionnement de vos feux vélo avant et arrière. En cas de défaillance, optez pour un modèle offrant une bonne signalisation sur la route de jour comme de nuit. Ne laissez plus non plus votre vélo sans protection et adoptez un antivol. Même le temps d’un court arrêt pour aller chercher le pain, votre vélo sera protégé contre tout acte malveillant.

àvélo

Donc un bon nombre de résolutions à adopter…

Vous aimerez aussi :
Les avantages chiffrés d’aller au travail à vélo

Source : www.citycle.com/

Le Dossier de la FFCT traitant des amendes pour les cyclistes en cas d’infractions…. ! Amendes-aux-cyclistes.pdf

Encore à lire
Continuez la lecture 100%